[29/10/2005] Aqua Romana

Participants
– François, joueur rouge, épaté par le système de jeu et qui s’attend à beaucoup,
– Jacques, joueur bleu, lui aussi qui sent bien que le jeu peut être grandiose,
– Ludo le gars, joueur vert, votre serviteur.

Déroulement de la partie
La grosse boîte d’Aqua Romana fait partie de cette gamme Queen Games qu’il est toujours aussi difficile de ranger : 10 centimètres d’épaisseur ! Alors, autant que le jeu ne soit pas bon, comme ça, zou on ne le garde pas et on ne se pose pas ces problèmes de place. Manque de bol ! Il s’avère, ne serait-ce qu’à la lecture de la règle, que le jeu soit bon, voire même excellent… Il me faudra donc le garder ;-)))
Une fois que Jacques a terminé de nous conter le mécanisme, nous attaquons la partie, en ayant placé totalement au hasard les 12 architectes de départ (normalement, on aurait dû alterner leur placement, mais comme personne n’y a encore joué, cela revient au même).


La configuration de départ : à 3 joueurs, les positions
sont assez symétriques, malgré le fait que le plateau soit
rectangulaire, ce qui est plutôt bien…


François prend beaucoup de plaisir sur ce jeu et ce malgré
les restrictions de choix que j’arrive à lui faire subir indirectement
(en gardant les architectes plutôt dans ma zone que de les envoyer
vers Jacques)…


Comme le prouve cette photo, certains architectes offrent plus de possibilités
que d’autres, surtout que rien n’oblige à connecter tout ce qui
passe (on peut clore des acqueducs adverses en en bloquant la progression)…


Jacques vient de terminer son premier acqueduc… de longueur 2 et
bien malin qui pourrait désigner le vainqueur à ce stade
de la partie…


La partie n’est pas loin de se terminer, non que la place manque vraiment,
mais en raison de choix de plus en plus restreint au niveau des architectes
(je n’ai d’ailleurs pas vu le coup venir, persuadé que je m’en
tirerai bien avec mes 2 ouvriers bien lancés sur le plateau)…


Une vue de la piste des scores alors qu’ont été décomptés
mes 2 derniers acqueducs : 4 PV iront en plus au rouge, 3 PV au vert et
2 PV au bleu…


Jaqcues est le premier joueur à réussir
à faire tourner un architecte au coin du plateau : il peut donc
placer une tuile courbe supplémentaire, mais pas en lien direct
avec un acqueduc appartenant à un joueur…


Une vue de la situation peu avant que François
termine son premier acqueduc… de longueur 1, à l’aide de son
ouvrier le plus en haut du plateau (son gain majeur sera de gagner le
droit de placer l’architecte multichoix de la réserve)…


La partie entre dans sa phase où l’on
doit mesurer si l’on n’a pas intérêt à fermer certains
acqueducs plutôt que de s’entêter. Comme les places sont
chères sur la piste de score, il n’est pas inutile d’y penser…


François et Jacques cogitent bien comme
il faut, sur un jeu qui propose un superbe défi intellectuel.
A noter que François a terminé un très brillant
acqueduc de longueur 15 qu’il sera bien difficile de dépasser
au score…


La partie est terminé car je ne peux allonger
aucun de mes 2 derniers acqueducs et comme je suis le seul encore en
course, cela clôt le jeu…

 

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure – Mise en place du jeu : 10 minutes – Explication des règles : 15 minutes
François remporte cette partie avec un total de 29 points, devant Jacques et Ludo le gars avec un total de 26 points chacun.
Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20

Débriefing
Ah… le voilà le jeu intermédiaire de référence d’Essen 2005 ! Pour moi, cela s’entend… Le jeu est superbement simple et riche, avec une interaction incroyable et la possibilité d’anticiper à plusieurs tours, le tout dans une ambiance à la fois réfléchie et abordable. Un très grand bravo à l’auteur, lequel a eu la bonne idée d’emprunter le système de score à Fabrik der Traüme, sous la forme de places uniques (incitant à ne pas trop attendre). Pour un peu, ce jeu aurait pu être un Knizia !
A rejouer… très très vite !!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux − = 0