[29/11/2018] Minicity

J’attendais impatiemment de recevoir ma boîte de Minicity, une nouveauté sortie à Essen chez l’éditeur autrichien Piatnik, et Leila bavait devant la couverture. Du coup, avant le repas du soir, on se dit qu’on pourrait peut-être bien essayer ce jeu qui est annoncé pour 35 minutes…

MINICITY

La boîte donne terriblement envie, avec ses fourmis de différentes couleurs, prêtes à livrer de la nourriture aux multiples étages de la fourmilière. Nous n'avons pas de couleur à nous-mêmes et nous pouvons déplacer toute fourmi disponible, pourvu d'avoir en main une carte de la bonne couleur... C'est un jeu de Delivery, oui, pas de Pick & Delivery, parce qu'on ne collecte rien, on livre juste.
La boîte donne terriblement envie, avec ses fourmis de différentes couleurs, prêtes à livrer de la nourriture aux multiples étages de la fourmilière. Nous n’avons pas de couleur à nous-mêmes et nous pouvons déplacer toute fourmi disponible, pourvu d’avoir en main une carte de la bonne couleur… C’est un jeu de Delivery, oui, pas de Pick & Delivery, parce qu’on ne collecte rien, on livre juste.
Petite vue de l'immense fourmilière, après la mise en place effectuée pour deux joueurs (placement de certains cylindres de nourriture sur certaines cases de la fourmilière). Les cinq fourmis qui livreront les étages sont de cinq couleurs différentes : jaune et bleue, pour les cylindres des couleurs concernées, et, plus troublant, rouge pour les cylindres orange, ainsi que grise pour les cylindres verts, ou encore violette pour les cylindres roses !!! Un problème dans la production du jeu ?
Petite vue de l’immense fourmilière, après la mise en place effectuée pour deux joueurs (placement de certains cylindres de nourriture sur certaines cases de la fourmilière). Les cinq fourmis qui livreront les étages sont de cinq couleurs différentes : jaune et bleue, pour les cylindres des couleurs concernées, et, plus troublant, rouge pour les cylindres orange, ainsi que grise pour les cylindres verts, ou encore violette pour les cylindres roses !!! Un problème dans la production du jeu ?
Chaque joueur dispose d'une main de 4 cartes, piochées au hasard. Ci-dessus, pour démarrer la partie, j'ai une carte violette, une rouge et deux grises, pour déplacer donc les fourmis correspondantes, en essayant de livrer, donc, les cylindres roses, orange et verts ! A droite, vous pouvez voir l'étendue de tout ce que je vais devoir livrer pour atteindre la fin de la partie... Mais, je n'ai accès qu'aux 7 cylindres que j'ai choisi de placer dans le petit compartiment de gauche.
Chaque joueur dispose d’une main de 4 cartes, piochées au hasard. Ci-dessus, pour démarrer la partie, j’ai une carte violette, une rouge et deux grises, pour déplacer donc les fourmis correspondantes, en essayant de livrer, donc, les cylindres roses, orange et verts ! A droite, vous pouvez voir l’étendue de tout ce que je vais devoir livrer pour atteindre la fin de la partie… Mais, je n’ai accès qu’aux 7 cylindres que j’ai choisi de placer dans le petit compartiment de gauche.
Le principe de déplacement est assez sympa puisqu'on joue une carte de sa main à la suite de celles étalées le long de la rivière (devant Leila) et qu'on peut déplacer la fourmi de la couleur concernée d'autant de cases, au maximum, que le nombre total de cartes de cette couleur étalées sans interruption. Et on peut jouer jusqu'à 3 cartes chacun, tout en livrant d'éventuels cylindres lors du parcours effectué par les fourmis. Ensuite, on remonte le nombre de cylindres dans le petit compartiment à 7 et on complète sa main à 4 cartes.
Le principe de déplacement est assez sympa puisqu’on joue une carte de sa main à la suite de celles étalées le long de la rivière (devant Leila) et qu’on peut déplacer la fourmi de la couleur concernée d’autant de cases, au maximum, que le nombre total de cartes de cette couleur étalées sans interruption. Et on peut jouer jusqu’à 3 cartes chacun, tout en livrant d’éventuels cylindres lors du parcours effectué par les fourmis. Ensuite, on remonte le nombre de cylindres dans le petit compartiment à 7 et on complète sa main à 4 cartes.
Petite vue en fin de premier tour de jeu, après que Leila a joué deux cartes et moi trois.
Petite vue en fin de premier tour de jeu, après que Leila a joué deux cartes et moi trois.
Ah ben, voilà, voilà, ça c'est de la main de cartes !!! Je ne pourrai déplacer que la fourmi grise pour livrer des cylindres verts, à condition d'en avoir dans mon petit compartiment... Et je n'ai pas de possibilité pour échanger de cylindres entre les deux compartiments... :-(
Ah ben, voilà, voilà, ça c’est de la main de cartes !!! Je ne pourrai déplacer que la fourmi grise pour livrer des cylindres verts, à condition d’en avoir dans mon petit compartiment… Et je n’ai pas de possibilité pour échanger de cylindres entre les deux compartiments… 🙁
Bon, ça tombe assez bien, j'avais des cylindres verts à poser !
Bon, ça tombe assez bien, j’avais des cylindres verts à poser !
