[29/10/2016] Barcelona, Not Alone

Retour à Barcelona, the Rose of Fire, suite à notre partie vraiment ratée de la semaine passée, histoire de voir ce que ce jeu a vraiment dans le ventre. Merci à Francesco Nepitello d’avoir réagi dans l’article précédent
Ensuite, jolie partie, bien déroutante, sur un futur hit, déjà plébiscité un peu partout, à savoir le fameux Not Alone de Geek Attitude Games…

 

BARCELONA

Le jeu est installé, prêt à nous vous voir nous affronter pour la mise en place d'un plan urbain réfléchi pour la cité de Barcelone en deuxième moitié du XIXème siècle, pour accueillir les nombreux immigrés qui veulent s'y installer...
Le jeu est installé, prêt à nous vous voir nous affronter pour la mise en place d’un plan urbain réfléchi pour la cité de Barcelone en deuxième moitié du XIXème siècle, pour accueillir les nombreux immigrés qui veulent s’y installer…
Nous jouons à 4, dont 2 n'ayant jamais joué au jeu (Tristan en jaune et Mathieu, bienvenue nouveau ludophile, en bleu), alors qu'Angélique en rouge et moi-même en vert avons déjà essayé Barcelona la semaine passée. Avec de sacrées foutues erreurs de règles absolument hallucinantes... Allez relire les commentaires de la partie précédente, notamment ceux de l'un des co-auteurs, Francesco Nepitello, pour bien en percevoir les différences...
Nous jouons à 4, dont 2 n’ayant jamais joué au jeu (Tristan en jaune et Mathieu, bienvenue nouveau ludophile, en bleu), alors qu’Angélique en rouge et moi-même en vert avons déjà essayé Barcelona la semaine passée. Avec de sacrées foutues erreurs de règles absolument hallucinantes… Allez relire les commentaires de la partie précédente, notamment ceux de l’un des co-auteurs, Francesco Nepitello, pour bien en percevoir les différences…
Le premier bloc est terminé par Tristan, après qu'Angélique et moi l'avons entamé. C'est seulement à ce moment-là qu'on va marquer nos premiers points de prestige, à savoir 1 pour Tristan et Angélique (présents dans le bloc) et 2 pour moi (présent + majoritaire en toits).
Le premier bloc est terminé par Tristan, après qu’Angélique et moi l’avons entamé. C’est seulement à ce moment-là qu’on va marquer nos premiers points de prestige, à savoir 1 pour Tristan et Angélique (présents dans le bloc) et 2 pour moi (présent + majoritaire en toits).
Voici donc notre progression sur la piste de prestige et on sent déjà très bien qu'on n'ira pas aussi loin que la semaine passée... ;-)
Voici donc notre progression sur la piste de prestige et on sent déjà très bien qu’on n’ira pas aussi loin que la semaine passée… 😉
Le petit à côté de la Grande... ;-)
Le petit à côté de la Grande… 😉
Fin de première phase de la première période, avec une rébellion à venir qui va être sévère, très sévère même ! En effet, on va mettre dans le sac noir pas moins de 8 soldats noirs (nombre de pions sur les barricades) en plus de tous nos pions présents à Raval !
Fin de première phase de la première période, avec une rébellion à venir qui va être sévère, très sévère même ! En effet, on va mettre dans le sac noir pas moins de 8 soldats noirs (nombre de pions sur les barricades) en plus de tous nos pions présents à Raval !
Angélique qui lit des règles ! Anglaises qui plus est !!! Pffff.... On croit rêver ! :-)
Angélique qui lit des règles ! Anglaises qui plus est !!! Pffff…. On croit rêver ! 🙂
Je suis le premier à acheter une tuile d'influence, à savoir l'île de Cuba, en profitant de ma carte d'Antoni Gaudi pour utiliser un marqueur d'influence d'une autre couleur. Ce qui me plaît bien, c'est que mon alignement familial est également des colonies...
Je suis le premier à acheter une tuile d’influence, à savoir l’île de Cuba, en profitant de ma carte d’Antoni Gaudi pour utiliser un marqueur d’influence d’une autre couleur. Ce qui me plaît bien, c’est que mon alignement familial est également des colonies…
Tristan parvient à prendre le large sur la piste Auca du prestige et c'est bien embêtant car il va remporter toutes les égalités, sans compter qu'il va peut-être aussi réussir à aller au bout de la piste et à scorer 1 PV pour chaque case qu'il dépasserait...
Tristan parvient à prendre le large sur la piste Auca du prestige et c’est bien embêtant car il va remporter toutes les égalités, sans compter qu’il va peut-être aussi réussir à aller au bout de la piste et à scorer 1 PV pour chaque case qu’il dépasserait…
