[29/10/2014] Patchwork, Cubist

Aujourd’hui on va faire dans l’Art. Oui, avec un « A » majuscule parce que ce n’est pas si fréquent dans le monde du jeu de société. Et comme ce sont deux nouveautés rapportées d’Essen 2014, je vous avoue que j’avais plutôt très envie d’y jouer le même jour, ce qui est donc chose faite.
On démarre avec Patchwork, un jeu conçu pour deux joueurs exclusivement par Uwe Rosenberg (oui, oui, l’auteur d’Agricola et consorts mais aussi de Bonhanza) et édité chez Lookout Games (en allemand) et Mayfair (en anglais). Ce jeu de pose de pièces de tissu nous aura ravis…
Ensuite, on passe à de l’art pictural avec Cubist, un jeu édité par Gryphon Games et que j’avais rapporté pour Julie, l’artiste de la famille…

PATCHWORK

Ce jeu m'avait fait de l'oeil, direct, lorsque je l'avais repéré dans les sorties à venir d'Essen... Forcément, je suis revenu avec ! On y joue à deux, forcément, et on passe un très très bon moment...
Ce jeu m’avait fait de l’oeil, direct, lorsque je l’avais repéré dans les sorties à venir d’Essen… Forcément, je suis revenu avec ! On y joue à deux, forcément, et on passe un très très bon moment…
Les plateaux individuels font 9 cases par 9 cases et doivent être remplis au mieux, en s'évertuant à ne laisser aucun case libre (en tout cas pas sur un carré de 7 par 7 pour empocher 7PV si on est le premier à y parvenir)... A gauche, l'une des deux monnaies du jeu : les boutons, alors que l'autre est le temps passé pour confectionner la couture. On est dans le thème !
Les plateaux individuels font 9 cases par 9 cases et doivent être remplis au mieux, en s’évertuant à ne laisser aucun case libre (en tout cas pas sur un carré de 7 par 7 pour empocher 7PV si on est le premier à y parvenir)… A gauche, l’une des deux monnaies du jeu : les boutons, alors que l’autre est le temps passé pour confectionner la couture. On est dans le thème !
La première pièce que j'ai posée est de taille 6, m'a coûté 3 boutons pour être prise et 6 temps (sur la piste du temps centrale). Elle me permettra d'empocher 2 boutons à chaque fois que mon marqueur de temps dépassera le symbole bouton sur la piste...
La première pièce que j’ai posée est de taille 6, m’a coûté 3 boutons pour être prise et 6 temps (sur la piste du temps centrale). Elle me permettra d’empocher 2 boutons à chaque fois que mon marqueur de temps dépassera le symbole bouton sur la piste…
Autre petite finesse : le premier qui dépasse une petite pièce de tissu marron qui se trouve sur la piste du temps la prend et la place sur son plateau. Très utile pour boucher les trous...
Autre petite finesse : le premier qui dépasse une petite pièce de tissu marron qui se trouve sur la piste du temps la prend et la place sur son plateau. Très utile pour boucher les trous…
Lex choix ne sont pas aisés. Surtout que prendre une pièce en prive l'autre, qu'avancer beaucoup en fait passer d'autres qui deviennent inaccessibles, qu'en fonction du temps dépensé on peut rejouer ou pas, ... Oui, il y a matière à cogiter !
Lex choix ne sont pas aisés. Surtout que prendre une pièce en prive l’autre, qu’avancer beaucoup en fait passer d’autres qui deviennent inaccessibles, qu’en fonction du temps dépensé on peut rejouer ou pas, … Oui, il y a matière à cogiter !
Dans le même temps, Tristan est nettement plus brouillon, avec des trous laissés de-ci, de-là, mais en même temps plus de cases remplies que moi...
Dans le même temps, Tristan est nettement plus brouillon, avec des trous laissés de-ci, de-là, mais en même temps plus de cases remplies que moi…
Les choix deviennent hyper cruciaux : je ne vais en prendre plus qu'une !
Les choix deviennent hyper cruciaux : je ne vais en prendre plus qu’une !
Ca y est : partie finie !
Ca y est : partie finie !
Le plateau final de mon fils et ses boutons résiduels...
Le plateau final de mon fils et ses boutons résiduels…
Le jeu est très typé avec son look de tissus patchwork (forcément hein !) et s'avérera très original : on place toutes les pièces de tissu autour de la piste du temps, dans un ordre aléatoire, avec un pion blanc qui sillonnera ce parcours à raison d'une à trois pièces à chaque fois. On devine déjà la règle : on prendra alors la pièce, on s'acquittera de son coût et on la placera sur son plateau individuel en essayant de le paver au mieux...
