[29/10/2006] Oh ! les nains

Après avoir découvert le jeu rapporté à Tristan, suite à Essen 2006, nous nous lançons ce soir dans celui de Maitena. Le plus beau est quand même qu’il aura fallu aller en Allemagne pour rapporter le jeu Oh ! les nains donc en version germaine… Mais bon, cela ne gêne pas vraiment et on s’est bien amusé (malgré l’âge indiqué sur la boîte : 10 ans !!!).

OH ! LES NAINS :

Maitena se lance dans le jeu avec plein d’entrain, et pourtant cela n’est pas facile pour elle : choix de la carte à jouer en fonction de vrais choix tactiques, calcul mental permanent, anticiper le tour suivant, … Elle s’en sort pas mal !
A cet instant, Maitena a 2 nains en jeu contre 3 pour moi. Certes je suis un peu en faiblesse au niveau du tuyau mais mon potentiel est clairement meilleur que le sien, surtout qu’elle a du mal à mesurer à quel moment changer sa main…
Fin de la première manche : je l’emporte grâce à une carte écureuil fort bien venue…
Julie, et Tristan aussi d’ailleurs, viennent aider Maitena dans ses choix pour la seconde manche, qu’elle entame avec plus de cartes en main que moi (on repart avec sa main)…
Les choix semblent cornéliens. Non ?
De mon côté, je ne suis pas au mieux lors de cette manche et finalement je laisse filer en conservant plusieurs cartes intéressantes en vue de l’ultime manche de départage…
Maitena remporte la seconde manche en jouant une carte « facile » : les nains jaunes valent 0, ce qui n’empiette pas trop sur son capital cartes pour la manche à venir …
Maitena tente de faire au mieux avec son nain initial bleu, alors que j’ai misé sur un jaune…
Ma main de cartes, lorsque je la refais à 5, semble bien forte : 3 ajouts possibles de nains, dont 2 de la couleur de mon choix, et une carte avec 2 écureuils…
La partie s’achève sur une bien belle lutte engageant 5 nains de part et d’autres, mais la prise de risque de Maitena (lançant un nouveau nain jaune dans la bataille) n’a pas résisté à mes 2 jolis écureuils…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le côté très intergénérationnel du jeu
– Le calcul mental à tout instant : très utile pour la fillotte
– La prise de risque : plus de nains en jeu semble mener vers la victoire mais on en a de plus en plus près de la barrière
– Le choix du moment où changer tout ou partie de sa main : dur de savoir le faire au bon moment ou d’attendre péniblement pour récupérer normalement une main de 5 cartes

On a moins aimé
– L’évidente part de hasard, mais bon, cela ne gêne pas vraiment dans un jeu de ce type
– Les cartes écureuils qui apportent un plus vraiment crucial parfois

Scores de la partie :

 

 

Maitena : 1 manche
Ludo le gars : 2 manches

Note du jeu (sur cette partie) : 14 / 20

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − = quatre