[30/08/2021] Mini Rogue

Celui-là, je ne l’avais pas vu arriver…
Carrément dans la droite ligne de One Deck Dungeon, du même éditeur d’ailleurs, Nuts Publishing, ce Mini Rogue promet, en quelques sortes, de nous faire revivre en une durée compressée, nos mythiques parties de jeux de rôles des années 80, dans l’univers de Donjons & Dragons. Rien que ça !
Je vais donc le découvrir ce jour (enfin, on commencera aujourd’hui…) avec Leila qui a découvert ma collection de Livres dont vous êtes le héros, avec Le Labyrinthe de la Mort, pendant nos vacances d’été ! Elle a clairement envie d’y aller dans ce fichu donjon…
Attention, compte-rendu fleuve, avec pas moins de 52 photos commentées !!!

MINI ROGUE

Mini Rogue, c’est un jeu de donjons dans lequel on doit toujours se méfier avant d’ouvrir une porte…
Une partie consiste en l’exploration d’un donjon constitué de 4 étages : les égouts (avec deux zones), le donjon (avec deux zones), les catacombes (avec trois zones) et la forteresse enfouie (avec trois zones). En fin de chaque étage, un gardien (le big boss quoi !) est à combattre et à vaincre pour qu’on poursuive notre aventure. A noter qu’au dernier étage, le gardien est à vaincre deux fois !
Chaque zone est matérialisée par un carré de trois cases sur trois, la première en haut à gauche par laquelle nous entrons et la dernière en bas à droite où se cache le gardien, lequel sera soit à retourner soit à combattre.
C’est un jeu coopératif dans lequel chacun représente un personnage typique des JdR : guerrier, voleur, magicien, … Pour cette partie, Leila interprète un mage (pion vert) et moi le mini rogue (pion violet). Nous avons une carte de personnage et une fiche de personnage avec moult informations : expérience (XP), armure, points de vie (PV), nourriture en stock, pièces d’or (PO) et potions (réparties en deux types : attaque ou autre). Enfin, chacun va utiliser un dé noir et, en début de partie, un dé blanc (on en obtient d’autres quand on change de niveau, donc grâce aux XP)…
A l’armurerie, première salle visitée, Leila a récupéré une dague rouillée. Comment a-t-elle fait ? Tout simplement en réussissant un test de compétence, c’est-à-dire en obtenant un 5 ou un 6 avec son dé blanc, ce qui est le cas, et en obtenant comme récompense le résultat du dé noir (dé de donjon), c’est à dire cette fameuse dague rouillée. A quoi servira-t-elle ? Elle permet de réussir une seule prouesse gratuite, autrement dit de relancer un dé de personnage (dé blanc) sans payer de coût (sinon, c’est soit 1 XP soit 2 PV)…
Les personnages doivent toujours avancer en direction de la carte du gardien, donc soit aller à droite soit descendre. On a le droit, par contre, de ne pas suivre le même chemin et, donc, de vivre séparément les effets de certaines salles.
Ci-dessus, vous voyez que Leila a été sur la case d’un feu de camp et qu’elle y récupère un avantage, tandis que, de mon côté, j’ai opté pour le piège, dont le fonctionnement est similaire à la carte expliquée plus haut avec l’armurerie. Bientôt, un monstre nous attend, enfin surtout Leila sachant que moi, si je préfère je peux descendre en-dessous…
Leila étant seule avec le monstre (une muche mutante comme indiquée sur la carte, puisque nous sommes à l’étage 1), elle va devoir le combattre sachant qu’il n’a que 4 PV.
Les PV du monstre. Leila commence et, si elle parvient à le faire tomber à 0 PV, elle ne subira même pas son attaque !
Elle va lui retirer 3 PV (dé blanc) et le monstre ratera même son attaque (valeur 1 sur le dé noir)…
Sa capacité de conjuration termine le boulot…
Elle obtient une récompense pour cette victoire, sous la forme de 2 PO…
Nous arrivons sur la carte du gardien et, donc, nous allons pouvoir en retourner la carte et découvrir ce qui nous attendra après l’exploration de la zone 2 (à ne pas confondre avec l’étage 2 : là, on va juste re-explorer 3 fois 3 cartes)…
Et hop, décalage du cube noir de positionnement pour indiquer que nous passons en zone 2…
Qu’y a-t-il sous cette carte de gardien ???
La reine araignée !Il va falloir se surpasser pour la vaincre, avec ses 24 PV et son venin empoisonné qu’on subira si elle parvient à nous toucher…
Ça descend vite les PV de la bébête… Le dé vert de poison est vraiment pénible : perte de 1 PV à chaque fois que la goutte blanche sort, sachant que le dé est lancé à chaque fois qu’on doit lancer des dés !
Finito l’araignée !
Vue du plateau du mage de Leila, laquelle a également un dé de malédiction dans sa collection… 😉
Et mes éléments au moment où on va passer au deuxième étage du donjon.
Le jeu est installé pour la suite, avec le paiement, à chaque descente, d’une unité de nourriture, ce qui va vite nous faire défaut, on le sent bien…
Leila se bat encore contre un monstre… Et je peux vous dire que ceux du deuxième étage ne sont pas commodes du tout !!!
Toute bataille mérite récompense et Leila atteint le niveau 2, ayant cumulé au moins 6 XP. Dorénavant, elle lancera deux dés blancs au lieu d’un à chaque fois.
Et nous voici parvenus sur la carte du gardien que nous allons retourner pour passer à la zone 4.
Utile le corbeau ? Vous vous ferez votre avis…
Le gardien de cet étage paraît assez costaud, en la personne d’un dragon violet qui nous inquiète beaucoup, nos PV ayant fortement tendance à baisser, surtout ceux de Leila…
A mon tour, je passe au niveau 2 et utiliserai désormais deux dés blancs, à condition de ne pas retomber à moins de 6 XP.
La bagarre fait rage : le dragon a quand même pas moins de 32 PV et ses dégâts sont impressionnants…
Ça, c’est cool ! Comme les deux dés blancs affichent un 5 et un 6, ils sont relancés chacun et on y ajoute le résultat des dés obtenus : 19 PV en moins pour ce satané dragon !!! Sans parler des effets de potions et autres qu’on ne se prive pas de lui infliger…
Plus que 13 PV…
Comme le dragon est tombé à 0 PV, on va pouvoir passer à l’étage 3. Mais que c’est tard et que le jeu est long lors d’une partie de découverte, à deux joueurs qui plus est (on est obligé de discuter beaucoup plus que tout seul…) 😉
Le personnage de Leila…
Le mien…
Après deux jours de mise en stand bye, pour cause de rentrée scolaire, nous nous remettons au jeu et nous envisageons d’aller au bout de cette partie…
Attention, pour les étages 3 et 4, il y a trois zones à chaque fois !
Mais regarde ce que tu fais fille ! 😉
Je vais me battre tout seul comme un grand contre un arbalétrier qui totalise 12 PV, ce qui est peu, mais qui inflige pas moins de 6 points de dégâts quand il touche ainsi qu’un dé de poison ! C’est quand même dommage que les dessins des monstres ne correspondent pas au texte (une carte pour les 4 étages, ceci explique cela, mais c’est dommage pour l’immersion)…
Après avoir parcouru les deux premières zone,s nous voici embarqués dans la troisième et dernière de l’étage 3, avec un sacré client qui nous attend en bas à droite…
Cette goule, en effet, totalise la bagatelle de 50 PV et ses dégâts ne font pas rire…
Oh le coup de bol au final !!! Tombant dans un trou (plancher véreux), nous allons nous retrouver à l’étage d’en-dessous sans avoir eu à combattre la goule ! Certes, on aura moins d’expérience, c’est clair, mais certainement beaucoup plus de PV… 😉
Exploration de la zone 1 du 4ème étage en phase d’approche…
Cette horde de rats nous fait perdre énormément de nourriture : 4 rations (car nous sommes à l’étage 4) ! Et, bien sûr, nous ne pouvons pas en perdre autant donc nous allons perdre des PV à la place…
Plus que 4 PV pour Leila… les choses se compliquent dangereusement ! Surtout qu’elle retombée au niveau 1 (un seul dé blanc donc)…
On va quand même bientôt pouvoir regarder la tronche du gardien de cet étage…
On y est presque…
Pas mécontent de ma superbe hache moi ! Ça pourrait bien aider… au moins un peu ! De même que mes deux potions.
Les restes d’Og ne font pas rire du tout : 50 PV pour le premier combat à venir, puis, si on s’en sort tous les deux, encore 40 PV par la suite ! Vu notre état assez pitoyable, on va se la jouer chèvre de Monsieur Seguin qui se bat jusqu’à l’aube sans espoir contre le loup… 😉 Oui, parce qu’une chèvre ça ne tue pas un loup…
Leila avait réussi à remonter son niveau de PV, heureusement, mais ça risque bien de faire court quand même…
Mon personnage juste avant le combat du siècle !
Incroyable : on fait perdre ses 50 premiers PV aux restes d’Og !!! On revient en deuxième semaine… 😉
On le fait descendre à 17 PV…
Mais on s’arrêtera là, Leila ayant malheureusement trépassé lors de cet affrontement dantesque !
Vue générale une fois cette partie épique achevée !