Fin de la deuxième phase de la première période, donc double travail : fin de phase (avec rébellion et tout le tintouin) puis fin de période (avec décompte en PV des blocs de bâtiments et vidage du sac noir). A noter que le marqueur de bombe n'a pas encore trop avancé puisqu'il n'a avancé que de 11 cases depuis le début de la partie...
Fin de la deuxième phase de la première période, donc double travail : fin de phase (avec rébellion et tout le tintouin) puis fin de période (avec décompte en PV des blocs de bâtiments et vidage du sac noir). A noter que le marqueur de bombe n’a pas encore trop avancé puisqu’il n’a avancé que de 11 cases depuis le début de la partie…
Ah... ça fait du bien de vider un peu ce plateau ! On y voit carrément plus clair, en vrai, comme dirait Tristan... ;-) Sinon, à noter que malgré mon prestige pitoyable, mes mains de cartes pourries (que des cités, avec une popularité une fois je crois), je parviens à sauver les apparences sur la piste des PV (je suis en tête grâce à mes nombreux bâtiments de taille 1 construits)...
Ah… ça fait du bien de vider un peu ce plateau ! On y voit carrément plus clair, en vrai, comme dirait Tristan… 😉 Sinon, à noter que malgré mon prestige pitoyable, mes mains de cartes pourries (que des cités, avec une popularité une fois je crois), je parviens à sauver les apparences sur la piste des PV (je suis en tête grâce à mes nombreux bâtiments de taille 1 construits)…
Angélique, grande stratège (ou grande tout court), hésite entre deux cartes : il est bien difficile, dans ce jeu, de mesurer les impacts à long terme de nos actions et, surtout, de dépasser les opportunités qui se présentent...
Angélique, grande stratège (ou grande tout court), hésite entre deux cartes : il est bien difficile, dans ce jeu, de mesurer les impacts à long terme de nos actions et, surtout, de dépasser les opportunités qui se présentent…
Fin de première phase de la deuxième période.
Fin de première phase de la deuxième période.
Un fois de plus, j'ai une main de cartes qui fait peur : Labor Strike (qui fait passer un tour) + trois cartes de cité ! En arrière-plan, sur la piste de prestige, il y a vraiment Tristan loin devant, Angélique et Mathieu au centre, alors que je traîne comme un vieux papi tout en arrière, dans la zone rouge...
Un fois de plus, j’ai une main de cartes qui fait peur : Labor Strike (qui fait passer un tour) + trois cartes de cité ! En arrière-plan, sur la piste de prestige, il y a vraiment Tristan loin devant, Angélique et Mathieu au centre, alors que je traîne comme un vieux papi tout en arrière, dans la zone rouge…
Fin de la deuxième phase de la deuxième période, donc le moment du grand décompte sur les blocs. J'ai mis un peu d'eau dans mon vin stratégique en n'en construisant pas que de taille 1. Le marqueur de bombe est arrivé à une case de la couronne...
Fin de la deuxième phase de la deuxième période, donc le moment du grand décompte sur les blocs. J’ai mis un peu d’eau dans mon vin stratégique en n’en construisant pas que de taille 1. Le marqueur de bombe est arrivé à une case de la couronne…
Tous les pions noirs, sauf 1, sont présents dans le sac ! Ça sent la progression de la bombe tout ça...
Tous les pions noirs, sauf 1, sont présents dans le sac ! Ça sent la progression de la bombe tout ça…
Tout se tient en 6 points ! La dernière phase de jeu va déterminer le vainqueur...
Tout se tient en 6 points ! La dernière phase de jeu va déterminer le vainqueur…
Fin de la phase de la troisième période et, donc, fin officielle de partie dès les derniers décomptes faits. La bombe est restée finalement très sage ce soir. Sur la piste de score, Tristan a passé la barre des 40, mais rien n'est fait...
Fin de la phase de la troisième période et, donc, fin officielle de partie dès les derniers décomptes faits. La bombe est restée finalement très sage ce soir. Sur la piste de score, Tristan a passé la barre des 40, mais rien n’est fait…
Dernière photo de cette partie, encore un peu longuette à mon goût, avec des scores finalement très serrés, trop à mon goût...
Dernière photo de cette partie, encore un peu longuette à mon goût, avec des scores finalement très serrés, trop à mon goût…