Lorsque l'étalage de cartes jouées atteint une extrémité de la rivière, on défausse toutes les cartes et on n'en remet que deux, issues, de la pioche, au centre de la zone... Une bonne manière de casser les grandes séries, notamment avant que l'adversaire joue ! C'est un jeu un peu méchant, oui...
Lorsque l’étalage de cartes jouées atteint une extrémité de la rivière, on défausse toutes les cartes et on n’en remet que deux, issues, de la pioche, au centre de la zone… Une bonne manière de casser les grandes séries, notamment avant que l’adversaire joue ! C’est un jeu un peu méchant, oui…
Voilà, donc, les deux cartes replacées à l'étalage, avec pas mal de chance pour Leila puisque ce sont deux cartes grises ! A noter que stock de cylindres se vide hyper lentement dans nos compartiments (mais je m'en doutais)...
Voilà, donc, les deux cartes replacées à l’étalage, avec pas mal de chance pour Leila puisque ce sont deux cartes grises ! A noter que stock de cylindres se vide hyper lentement dans nos compartiments (mais je m’en doutais)…
Voilà à quoi ressemble mes deux compartiments au moment où je décide de terminer le placement de mes cylindres verts (en plaçant le dernier en ma possession à gauche). Je me dis que cela peut être utile car toutes les cartes grises à venir, une fois ce dernier cylindre placé, pourront me servir pour envoyer loin des étages de stockage restants (pour des cylindres verts) la fourmi grise...
Voilà à quoi ressemble mes deux compartiments au moment où je décide de terminer le placement de mes cylindres verts (en plaçant le dernier en ma possession à gauche). Je me dis que cela peut être utile car toutes les cartes grises à venir, une fois ce dernier cylindre placé, pourront me servir pour envoyer loin des étages de stockage restants (pour des cylindres verts) la fourmi grise…
Au final, je termine mon stock de cylindres roses avant les verts !
Au final, je termine mon stock de cylindres roses avant les verts !
Long, c'est long... Ce qui est excellent et qui m'amuse beaucoup, c'est d'entendre Leila parler toute seule, estimant à vois haute ce qu'elle a intérêt à faire ou pas, ... Juste génial ! ;-)
Long, c’est long… Ce qui est excellent et qui m’amuse beaucoup, c’est d’entendre Leila parler toute seule, estimant à vois haute ce qu’elle a intérêt à faire ou pas, … Juste génial ! 😉
Bon, après moult tours de jeu, j'arrive presque au bout de mes cylindres, avec une certaine inquiétude quant au fait que je n'ai plus que deux couleurs à placer... Je sens la patte de Leo Colovini là, typiquement, et je me dis que c'est sûrement une erreur de ma part, car je sens bien que la diversité des couleurs peut aider à pouvoir faire quelque chose à son tour...
Bon, après moult tours de jeu, j’arrive presque au bout de mes cylindres, avec une certaine inquiétude quant au fait que je n’ai plus que deux couleurs à placer… Je sens la patte de Leo Colovini là, typiquement, et je me dis que c’est sûrement une erreur de ma part, car je sens bien que la diversité des couleurs peut aider à pouvoir faire quelque chose à son tour…
Bon, ben voilà, j'y suis à fond, dans le ralage de fin de partie qui va m'animer pendant pas mal de tours... En effet, je n'ai plus que 7 cylindres jaunes à livrer mais, clairement, si je ne pioche pas d'autres cartes jaunes, je sui bloqué !!! Et même si Leila a beaucoup de retard, elle va pouvoir me gêner, avec des cartes jaunes, en envoyant la fourmi jaune loin des étages de stockage possible, tout en utilisant d'autres fourmis pour livrer ses cylindres... Ça sent la fin de partie plus que poussive !
Bon, ben voilà, j’y suis à fond, dans le ralage de fin de partie qui va m’animer pendant pas mal de tours… En effet, je n’ai plus que 7 cylindres jaunes à livrer mais, clairement, si je ne pioche pas d’autres cartes jaunes, je sui bloqué !!! Et même si Leila a beaucoup de retard, elle va pouvoir me gêner, avec des cartes jaunes, en envoyant la fourmi jaune loin des étages de stockage possible, tout en utilisant d’autres fourmis pour livrer ses cylindres… Ça sent la fin de partie plus que poussive !
A gauche, c'est la fameuse fourmi jaune que j'aimerais tant déplacer vers les espaces de stockage pourtant pas si loin d'elle...
A gauche, c’est la fameuse fourmi jaune que j’aimerais tant déplacer vers les espaces de stockage pourtant pas si loin d’elle…
Même si le jeu déborde carrément en temps de jeu et que je peste contre le hasard hallucinant de la pioche, on passe tous les deux un bon moment, hein...
Même si le jeu déborde carrément en temps de jeu et que je peste contre le hasard hallucinant de la pioche, on passe tous les deux un bon moment, hein…
Leila a quand même pas mal de retard, ce qui me fait dire qu'on aurait pu arrêter là, sans anicroche...
Leila a quand même pas mal de retard, ce qui me fait dire qu’on aurait pu arrêter là, sans anicroche…
Toujours rien de neuf sous la terre... :-(
Toujours rien de neuf sous la terre… 🙁
Ah, ça y est, ça va le faire...
Ah, ça y est, ça va le faire…
Hop, avec mes trois cartes jaunes, je vais enfin pouvoir clôturer le jeu !
Hop, avec mes trois cartes jaunes, je vais enfin pouvoir clôturer le jeu !
Configuration finale du jeu...
Configuration finale du jeu…

