[30/10/2023] Run X 2

Enfin une nouvelle découverte d’un jeu sorti pour Essen 2023, un de ces jeux que j’attendais de pied ferme car il est édité par l’un de mes petits chouchous : Fowers Games ! Oui, oui, l’éditeur qui nous a déjà proposé des perles absolues, comme Burgle Bros ou encore Fugitive.
J’ai entendu dire que le jeu auquel nous allons jouer aujourd’hui, à savoir Run X 2, était une sorte de suite à ce dernier… Quand on sait comme il est exceptionnel, que va-t-on trouver d’encore plus emballant avec cette sortie si titillante ?
Lisez le compte-rendu ci-dessous et vous y verrez plus clair…

RUN X 2

Découverte de ce tout nouveau jeu édité par Fowers Games, mais pas de Tim Fowers, ce dont je ne reviens pas !!! Franchement, je croyais qu’il était aux manettes, mais non… En revanche, on reconnaît sa patte à maintes reprises et son illustrateur favori, Ryan Goldsberry, est évidemment aux pinceaux…
Nous voici donc dans un jeu asymétrique pour deux joueurs only, l’un de nous, Leila pour préciser les choses, incarnera le Dispatcher (chef de la police) et l’autre, moi du coup, le Runner (le fuyard).
Ci-dessus, voicice quiest caché de ma vue derrière le paravent (géant !) de Leila : le quartier de la ville de Cologne où je tente de m’échapper de la scène de crime, ses 5 tuiles d’action en-dessous, la carte de mes actions disponibles à gauche (au rank 1 puisque je suis débutant, tout comme elle) et de superbes cubes transparents pour coder ce qu’elle veut. Magnifique ! Sans compter un feutre effaçable pour écrire sur les supports prévus à cet effet (et un de rechange dans la boîte, soyons fou !)…
De mon côté, derrière mon paravent, je visualise aussi le même quartier de Cologne, avec ma figurine de fuyard présente sur la case E4 pour débuter, le hasard m’ayant positionné ici. A noter la présence de deux véhicules de police sur deux des cases où je dois absolument récupérer des objets intéressants (Gadgets dans le jeu). En-dessous de ce quartier, je dispose d’un assez incroyable plateau double-couche avec des tuiles de bakélite que je pourrai utiliser pour mes déplacements à venir : celles sur fond bleu pourront être jouées face cachée, les autres face visible. Ca devrait me permettre deperdre un peu le chef de la police ces diverses possibilités, surtout que je vais débuter la partie par deux mouvements enchaînés…
A côté de mon paravent, voici un résumé des actions jouables par le chef de la police et ma carte Start pour rappeler ce qui se passe au premier tour et indiquer que, lorsque j’aurai été touché une première fois, je devrai la retourner. Le but du jeu du chef de la police est de me toucher deux fois pour l’emporter, celui du fuyard étant de récupérer 3 Gadgets et de rallier une des deux zones de planque (avec croix blanche) pour gagner.
A mon premier tour (deux coups de suite donc), je décide de me diriger vers le nord puis en diagonale sur la droite, d’où la nouvelle position de ma figurine de Runner (fuyard).
Comme ce sont deux tuiles issues de la zone sur fond bleu de mon plateau, je les positionne face cachée sur le plateau Evidence, sur les deux premières cases à partir de Start.
Leila, après ce coup, est en train de placer des cubes transparents sur les cases que j’occupe potentiellement sur le quartier de la ville, derrière son paravent. Ça donne des possibilités… 😉
Ensuite, elle PEUT déplacer son hélicoptère, sans tenir compte des éléments du quartier (au sol ou sur les toits), en suivant un déplacement en ligne droite ou en diagonale.
Puis, ou avant, elle DOIT jouer une de ses 5 tuiles actions. Elle opte pour Scan Row, donc elle va m’indiquer la ligne où se trouve son hélicoptère et me demander si je m’y trouve. Si je réponds par l’affirmative, je n’ai pas à lui donner ma position exacte. Dans le cas contraire, elle piochera une carte Backup en compensation et en appliquera le premier effet.
Un peu plus tard, après que j’ai joué une autre tuile face cachée, Leila a obtenu une carte Backup qui m’oblige à lui révéler la première tuile jouée. C’est assez fort… A noter qu les deux autres effets ne pourront être choisis qu’à partir du moment où j’ai déjà utilisé un ou deux Gadgets ou qu’elle a défaussé 3 ou 6 cartes…
Très sympa mécanisme compensatoire !
Je cours, je cours, je cours…
Leila utilise son action Sonic Blast et me touche !!! Elle a fait la moitié du travail la concernant…
Je vais bénéficier de deux déplacements successifs, mais seulement avec les tuiles qui me restent… Quelle tension !!!
Un peu plus tard, Leila installe, grâce à une carte Backup, une barrière de route. Heureusement que je ne comptais pas passer si haut…
Je viens de récupérer un deuxième Gadget, sur la case A1, et je n’en ai plus qu’un à glaner avant de rejoindre une croix blanche. Le souci, c’est qu’il y a des véhicules de police sur les cases concernées et que je devrai indiquer à Leila quand je repars de la case en question (avec ses coordonnées bien sûr)…
Je commence à utiliser mes Gadgets : le pied de biche c’est fort, très fort même… En effet, grâce à lui, je peux entrer dans un bâtiment orthogonalement et en ressortir de la même manière ! Ça change des échelles de secours qui doivent être utilisées pour monter sur les toits…
J’y suis : le véhicule de police ne le sait pas encore mais je vais lui chiper ce Gadget sous le nez… Je m’inquiète un peu pour le coup suivant : vais-je réussir à suffisamment dissimuler ma fuite à partir de cette case ? Si Leila me touche, ce sera perdu…
Je suis reparti, elle m’a raté ! Elle bénéficie d’une carte Backup utilisée au niveau du bas : elle va pouvoir scanner n’importe quelle ligne ou colonne ! Je serre les fesses…
Hop, je lance mon grappin et j’atteins mon but : la croix blanche non loin de ma position !!!
Je me retrouve donc en sécurité avec mes trois Gadgets prévus et l’atteinte d’une de mes deux planques.
En gros, j’ai gagné ! 😉
Les éléments de Leila derrière son paravent…
La splendide fiche Rank Board, sur laquelle nous pourrons tenir compte de nos parties, avec ma victoire indiquée pour la première partie : lors de la prochaine, en tant que Runner, je devrai jouer au niveau 2 !
Génial… 🙂