Le jeu est très typé avec son look de tissus patchwork (forcément hein !) et s’avérera très original : on place toutes les pièces de tissu autour de la piste du temps, dans un ordre aléatoire, avec un pion blanc qui sillonnera ce parcours à raison d’une à trois pièces à chaque fois. On devine déjà la règle : on prendra alors la pièce, on s’acquittera de son coût et on la placera sur son plateau individuel en essayant de le paver au mieux…
Les pièces de tissu ont des formes... particulières ! Au début, ça ne paraît pas très compliqué de les placer mais, on le devine forcément, plus la partie va avancer, plus il faudra se montrer vigilant quant aux pièces choisies...
Les pièces de tissu ont des formes… particulières ! Au début, ça ne paraît pas très compliqué de les placer mais, on le devine forcément, plus la partie va avancer, plus il faudra se montrer vigilant quant aux pièces choisies…
Petite vue de cette fameuse piste du temps alors que nous avons tous les deux dépassé le deuxième bouton de celle-ci : on comprend de mieux en mieux l'importance de placer des pièces de tissu avec des boutons puisque le revenu tombe assez fréquemment... Truc sympa : tant que son pion n'a pas dépassé celui de son adversaire, on continue à jouer (notion de temps passé). Ce qui semble prometteur, également, c'est le fait que la partie s'achèvera lorsque nous aurons tous les deux atteint la dernière case...
Petite vue de cette fameuse piste du temps alors que nous avons tous les deux dépassé le deuxième bouton de celle-ci : on comprend de mieux en mieux l’importance de placer des pièces de tissu avec des boutons puisque le revenu tombe assez fréquemment… Truc sympa : tant que son pion n’a pas dépassé celui de son adversaire, on continue à jouer (notion de temps passé). Ce qui semble prometteur, également, c’est le fait que la partie s’achèvera lorsque nous aurons tous les deux atteint la dernière case…
Voilà à quoi ressemble mon oeuvre en patchwork juste après que j'ai placé la petite pièce marron. Oui, vous avez bien vu, je tente de faire du compact, voire de réaliser un carré parfait de 7 par 7, mais ça ça paraît dur...
Voilà à quoi ressemble mon oeuvre en patchwork juste après que j’ai placé la petite pièce marron. Oui, vous avez bien vu, je tente de faire du compact, voire de réaliser un carré parfait de 7 par 7, mais ça ça paraît dur…
Je suis presque arrivé à mon but de 7 par 7, mais je suis à la merci de la non-prise d'une pièce cruciale pour moi qui devra être placée en haut pour remplir les 3 cases successives...
Je suis presque arrivé à mon but de 7 par 7, mais je suis à la merci de la non-prise d’une pièce cruciale pour moi qui devra être placée en haut pour remplir les 3 cases successives…
On s'approche dangereusement de la dernière case de piste du temps et il y a encore tant d'espaces sur nos plateaux !
On s’approche dangereusement de la dernière case de piste du temps et il y a encore tant d’espaces sur nos plateaux !
Yes ! Tristan ne m'empêche pas de prendre la pièce fatidique pour scorer mes 7PV. Mais, en même temps, il a raison car, en jouant autrement, il score différemment mais plus...
Yes ! Tristan ne m’empêche pas de prendre la pièce fatidique pour scorer mes 7PV. Mais, en même temps, il a raison car, en jouant autrement, il score différemment mais plus…
Il reste 6 pièces non distribuées et, après calculs, il était théoriquement possible de paver entièrement tous les deux nos plateaux. Mais à quel prix de réflexion ?
Il reste 6 pièces non distribuées et, après calculs, il était théoriquement possible de paver entièrement tous les deux nos plateaux. Mais à quel prix de réflexion ?
Ma zone. Au niveau des scores, on marque 1PV par bouton - 2PV par case vide + 7PV avec le bonus de la tuile 7 par 7. Très simple et qui donne envie de faire mieux la prochaine fois...
Ma zone. Au niveau des scores, on marque 1PV par bouton – 2PV par case vide + 7PV avec le bonus de la tuile 7 par 7. Très simple et qui donne envie de faire mieux la prochaine fois…

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Boutons Cases vides Bonus 7 par 7 Total
Tristan (jaune) 16 -24 0 -8
Ludo le gars (vert) 39 -34 7 12

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look du matériel et le thème franchement bien rendu et décalé,
– La simplicité, l’évidence même, de la règle,
– L’envie d’y revenir pour tenter de s’améliorer, surtout que finir avec des scores proches de 0, ça tue !
– La gestion de la piste du temps, avec les boutons pour toucher un revenu et les pièces marron bonus.

