[30/12/2013] Carcassonne Südsee

La dernière partie de 2013, mais à ce moment-là je l’ignore encore, forcément, est une partie de découverte sur une version totalement improbable de Carcassonne : Carcassonne Südsee, ou comment décliner une nouvelle fois le jeu de Wrede dans un univers qui n’a plus rien à voir avec les remparts de la bonne vieille cité de Carcassonne ! Et en plus, je peux d’ores et déjà vous le révéler, ce n’est pas fini : il y a estampillé Around the World sur la boîte, donc… Nous y jouons à trois, Éléna en bleu, Tristan en jaune et moi en vert, et on passe un très bon moment.

CARCASSONNE – SÜDSEE

Le matériel de cette version est vraiment magnifique et le fait que le jeu intègre du matériel en bois pour les ressources est un plus tactile appréciable. A noter que cette version n'intègre intelligemment pas de piste de score. On y reviendra...
Le matériel de cette version est vraiment magnifique et le fait que le jeu intègre du matériel en bois pour les ressources est un plus tactile appréciable. À noter que cette version n’intègre intelligemment pas de piste de score. On y reviendra…
Petite vue en fin de premier tour de pose, avec Eléna qui a déjà récolté un poisson (un bateau de pêche a été posé alors qu'elle avait posé un pêcheur dans la zone de mer en question), Tristan qui s'est mis sur un pont (en vue de récolter du coquillage), et de mon côté moi qui me suis placé sur une île afin de récolter bientôt des bananes...
Petite vue en fin de premier tour de pose, avec Éléna qui a déjà récolté un poisson (un bateau de pêche a été posé alors qu’elle avait posé un pêcheur dans la zone de mer en question), Tristan qui s’est mis sur un pont (en vue de récolter du coquillage), et de mon côté moi qui me suis placé sur une île afin de récolter bientôt des bananes…
La partie progresse et on se fait bien plaisir, même si on trouve particulièrement difficile de faire des contrats. A noter aussi qu'on ne dispose que de 4 pions chacun, donc là aussi il faut gérer un paramètre assez nouveau : la pénurie de pions ! A son tour, soit on en place un sur la tuile posée, soit on en enlève un, soit on ne change rien...
La partie progresse et on se fait bien plaisir, même si on trouve particulièrement difficile de faire des contrats. À noter aussi qu’on ne dispose que de 4 pions chacun, donc là aussi il faut gérer un paramètre assez nouveau : la pénurie de pions ! À son tour, soit on en place un sur la tuile posée, soit on en enlève un, soit on ne change rien…
Petit exemple de réussite d'une tuile de marché (même principe que les abbayes dans la version normale). Une fois complètement entourée de tuiles, le marché me permet de prendre le contrat de bateau le plus lucratif sans défausser de denrées ! Pas mal...
Petit exemple de réussite d’une tuile de marché (même principe que les abbayes dans la version normale). Une fois complètement entourée de tuiles, le marché me permet de prendre le contrat de bateau le plus lucratif sans défausser de denrées ! Pas mal…
Petite vue finale, avant que nous décomptions les zones non terminées...
Petite vue finale, avant que nous décomptions les zones non terminées…
Nous jouons à 3, Eléna, Tristan et moi, et nous allons passer un bon petit moment, en appliquant une seule des variantes que j'applique d'habitude, histoire de ne pas dénaturer cette nouvelle mouture : on joue avec deux tuiles en main et on en place donc une au choix au lieu de devoir impérativement poser celle piochée (meilleur contrôle sur le jeu)...
Nous jouons à 3, Éléna, Tristan et moi, et nous allons passer un bon petit moment, en appliquant une seule des variantes que j’applique d’habitude, histoire de ne pas dénaturer cette nouvelle mouture : on joue avec deux tuiles en main et on en place donc une au choix au lieu de devoir impérativement poser celle piochée (meilleur contrôle sur le jeu)…
La piste de score est absente, je l'ai déjà dit, alors comment connaître son score ? Facile : en réalisant des contrats, en fin de son tour (un seul par tour), en dépensant des ressources précédemment collectées. Logique et très très bien ficelé : on se taquine aussi sur ce point, plus seulement sur les tuiles de paysage...
La piste de score est absente, je l’ai déjà dit, alors comment connaître son score ? Facile : en réalisant des contrats, en fin de son tour (un seul par tour), en dépensant des ressources précédemment collectées. Logique et très très bien ficelé : on se taquine aussi sur ce point, plus seulement sur les tuiles de paysage…
Le paysage s'étend s'étend... Certaines zones de pêche seront d'ailleurs difficiles à décompter, en raison des trous qui sont arrivés. Mais comme on a le droit de retirer ses pions, ce n'est pas très grave.
Le paysage s’étend, s’étend… Certaines zones de pêche seront d’ailleurs difficiles à décompter, en raison des trous qui sont arrivés. Mais comme on a le droit de retirer ses pions, ce n’est pas très grave.
Il ne reste plus que quelques tours à jouer et, évidemment, mon gone se plaint du hasard lié à la pioche des tuiles. Evidemment. Il est tellement habitué à pouvoir maîtriser le hasard dans les jeux que là, forcément, il couine... et il ne va pas tarder à arnaquer sa cousine Eléna en lui proposant un marché douteux dans lequel il ne tiendra pas sa parole ! Evidemment...
Il ne reste plus que quelques tours à jouer et, évidemment, mon gone se plaint du hasard lié à la pioche des tuiles. Évidemment. Il est tellement habitué à pouvoir maîtriser le hasard dans les jeux que là, forcément, il couine… et il ne va pas tarder à arnaquer sa cousine Éléna en lui proposant un marché douteux dans lequel il ne tiendra pas sa parole ! Évidemment…
Avec tous ces contrats réussis, je suis assez bien placé pour l'emporter...
Avec tous ces contrats réussis, je suis assez bien placé pour l’emporter…

Durée de la partie : 1 heure – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Contrats Ressources restantes Total
Éléna (bleu) 18 3 (11) 21
Tristan (jaune) 19 5 (16) 24
Ludo le gars 22 5 (16) 27

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’intelligente manière de rendre le jeu plus interactif encore avec la mise en place des contrats de bateaux,
– L’absence de piste de score, remplacée, donc, par ces fameux contrats,
– Le matériel proposé, avec de superbes pions en bois pour les denrées.

On a moins aimé
– L’épuisement des variations sur ce jeu, sorti en 2000, et que l’on commence à ne plus pouvoir voir en peinture… malgré les nouvelles bonnes idées de cette version 😉

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − = 5