[30/03/2008] Dart Wars

Les réunions de famille c’est bien pour voir… la famille et parfois faire quelques jeux. Ce week-end, donc, grosse réunion de famille mais au final une seule toute petite, voire toute toute toute petite, partie d’un jeu. A deux joueurs en plus. Bon, avec moi certainement le meilleur 😉 mais quand même… Ce sera une ch’tite partie de Dart Wars, le jeu du jour de l’an 2006/2007 pour nous, et qui nous permettra de passer un très bon (petit) moment…

DART WARS :

En tant que
premier joueur, en vert, j’atteins la France et ses pays frontaliers : ce sera mon pays de départ. Nicolas, de son côté, en noir, atteint l’immnse Russie. Cool pour moi si je
parviens à aller rapidement attaquer son pays de départ : vue sa taille, la Russie est une superbe cible à atteindre…
Nicolas s’en
sort très très bien lorsqu’il s’agit de viser la cible lors de la résolution des conflits. En revanche, en ce qui concerne les pays, il a un mal fou à obtenir les zones qu’il
vise. Ici, vous pouvez admirer la flèche jaune, en suspension dans l’air, juste au-dessus de sa tête…
Ah, je m’en sors
pas mal avec l’une de mes flèches qui a atteint la Russie ! Il va falloir être bon maintenant sur la cible rouge et blanche…
Une fois le
conflit résolu, lamentablement perdu par votre serviteur. A noter que nous n’avons pas appliquer la règle de conversion d’une unité verte en noire (on l’a éliminée)…
C’est qu’il est
fort, ce gars-là, sur le lancer des fléchettes sur la cible ! Je ne parviens jamais à faire mieux que lui et je perds ainsi tous mes conflits sans exception…
Et un conflit
perdu de plus par votre serviteur, lequel arrive ainsi pratiquement à court d’unités armées. Les deux seules restantes se trouvent sur une île indonésienne…
Aïe, aïe, aïe…
C’en est fini pour moi avec ce nouveau conflit encore une fois lamentablement perdu. Il ne va me rester plus que mon drapeau dans mon pays de départ…
La partie est
terminée faute de combattants de mon côté ! Dingue comme situation de jeu : je n’ai jamais gagné un seul conflit aujourd’hui !
Bilan synthétique :

On a aimé
– L’originalité du jeu : adresse et tactique, le tout saupoudré d’un zeste de prise de risque (dois-je l’écrire Risk ?),
– Le look des composants,
– Le fait de rester affiché sur un mur pour y jouer de temps en temps, sans se prendre la tête, juste en passant par là.

On a moins aimé
– Les rebonds ou glissements des flèches sur la carte,
– Les quelques ambiguïtés graphiques et / ou de règles,
– La règle du vassal pour éviter les « réelles » éliminations : a-t-on vraiment envie d’aider celui qui nous a éliminé ?

Scores de la partie :

Nicolas (noir) : victoire par destruction des armées adverses
Ludo le gars (vert) : défaite par armée entièrement détruite

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

Durée de la partie : 15 minutes

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + neuf =