Durée de la partie : 4 heures 15 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Leila (mage) + Ludo le gars (mini rogue) Défaite contre le dernier gardien, à qui il ne restait plus que 17 PV lors du 2ème combat

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu franchement bien rendu, avec cet engouement au moment d’aller taper du monstre, le système de points d’expérience à la AD&D, les potions et tout le toutim !
– L’impression qu’on peut progresser parce que là on n’a pas été très bons, notamment en ce qui concerne nos niveaux finaux (1 pour Leila, 2 pour moi),
– La rapidité qui s’acquiert au fur et à mesure, les règles étant, somme toute, simples et assez logiques,
– La taille de la boîte, facilement emportable pour un bon moment,
– La configuration solo qui me paraît clairement la meilleure sur ce jeu… au moins pour en limiter la durée 🙂 !

On a moins aimé
– La durée déraisonnable ce soir, que j’attribue à deux facteurs : le jeu à deux (discussions, …) et notre inexpérience des règles et des pictogrammes,
– L’absence de dessins fidèles aux monstres rencontrés (le ver fouisseur ne ressemble en rien à une mouche mutante) et c’est très dommageable pour l’immersion qu’on aimerait y trouver,
– La taille microscopique des pictogrammes et leurs ressemblances,
– La répétitivité des tours de jeu : mêmes zones de 3 par 3, mêmes cartes ou presque (il y en peu quand même)…


————————————————————————————————————

Une réponse à “[30/08/2021] Mini Rogue”

  1. C’est un bon compte rendu de partie ( très sympa, comme toujours )
    Pour ma part, je n’ai pas été conquis par « mini rogue », pour les même raisons citer dans le bilan synthétique. Après 2 parties, on a revendu le jeu aussitôt.

    Sur le thème de l’exploration de donjon, on as préférés  » Paper Dungeons »
    Et pour jouer exclusivement a 2 joueurs, on préfère jouer a « Blitzkrieg » actuellement

    Bon jeux a vous….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ trois = 10