Deuxième partie avec cette entame pour moi : un petit coup de face cachée puis un sprint dans la direction indiquée. Cette action est sympa : je peux avancer jusqu’à la case de mon choix, sans sauter les bâtiments ni grimper aux échelles de secours.
Me voici à cet endroit-là, dans l’idée de grimper à l’échelle de secours (B5) au tour suivant, puis de redescendre en B6 pour récupérer le Gadget qui s’y trouve…
Leila, chef de police, cogite…
Sa carte Backup est particulièrement forte je trouve : elle positionne un détecteur de présence à l’intersection de 4 cases, lequel m’obligera à indiquer tout mouvement de ma part dans cette zone ! Heureusement, ce n’est pas du tout prévu… 😉
Je rallie l’extrême nord ouest du quartier, alors que Leila scanne un quadrant entier : le Nord Ouest justement…
Tant mieux pour elle ! Il faut dire qu’elle avait clairement perdu ma trace et qu’elle ne m’a pas encore touché… 🙂
Mon but dans les tours à venir : aller récupérer le Gadget en F2, sachant que je n’ai presque plus de tuiles pour aller vers le sud et que ça rend mes mouvements plus compliqués…
J’y suis presque…
Leila pioche son avant-dernière carte Backup, toujours sans m’avoir touché une seule fois !
Je commence à profiter des avantages de mes Gadgets : un petit coup de bombe de fumée pour m’offrir un déplacement dans la direction de mon choix (pratique pour compenser mes difficultés à aller vers le sud)…
Dernière carte de Backup pour Leila…
J’y suis presque, même si j’ai dû indiquer à Leila que je repartais de la case F2 ! Au pire elle me touchera une fois et je sauterai en diagonale sur la case B3 pour l’emporter grâce à mon grappin !
Elle cogite… même si elle sait (ou pense être sure) qu’elle a perdu….
Le coup du grappin ! Victoire !!!
La zone de jeu de Leila…
La mienne…
Et la fiche de Rank Board, après que j’ai indiqué ma seconde victoire successive en tant que Runner… La prochaine fois, ça va piquer, si on ne change pas de rôle : niveau 3 !
Très habile système pour équilibrer les parties…
Super jeu…
Grosse envie d’y revenir…
Avec, en cerise sur le gâteau 9 autres cartes disponibles dans la boîte (dont deux promotionnelles obtenues à Essen) !!!
😉

Durée de ces parties : 55 minutes + 1 heure – Note de ces parties : 18 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Leila (Dispatcher) Défaite Défaite
Ludo le gars (Runner) Victoire Victoire

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel de fou, vraiment, entre les tuiles en bakélite, les plateaux double-couche, les petits cubes transparents, …
– Les très nombreux plateaux de jeu alternatifs, offrant une diversité de parties assez dingues je pense,
– Les illustrations, toujours au top du top, avec une patte qu’on reconnaît immédiatement,
– Les mécanismes du jeu, super bien imbriqués, avec une sensation de jeu du chat et de la souris particulièrement bien rendue,
– Le côté Légacy du jeu, avec la notation des résultats parties après parties et la petite enveloppe à n’ouvrir qu’à un moment donné, indiqué dessus,
– La super grosse envie d’y revenir, assez vite

On a moins aimé
– La règle qui pourrait s’oublier un tantinet entre deux sessions de jeu car elle fourmille de points à ne pas négliger…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 18