Durée de la partie : 2 heures 50 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Piste Influence Total
Tristan (jaune) 57 2+3 62
Mathieu (bleu) 47 4+4+5 60
Angélique (rouge) 49 6 55
Ludo le gars (vert) 48 7+2 57

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le bon équilibre du jeu, maintenant joué avec les bonnes règles !
– Les différentes manières de jouer (gros bâtiments, petits bâtiments, influence, prestige, …), donnant lieu à des axes de jeu bien ouverts,
– Les aspects thématiques, comme le mécontentement à Raval et les barricades, les rébellions, les cartes de popularité, la possibilité qu’on aboutisse à l’anarchie, …
– La réelle tension sur la piste de prestige (avec les bonnes règles !),
– La qualité du matériel proposé.

On a moins aimé
– Le manque de fluidité des fins de phases et de périodes, alourdissant pas mal le jeu,
– La difficulté pour savoir où l’on en est, surtout au vu des scores finaux très serrés, sans qu’on sache vraiment pourquoi untel a fini devant un autre,
– Un côté global un peu répétitif…

————————————————————————————————————

 

NOT ALONE

Nous sommes au XXVème siècle et nous avons échoué sur une planète inconnue avec notre vaisseau inutilisable. La mission de secours devrait arriver sous peu. Oui. Oui mais... Oui, mais, le problème, visiblement, c'est que nous ne sommes pas seuls ! NOT ALONE !
Nous sommes au XXVème siècle et nous avons échoué sur une planète inconnue avec notre vaisseau inutilisable. La mission de secours devrait arriver sous peu. Oui. Oui mais… Oui, mais, le problème, visiblement, c’est que nous ne sommes pas seuls ! NOT ALONE !
Une créature semble nous traquer pour nous assimiler à la planète elle-même ! Elle ne plaisante pas avec nous, cette créature prénommée Samuel, elle nous surveille nous autres, Guillaume, Damien (Alendar), Yannick et moi-même... Quel camp sortira vainqueur de cet affrontement sans merci ?
Une créature semble nous traquer pour nous assimiler à la planète elle-même ! Elle ne plaisante pas avec nous, cette créature prénommée Samuel, elle nous surveille nous autres, Guillaume, Damien (Alendar), Yannick et moi-même… Quel camp sortira vainqueur de cet affrontement sans merci ?
Les explorateurs, avec le pion bleu, doivent rallier la case avec l'étoile avant que la créature, avec le pion violet, n'y soit parvenu. Oui, vous avez bien vu, nous avons beaucoup plus de chemin à faire qu'elle. Oui, mais nous, nous devons juste tenter de survivre jusque là, en nous cachant, ce qui fait avancer le pion à chaque tour, alors que la créature, elle, doit nous attraper pour progresser...
Les explorateurs, avec le pion bleu, doivent rallier la case avec l’étoile avant que la créature, avec le pion violet, n’y soit parvenu. Oui, vous avez bien vu, nous avons beaucoup plus de chemin à faire qu’elle. Oui, mais nous, nous devons juste tenter de survivre jusque là, en nous cachant, ce qui fait avancer le pion à chaque tour, alors que la créature, elle, doit nous attraper pour progresser…
Devant la créature sont étalées les 10 cartes de lieux de la planète (en quelque sorte, c'est la planète elle-même). Au début de la partie, nous n'avons en main que les cartes numérotées 1 à 5, c'est-à-dire que nous ne pouvons nous cacher que sur l'un de ces cinq lieux. C'est donc assez facile pour la créature de nous localiser. Il nous faudra, donc, étendre notre main de cartes. Enfin, essayer plutôt, car la créature saura se placer assez souvent sur la carte n°5, le Rover, ce fameux lieu qui nous permet de prendre une nouvelle carte en main...
Devant la créature sont étalées les 10 cartes de lieux de la planète (en quelque sorte, c’est la planète elle-même). Au début de la partie, nous n’avons en main que les cartes numérotées 1 à 5, c’est-à-dire que nous ne pouvons nous cacher que sur l’un de ces cinq lieux. C’est donc assez facile pour la créature de nous localiser. Il nous faudra, donc, étendre notre main de cartes. Enfin, essayer plutôt, car la créature saura se placer assez souvent sur la carte n°5, le Rover, ce fameux lieu qui nous permet de prendre une nouvelle carte en main…
Le tour de jeu est très simple : en phase 1, chaque explorateur doit jouer une carte de sa main face cachée pour indiquer le lieu où il se rend ; en phase 2, la créature place son jeton sur un lieu : la traque ; en phase 3, on résout les lieux et, en phase 4, on fait avancer le pion des explorateurs et on défausse sa carte de lieu face visible. Ca irait presque mais, au milieu de tout ça, la créature aura le droit de jouer une carte de traque (en fonction du numéro de la phase) pour être encore plus efficace... Et là, ça pique ! Ci-dessus, je viens de me faire attraper sur le lieu n°4, la plage, ce qui me contraint à perdre un cube rouge de volonté et ce qui fait avancer la créature...