On a moins aimé
– Les coups pas toujours anticipables lorsqu’on essaie de voir ce que pourra faire l’autre joueur en fonction de ce qu’on prend comme pièce sur le parcours (et pourtant on essaie !).

————————————————————————————————————
CUBIST

Alors, ça, c'est de l'art pur. Non ? En tout cas, personnellement, j'aime beaucoup le parti pris graphique de la boîte...
Alors, ça, c’est de l’art pur. Non ? En tout cas, personnellement, j’aime beaucoup le parti pris graphique de la boîte…
A son tour, on jette deux dés à sa couleur et on doit réaliser des actions en fonction des valeurs obtenues : avec des dés de valeurs proches, débuter ou poursuivre une oeuvre (sur une de ses deux zones personnelles) ; avec des dés de valeurs égales, miser sur un personnage ; avec des dés peu exploitables, les conserver pour le tour suivant. Voilà, c'est tout simple...
A son tour, on jette deux dés à sa couleur et on doit réaliser des actions en fonction des valeurs obtenues : avec des dés de valeurs proches, débuter ou poursuivre une oeuvre (sur une de ses deux zones personnelles) ; avec des dés de valeurs égales, miser sur un personnage ; avec des dés peu exploitables, les conserver pour le tour suivant. Voilà, c’est tout simple…
A mon second tour, comme vous pouvez le voir, j'ai placé un 1 et un 2 à côté de mon 2 initial dans la zone de gauche...
A mon second tour, comme vous pouvez le voir, j’ai placé un 1 et un 2 à côté de mon 2 initial dans la zone de gauche…
Julie est la première à réaliser une oeuvre qu'elle vous présente fièrement... Celle-ci lui donnera le droit de placer un dé de valeur 1 ou 5 (indiquées en bas) au musée. Voilà.
Julie est la première à réaliser une oeuvre qu’elle vous présente fièrement… Celle-ci lui donnera le droit de placer un dé de valeur 1 ou 5 (indiquées en bas) au musée. Voilà.
Et finalement elle place son 5 contre le 1 du musée. Tout le monde aurait d'ailleurs fait pareil (c'est un peu le défaut du jeu à mon avis)...
Et finalement elle place son 5 contre le 1 du musée. Tout le monde aurait d’ailleurs fait pareil (c’est un peu le défaut du jeu à mon avis)…
Pour le moment, nous n'avons pas tellement utilisé les cartes d'artistes. Ici, Tristan positionne deux dés jaunes de valeur 6 pour s'adjuger, le tour suivant s'il n'en a pas été éjecté, le droit de retirer un dé d'une de ses deux zones d'oeuvres en cours...
Pour le moment, nous n’avons pas tellement utilisé les cartes d’artistes. Ici, Tristan positionne deux dés jaunes de valeur 6 pour s’adjuger, le tour suivant s’il n’en a pas été éjecté, le droit de retirer un dé d’une de ses deux zones d’oeuvres en cours…
Oui, ça rigole, surtout parce que ce jeu fait couiner : Maitena, ici à l'oeuvre, ne requiert qu'un seul dé de valeur 2 pour terminer une oeuvre, mais elle ne l'obtient jamais et, plus incroyable encore, elle n'y parviendra jamais, malgré l'aide d'un ou deux artistes ! Ca, c'est pas glop :-(
Oui, ça rigole, surtout parce que ce jeu fait couiner : Maitena, ici à l’oeuvre, ne requiert qu’un seul dé de valeur 2 pour terminer une oeuvre, mais elle ne l’obtient jamais et, plus incroyable encore, elle n’y parviendra jamais, malgré l’aide d’un ou deux artistes ! Ca, c’est pas glop 🙁
La partie s'achèvera quand l'un de nous aura construit 5 oeuvres (Julie en est à 4) ou quand le musée sera complété. Mais la partie commence à s'éterniser, Julie ne parvenant pas à terminer sa dernière oeuvre...
La partie s’achèvera quand l’un de nous aura construit 5 oeuvres (Julie en est à 4) ou quand le musée sera complété. Mais la partie commence à s’éterniser, Julie ne parvenant pas à terminer sa dernière oeuvre…
Forcément Julie immortalise ce moment par une photo ! Il faut dire que je soupesais, aidé de dés d'autres joueurs pour simuler la chose, toutes les possibilités de réaliser une oeuvre parmi les 3 proposées. La plus proche de mes possibilités était celle que Tristan visait, mais j'échouerai à un dé près...