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes ! – Note de cette partie : 12 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Leila 9
Ludo le gars 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu, avec ces fourmis ouvrières qui parcourent la fourmilière et qui n’appartiennent à personne,
– Le système de déplacement des fourmis, avec le nombre de cartes de la même couleur étalées,
– La course aux étages avec le plus d’espace de stockage : quand c’est plein, c’est plein, et il faut aller ailleurs !

– Le potentiel du jeu, qu’on sent immédiatement, mais qui aurait mérité d’autres choix pour le rendre bien meilleur (voir variantes ci-dessous).

On a moins aimé
– Le bug des couleurs déjà mentionné,
– L’impression que l’obligation de vider tous ses cylindres est trop exigeant et fait durer la partie démesurément en rendant la fin de partie extrêmement poussive (je passe d’une note de 15 / 20 peut-être à 12 / 20 à cause de ça…),
– La place du hasard, sans possibilité de le contourner, avec la pioche de cartes,
– L’impossibilité de modifier la couleur des cylindres placés dans le petit compartiment,
– La crainte que les configurations à 3 ou 4 joueurs soient encore plus incontrôlables…
– La lisibilité du plateau n’est pas vraiment parfaite…

Variantes pour rendre le jeu plus contrôlable (au choix)
– Créer un étalage de 2 ou 3 cartes face visible pour la pioche,
– Autoriser de jouer une combinaison de 2 cartes de n’importe quelle couleur pour en remplacer une autre,

Variantes pour rendre le jeu moins long (au choix)
– Arrêter la partie dès qu’un joueur n’a plus qu’une couleur en stock,
– Arrêter la partie quand un joueur n’a plus de cylindres que dans son petit compartiment.

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre − 1 =