Le tour de jeu est très simple : en phase 1, chaque explorateur doit jouer une carte de sa main face cachée pour indiquer le lieu où il se rend ; en phase 2, la créature place son jeton sur un lieu : la traque ; en phase 3, on résout les lieux et, en phase 4, on fait avancer le pion des explorateurs et on défausse sa carte de lieu face visible. Ca irait presque mais, au milieu de tout ça, la créature aura le droit de jouer une carte de traque (en fonction du numéro de la phase) pour être encore plus efficace… Et là, ça pique ! Ci-dessus, je viens de me faire attraper sur le lieu n°4, la plage, ce qui me contraint à perdre un cube rouge de volonté et ce qui fait avancer la créature…
Le vocabulaire associé au jeu est vraiment très difficile à appréhender pour moi, qui déteste plus que tout la thématique SF... :-( Heureusement que le jeu paraît vraiment bon, avec cette traque très bien rendue et ce côté asymétrique que j'affectionne ! Je devrais réussir à dépasser le thème et les cartes à effets !
Le vocabulaire associé au jeu est vraiment très difficile à appréhender pour moi, qui déteste plus que tout la thématique SF… 🙁 Heureusement que le jeu paraît vraiment bon, avec cette traque très bien rendue et ce côté asymétrique que j’affectionne ! Je devrais réussir à dépasser le thème et les cartes à effets !
Oh la la ! Encore attrapé par la créature ! Je couine... Et mes petits copains aussi.
Oh la la ! Encore attrapé par la créature ! Je couine… Et mes petits copains aussi.
Plus la partie avance, plus je commence à réussir à tromper notre créature du jour. Ouf ! Et comme on étend nos mains de cartes, petit à petit, Samuel a de plus en plus de mal à nous avoir. A noter que les cartes de survie nous ont paru fondamentales pour contrecarrer la créature. Sans elles...
Plus la partie avance, plus je commence à réussir à tromper notre créature du jour. Ouf ! Et comme on étend nos mains de cartes, petit à petit, Samuel a de plus en plus de mal à nous avoir. A noter que les cartes de survie nous ont paru fondamentales pour contrecarrer la créature. Sans elles…
Les choses ne sont pas encore équilibrées mais on s'en rapproche doucement... Quand nous atteindrons les cases avec le A, la créature aura le droit de placer sur les lieux un autre jeton : celui de la planète elle-même qui lutte contre nous ! Sans compter que certaines cartes de traque possèdent ce symbole, de même que le symbole de cible. Du coup, dans ses meilleurs tours, la créature joue pas moins de 3 jetons sur les lieux !!!
Les choses ne sont pas encore équilibrées mais on s’en rapproche doucement… Quand nous atteindrons les cases avec le A, la créature aura le droit de placer sur les lieux un autre jeton : celui de la planète elle-même qui lutte contre nous ! Sans compter que certaines cartes de traque possèdent ce symbole, de même que le symbole de cible. Du coup, dans ses meilleurs tours, la créature joue pas moins de 3 jetons sur les lieux !!!
Va-t-on y arriver avant la créature ?
Va-t-on y arriver avant la créature ?
La, ça sent le roussi pour la créature ! On va s'en sortir !!! Qui l'eût cru pendant le premier tiers de cette partie, alors qu'on se faisait très souvent attraper ?
La, ça sent le roussi pour la créature ! On va s’en sortir !!! Qui l’eût cru pendant le premier tiers de cette partie, alors qu’on se faisait très souvent attraper ?
La partie s'achève avec une ultime progression sur la piste, sans avoir eu besoin de la progression automatique de fin de tour ! Le jeu nous a beaucoup plu, avec cette tension palpable, et malgré quelques difficultés à résoudre les effets des jetons de manière automatique (les différences entre les trois ne sont pas évidentes, sans parler des cubes de volonté et du "lâcher prise" qu'on a eu du mal à bien intégrer)...
La partie s’achève avec une ultime progression sur la piste, sans avoir eu besoin de la progression automatique de fin de tour ! Le jeu nous a beaucoup plu, avec cette tension palpable, et malgré quelques difficultés à résoudre les effets des jetons de manière automatique (les différences entre les trois ne sont pas évidentes, sans parler des cubes de volonté et du « lâcher prise » qu’on a eu du mal à bien intégrer)…
La créature n'a pas vaincu !
La créature n’a pas vaincu !

