[30/07/2006] Kleine Fische, Euphrat & Tigris

Maitena avait découvert les jeux de cartes avec ses parents lors de nos premières vacances à Laffrey, en 2003, elle avait alors 3 ans et 1/2. Cette année, hasard des lieux et du calendrier, Tristan a le mêmeâge et nous avons le même jeu qu’à l’époque : Kleine Fische. Va-t-il s’en sortir aussi bien que sa soeur 3 années auparavant (voir la partie du 17/07/2003 et celle du 20/07/2003) ? Une seule petite manche aujourd’hui mais on y reviendra durant ces vacances. Sinon, histoire de ne pas perdre la main, nous nous ferons, entre adultes, une mémorable partie de l’incontournable Euphrat & Tigris, au camping ! Et oui, c’est possible !

KLEINE FISCHE :

Tristan nous suprend par sa rapidité à assimiler la règle de ce jeu, même si son instinct enfantin le pousse à toujours piocher plus de cartes (la prise de risque jusqu’auboutiste !)…
Maitena et Tristan sont ravis comme rarement en jouant à ce jeu : il faut dire qu’avec leurs billes de clowns les poissons sont attendrissants et les parties sont bien tendues…
Ayant réussi son jet de dés, Tristan pioche des cartes dans la pêche de Maitena, laquelle paraît éminemment ravie de perdre ainsi quelques précieux poissons…
La manche est terminée et nous comptons les points : seul le plus gros poisson de chaque espèce est comptabilisé et Maitena parvient faire ses calculs toute seule. Les temps changent…
Bilan synthétique :On a aimé
– La prise de risque toujours aussi excitante : pioche des cartes, nombre de cartes à voler
– Le côté vraiment intergénérationnel du jeu
– Le look des cartes
On a moins aimé
– Ne pas pouvoir réagir à une pioche de deux cartes de la même espèce successivement
Scores de la partie :Julie : 13
Tristan : 11
Maitena : 14
Ludo le gars : 15
Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

 

 

———————————————————————————————————————————————–

EUPHRAT & TIGRIS :

Après 2 tours chacun, les collectes sont diverses : 1 rouge et 2 verts pour Julie, 1 bleu et 1 vert pour moi. En revanche, le placement de mon chef vert accolé au royaume noir central de Julie me procure un bon avantage vert en cas de conflit externe futur (3 tuiles vertes dedans)…
Comme toujours avec Euphrat, lorsque nous jouons tous les deux Julie et moi, la partie est plaisante et les actions belliqueuses. Ici, Julie retire son chef bleu suite à un conflit perdu face au mien. Et dire que la partie va petit à petit pencher à son avantage…
4 trésors déjà derrière mon paravent mais je ne me sens pas pour autant particulièrement fort. Ceci dit, j’attends avec impatience un conflit externe noir car avec 4 tuiles noires derrière mon paravent, j’ai les moyens de réagir à une attaque de Julie sur cette couleur…
Et un gros conflit externe, un ! Il y aura donc, à priori, un conflit pour chaque couleur de chef, mais comme l’initiateur du conflit choisit l’ordre de résolution, certains n’auront pas lieu, faute de liaison encore valable entre les royaumes…
Petite vue post-conflit et le ménage a été fait : Julie a perdu son chef noir et 2 tuiles qui l’accompagnait, alors que j’ai perdu mon chef bleu (+3 tuiles) et mon chef vert (+2 tuiles). Cela commence à sentir mauvais pour moi…
Julie se gave de cubes et se dirige vers une partie à son avantage, surtout depuis qu’elle a construit pas moins de 3 monuments, auprès desquels je ne parviens pas à venir m’implanter suffisamment…
Une vue rapprochée, à nouveau, permettant d’apprécier un bon retour de ma part : un conflit externe, en cours, me procurera de meilleures positions et Julie va commencer à trembler…
Ne vous y trompez pas : ce n’est pas un musicien péruvien qui a perdu son instrument mais bel et bien votre serviteur qui fait mine de se creuser les méninges 😉
La partie se dirige vers son terme et le nom du vainqueur ne semble plus aussi évident qu’il y a 5 ou 6 tours. En effet, malgré le placement d’une tuile catastrophe de la part de Julie, je parviens à poursuivre ma remontée. La question est : j’ai l’opportunité de clore le jeu, par épuisement des tuiles, ai-je intérêt à le faire ? Gagne-je ?
La partie est terminée et les cubes de chacun sont révélés : Ô grande surprise pour moi, qui croyait l’emporter au finish, Julie s’adjuge la victoire en raison de son avance précédemment acquise dans le jeu ! En tout cas, la partie fut belle et Euphrat & Tigris est décidément un jeu d’une immense finesse dont on ne se lasse jamais…
Bilan synthétique :On a aimé
– Le stress palpitant de ce jeu inégalé dans ce registre
– La gestion de sa main de tuiles (ne me parlez pas de malchance !)
– La difficulté à estimer s’il faut clore le jeu ou non
On a moins aimé
– Le relatif manque de lisibilité de cette version du jeu
Scores de la partie :

Cubes bleus Cubes verts Cubes rouges Cubes noirs Trésors Total
Julie (pot) 14 13 16 18 3 15
Ludo le gars (vache) 13 12 14 14 5 14

 

Note du jeu (sur cette partie) : 19 / 20

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = trois