Forcément Julie immortalise ce moment par une photo ! Il faut dire que je soupesais, aidé de dés d’autres joueurs pour simuler la chose, toutes les possibilités de réaliser une oeuvre parmi les 3 proposées. La plus proche de mes possibilités était celle que Tristan visait, mais j’échouerai à un dé près…
Bon, voilà, après deux ou trois tours visant particulièrement à la ralentir, Julie réussit quand même à terminer sa 5ème oeuvre, mettant fin à la partie...
Bon, voilà, après deux ou trois tours visant particulièrement à la ralentir, Julie réussit quand même à terminer sa 5ème oeuvre, mettant fin à la partie…
Sur le plateau de Maitena, vous pouvez voir qu'elle n'a finalement pas réussi à placer son oeuvre de gauche. Très, très frustrant... Pour elle !
Sur le plateau de Maitena, vous pouvez voir qu’elle n’a finalement pas réussi à placer son oeuvre de gauche. Très, très frustrant… Pour elle !
Julie, elle, a bien rentabilisé ses zones de dés puisqu'il ne lui en reste que très peu... Et avec 5 cartes réussies, que peut-elle craindre ?
Julie, elle, a bien rentabilisé ses zones de dés puisqu’il ne lui en reste que très peu… Et avec 5 cartes réussies, que peut-elle craindre ?
Au centre de la table, on place un plateau principal représentant le musée à réaliser à partir de la carte verte de gauche. En-dessous, on trouve les 3 cartes d'oeuvres à réaliser et, au-dessus, on place 4 cartes d'artistes susceptibles de nous aider dans la réalisation des oeuvres grâce à des pouvoirs spéciaux. Le tout se joue avec des dés : oui, il y aura du hasard... :-)
Au centre de la table, on place un plateau principal représentant le musée à réaliser à partir de la carte verte de gauche. En-dessous, on trouve les 3 cartes d’oeuvres à réaliser et, au-dessus, on place 4 cartes d’artistes susceptibles de nous aider dans la réalisation des oeuvres grâce à des pouvoirs spéciaux. Le tout se joue avec des dés : oui, il y aura du hasard… 🙂
Pour mes premiers lancers, je décide de démarrer deux oeuvres, l'une avec un 2 et l'autre avec un 6. Le tour suivant, si je veux les poursuivre, je devrai placer un 1 ou un 3 à côté du 2, un 5 à côté du 6. Si je veux empiler des dés, je devrai placer un 2 sur le 2 et un 6 sur le 6...
Pour mes premiers lancers, je décide de démarrer deux oeuvres, l’une avec un 2 et l’autre avec un 6. Le tour suivant, si je veux les poursuivre, je devrai placer un 1 ou un 3 à côté du 2, un 5 à côté du 6. Si je veux empiler des dés, je devrai placer un 2 sur le 2 et un 6 sur le 6…
Les décisions à prendre sont assez automatiques : soit on a les bons dés pour poursuivre une oeuvre dans le but de réaliser l'une des trois proposées, soit pas. Du coup, je couine pas mal contre le hasard en début de partie, puis ce sera au tour de Maitena...
Les décisions à prendre sont assez automatiques : soit on a les bons dés pour poursuivre une oeuvre dans le but de réaliser l’une des trois proposées, soit pas. Du coup, je couine pas mal contre le hasard en début de partie, puis ce sera au tour de Maitena…
Elle pense opter pour un 5, mais elle aura le droit d'en changer la valeur...
Elle pense opter pour un 5, mais elle aura le droit d’en changer la valeur…
Un peu plus tard, voici la situation au musée... On voit que Tristan a placé un dé jaune, Maitena un dé bleu et moi ? Rien, bien sûr, je n'arrive à terminer aucune oeuvre !
Un peu plus tard, voici la situation au musée… On voit que Tristan a placé un dé jaune, Maitena un dé bleu et moi ? Rien, bien sûr, je n’arrive à terminer aucune oeuvre !
Après un temps quasi-infini, je parviens enfin à terminer une oeuvre ! Il faut dire qu'avec ces projets communs d'oeuvres, on risque souvent de se faire chiper celle qu'on visait et, ensuite, c'est si dur de profiter de sa construction en cours... Point de règle non encore utilisé : la défausse de toute une zone d'oeuvre et placement éventuel des dés sur des cartes artistes (mais j'y penserai plus tard...).