Durée de la partie : 50 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Yannick, Guillaume, Damien, Ludo le gars
(explorateurs)
victoire
Samuel (la créature) défaite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La sensation de traque, redoutablement bien rendue !
– Un peu un feeling à la Room 25, mais en niveau ++,
– Les coups de bluff à tenter, les finesses à inventer, …
– Le côté asymétrique du jeu qui va du nombre de joueurs dans chaque camp (1 contre tous les autres) jusqu’au réel objectif de chacun (localiser les explorateurs pour la créature, rester en vie jusqu’à l’arrivée de la mission de secours pour les autres),
– Une envie très forte d’y revenir, en ayant l’impression que ce jeu va être un must have pour mon gone notamment…
– Le matériel proposé, vraiment sympa à manipuler, et tout ça dans une petite boîte…

On a moins aimé
– Le vocabulaire et les cartes à effets, de prime abord, mais ça devrait passer petit à petit…
– La résolution des jetons qui diffère en fonction du jeton (pas naturel du tout : une mini-aide de jeu supplémentaire avec icônes ?)

————————————————————————————————————

6 commentaires à propos de “[29/10/2016] Barcelona, Not Alone”

  1. Concernant Not Alone: sauf erreur de ma part, il y a bien les icônes des trois jetons de la vilaine bête sur l’aide de jeu… A vérifier, mais je l’avais utilisée sur cette partie.
    On en refait une?! 🙂

  2. Merci pour ce compte rendu. Une question sur les cartes survie: chaque traqué en prend une en début de partie. Quand il l’utilise doit-il en piocher une nouvelle ou doit-il passer par les lieux lui permettant d’en prendre une ou deux. Merci pour vos réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept − = 4