[30/10/2003] Lupus in Tabula

Participants
– Etienne, villageois ou loup-garou ?
– Sébastien, villageois ou loup-garou ?
– Sandie, villageoise ou loup-garou ?
– Sophie, villageoise ou loup-garou ?
– Sylvain, villageois ou loup-garou ?
– Nicolas, villageois ou loup-garou ?
– Elise, villageoise ou loup-garou ?
– Vincent, villageois ou loup-garou ?
– Vincent, villageois ou loup-garou ? – ,
– Ludo le gars, votre serviteur, villageois ou loup-garou ?
sous l’encadrement réussi de Lolive, maître du jeu.

Déroulement de la partie
N’ayant jamais essayé au préalable le fort connu Loups-Garous de Thiercelieux, il me faisait très envie de découvrir ce jeu si particulier, à travers la vision italienne du jeu. Comme la soirée était dédiée aux jeux d’ambiance horreur, et que Lolive avait une grosssssse envie de faire jouer les Loups-Garous, nous allons donc rendre une petite visite dans le pays de Tabula…


Les différentes cartes du jeu : le Bodyguard, le Médium
(erreur : nous le jouerons comme le Prophète), l’un des Loups-Garous,
l’un des villageois…


Mais qui est qui ??? Qui lyncher? Et pourquoi ? Les soupçons
les plus lourds pèsent sur Sébastien et Sylvain, mais seul
ce dernier passera au pilori… pour rien !


L’une des dernières nuits de la partie. Puisque tout le monde
dort vraiment, les Loups-Garous ne doivent pas être de ce côté
de la table. Quoique…


Fait incroyable : la première nuit se passe sans encombre,
puisque le Bodyguard protège le villageois que les Loups-Garous
voulaient dévorer…


Vincent, à ma droite, semble vouloir affirmer
des choses. Mais les Loups-Garous ne lui laisseront plus beaucoup de
temps pour s’exprimer. Dommage, lui qui avait fait ses preuves en tant
que Bodygurad…


Et un Bodyguard out, un ! Et la fin du village
en même temps…

Décompte final
Les Loups-Garous, incarnés par Sébastien et
Vincent (en rose
), remportent cette partie.

Débriefing
Mais que voilà un jeu incontournable ! Incontestablement, il fallait
que j’y joue. c’est chose faite à présent et j’avoue que je suis
assez content du résultat : un jeu fun, assez psychologique, assez malin,
où chacun peut tenter de faire passer des choses. Très bien.
Tout à tour, il faut savoir trouver les bons arguments pour se disculper
quand on est soupçonné, il faut savoir accuser les autres, il
faut être discret parfois, pour ne pas risquer de passer pour le Prophète,
… Toute information doit être exploitée, comme par exemple :
– L’écoute attentive des bruits alentours lorsque chacun est censé
dormir,
– Repérer la rougeur des yeux de certains ou le manque d’endormissement
d’autres,
– La voix assourdie de certains qui se sont couchés sur la table,
– …

Nous avons joué selon le pilotage efficace de Lolive et seules deux
ou trois petites choses m’ont semblé améliorables :
– Le système de votes doit, à mon avis, être joué
comme dans la règle : un débat de 3 minutes, un premier tour de
vote, une nomination des 2 joueurs les plus soupçonnés, leur défense,
un second tour de vote, le lynchage effectif (penser à se munir de cailloux
avant d’attaquer la partie 😉
– Les cartes ne doivent pas être révélées lorsque
les joueurs sont morts, que ce soit par l’action des Loups-Garous ou suite à
un lynchage. Le bluff est encore plus présent et le maître de jeu
doit devenir excellent pour que l’on ne repère pas que le Prophète
est déjà mort par exemple,
– Les conditions de fin de partie sont un poil ambigües lorsque doivent intervenir
les Jumeaux (ou les amoureux dans les Loups-Garous de De Pallières).

Un très bon jeu, à emporter partout et à sortir sans modération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − 9 =