Après un temps quasi-infini, je parviens enfin à terminer une oeuvre ! Il faut dire qu’avec ces projets communs d’oeuvres, on risque souvent de se faire chiper celle qu’on visait et, ensuite, c’est si dur de profiter de sa construction en cours… Point de règle non encore utilisé : la défausse de toute une zone d’oeuvre et placement éventuel des dés sur des cartes artistes (mais j’y penserai plus tard…).
Tristan est quand même assez lourd sur ce coup : il place deux dés de valeur 6 au musée, ce qui ne permet de placer à côté que des dés de valeur 5 ! Quel choix...
Tristan est quand même assez lourd sur ce coup : il place deux dés de valeur 6 au musée, ce qui ne permet de placer à côté que des dés de valeur 5 ! Quel choix…
Voilà, là, je viens de sévir : j'ai défaussé tous mes dés d'une zone de construction et les ai réaffectés, tant que faire se pouvait, sur des cartes artistes. Du coup, j'en revendique 3 sur 4 : vivement le tour suivant...
Voilà, là, je viens de sévir : j’ai défaussé tous mes dés d’une zone de construction et les ai réaffectés, tant que faire se pouvait, sur des cartes artistes. Du coup, j’en revendique 3 sur 4 : vivement le tour suivant…
Du coup, je décide de placer 5 dés et d'en conserver 1 en réserve, laissant 3 dés sur l'une des cartes artistes pour plus tard... Ce choix se justifie par le fait que deux oeuvres correspondent à ce schéma de pose.
Du coup, je décide de placer 5 dés et d’en conserver 1 en réserve, laissant 3 dés sur l’une des cartes artistes pour plus tard… Ce choix se justifie par le fait que deux oeuvres correspondent à ce schéma de pose.
Voici donc notre musée collectivement construit, sachant que chaque dé rapportera 2PV à son propriétaire...
Voici donc notre musée collectivement construit, sachant que chaque dé rapportera 2PV à son propriétaire…
Voici les dés encore sur le plateau de Tristan, avec pas mal de gâchis, donc, puisqu'il y en a beaucoup. Au-dessus, on peut voir qu'il a réussi 3 oeuvres, lui rapportant (étoiles jaunes) : 1+3+1 PV = 5PV...
Voici les dés encore sur le plateau de Tristan, avec pas mal de gâchis, donc, puisqu’il y en a beaucoup. Au-dessus, on peut voir qu’il a réussi 3 oeuvres, lui rapportant (étoiles jaunes) : 1+3+1 PV = 5PV…
Voici mes éléments de jeu, avec finalement aucun profit pour mon début d'oeuvre à droite et seulement 3 oeuvres en tout. On est quand même carrément tributaire du hasard...
Voici mes éléments de jeu, avec finalement aucun profit pour mon début d’oeuvre à droite et seulement 3 oeuvres en tout. On est quand même carrément tributaire du hasard…

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores :

Cartes d’oeuvres Musée Total
Maitena (bleu) 2+3 2 7
Tristan (jaune) 1+3+1 8 13
Julie (violet) 3+3+1+1+2 6 16
Ludo le gars (vert) 1+3+1 4 9

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu, avec son look très typé et ses dés assumés pour rendre le côté cubiste de la chose,
– L’ambiance fun et toute simple, sans artifice,
– La qualité d’édition, avec des dés très agréables à manipuler,
– La puissance supposée des cartes d’artistes, seulement évaluée sur la fin de partie,
– Le côté double-détente avec le musée à construire à partir de bonus obtenus en construisant ses propres oeuvres.

On a moins aimé
– La place quand même assez déterminante du hasard (n’est-ce pas Maitena ?),
– Le manque de choix parfois et le côté assez automatiques de ceux-ci quand il semble y en avoir…
– La durée excessive de cette partie, mais était-ce parce que c’était une découverte ?

————————————————————————————————————

Une réponse à “[29/10/2014] Patchwork, Cubist”

  1. Rétroliens : Les jeux de société à mettre sous le sapin pour Noël. | GOZU ZONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 14