[30/12/2016] Puerto Rico, Gold !

L’année 2016 approche de son terme et nous allons passer un bon p’tit moment en ce vendredi 30 à la salle des Ludophiles, en compagnie du club de tarot du village, histoire de mixer un peu, pour une fois, nos activités. En ce qui me concerne, c’est l’occasion de faire rejouer à un grand classique de 2002, à savoir le célèbre Puerto Rico ! Ensuite, à deux joueurs, nous redécouvrons Gold !, un jeu de Michael Schacht très très peu joué et, pourtant, plutôt pas mal…

PUERTO RICO

Éternelle boîte de Puerto Rico !
Éternelle boîte de Puerto Rico !
Nous jouons cette partie à 4, tous débutants sauf moi, avec Jean-Luc, Raphaël, Jean-Pierre et votre serviteur...
Nous jouons cette partie à 4, tous débutants sauf moi, avec Jean-Luc, Raphaël, Jean-Pierre et votre serviteur…
Au départ, en tant que premier joueur, j'ai reçu une plantation d'indigo, tout comme Jean-Luc, alors que Raphaël et Jean-Pierre ont eu un maïs. Du coup, dès la première phase du Planteur, je récupère un maïs en complément... Oui, j'aime bien ça !
Au départ, en tant que premier joueur, j’ai reçu une plantation d’indigo, tout comme Jean-Luc, alors que Raphaël et Jean-Pierre ont eu un maïs. Du coup, dès la première phase du Planteur, je récupère un maïs en complément… Oui, j’aime bien ça !
Jean-Luc s'évertue à lire l'aide de jeu en français positionnée sur son plateau allemand. Mais, en fait, la logique du jeu fait que ça va quand même assez vite...
Jean-Luc s’évertue à lire l’aide de jeu en français positionnée sur son plateau allemand. Mais, en fait, la logique du jeu fait que ça va quand même assez vite…
Petite vue de mon plateau, toujours sans aucun PV (on démarre vraiment tard pour scorer), avec deux ressources d'indigo et un maïs à chaque production, sachant que je peux abaisser les coûts de construction des bâtiments d'un doublon.
Petite vue de mon plateau, toujours sans aucun PV (on démarre vraiment tard pour scorer), avec deux ressources d’indigo et un maïs à chaque production, sachant que je peux abaisser les coûts de construction des bâtiments d’un doublon.
Les premiers PV ont été marqués et les deux premiers bateaux sont pleins : on va les vider !
Les premiers PV ont été marqués et les deux premiers bateaux sont pleins : on va les vider !
Raphaël, jeune joueur, comprend très vite et très bien la mécanique du jeu et il semble, comme son père, se faire bigrement plaisir sur celui-ci !
Raphaël, jeune joueur, comprend très vite et très bien la mécanique du jeu et il semble, comme son père, se faire bigrement plaisir sur celui-ci !
Après avoir construit cette Manufacture, bâtiment que je ne construis pas souvent, je vais pouvoir cumuler PV et doublons à chaque exportation. Ça pourrait être pas mal...
Après avoir construit cette Manufacture, bâtiment que je ne construis pas souvent, je vais pouvoir cumuler PV et doublons à chaque exportation. Ça pourrait être pas mal…
On ne va pas tarder à arriver à la fin de partie avec l'épuisement des colons. Même si je n'ai pas énormément de PV en stock, je pense être plutôt en avance, notamment en raison du bâtiment violet qui rapporte 1 PV tous les 3 colons (non encore activé mais ça ne devrait pas tarder)...
On ne va pas tarder à arriver à la fin de partie avec l’épuisement des colons. Même si je n’ai pas énormément de PV en stock, je pense être plutôt en avance, notamment en raison du bâtiment violet qui rapporte 1 PV tous les 3 colons (non encore activé mais ça ne devrait pas tarder)…
Vue finale du plateau de Jean-Luc, lequel n'a pas énormément exporté, ce qui est d'autant plus étonnant quand on voit son stock de PV face cachée. Probablement de valeur 1, me dis-je...
Vue finale du plateau de Jean-Luc, lequel n’a pas énormément exporté, ce qui est d’autant plus étonnant quand on voit son stock de PV face cachée. Probablement de valeur 1, me dis-je…
Le plateau de Raphaël, roi du maïs (bien rentabilisé) et de la canne à sucre (carrément sous-exploitée)...
Le plateau de Raphaël, roi du maïs (bien rentabilisé) et de la canne à sucre (carrément sous-exploitée)…
Le plateau de Jean-Pierre à présent, avec un développement assez timide... Mais c'était pour lui aussi une première partie et c'est clairement un jeu qui s'apprivoise sur plusieurs !
Le plateau de Jean-Pierre à présent, avec un développement assez timide… Mais c’était pour lui aussi une première partie et c’est clairement un jeu qui s’apprivoise sur plusieurs !
Mon plateau, une fois la partie achevée, avec un développement très pointu sur le maïs et l'indigo et très bien rentabilisé. Mes PV stockés sont presque tous des 5...
Mon plateau, une fois la partie achevée, avec un développement très pointu sur le maïs et l’indigo et très bien rentabilisé. Mes PV stockés sont presque tous des 5…

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 19 / 20

Scores de la partie :

PV Bâtiments Bonus Total
Jean-Luc 26 19 5 50
Raphaël 19 11 0 30
Jean-Pierre 17 17 0 34
Ludo le gars 22 16 6 44

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La logique interne du jeu, toujours aussi exceptionnelle !
– Les nombreuses productions différentes ce soir, avec de toutes les denrées possibles et, ce, même dès de début de la partie,
– Le côté indémodable et mythique du jeu…

On a moins aimé
– L’interaction indirecte qui peut avantager tel ou tel joueur à un instant t,
– Mon incompréhension finale quant à l’issue de cette partie : je ne parviens toujours pas à comprendre comment Jean-Luc a pu collecter autant de PV (et pourtant, connaissant parfaitement le jeu, je ne pensais pas pouvoir être surpris comme cela…) 🙁

————————————————————————————————————

GOLD !

Ayant encore une trentaine de minutes avant de quitter la salle, je propose à Jean-Luc que nous redécouvrions ce jeu prévu pour seulement 2 ou 3 joueurs et que j'avais laissé ici. La relecture de la règle se fait rapidement et on va voir comment amasser des cartes sans se prendre trop d'ânes...
Ayant encore une trentaine de minutes avant de quitter la salle, je propose à Jean-Luc que nous redécouvrions ce jeu prévu pour seulement 2 ou 3 joueurs et que j’avais laissé ici. La relecture de la règle se fait rapidement et on va voir comment amasser des cartes sans se prendre trop d’ânes…
Les cartes, de valeur 3 à 8 en 6 couleurs, ainsi que 2 ânes par couleur de valeur -2 (à deux joueurs), sont mélangées et empilées. Un étalage de 5 cartes est formé, un âne de est placé aléatoirement devant soi (sa réserve) et la partie peut débuter. A son tour, soit on ajoute la carte la plus faible de l'étalage à sa réserve, soit on échange une de ses cartes avec une plus faible de l'étalage, soit on échange un âne contre la carte de son choix de l'étalage. Et on continue ainsi jusqu'à ce que l'étalage soit vide, moment où l'on remet alors 5 cartes sur la table.
Les cartes, de valeur 3 à 8 en 6 couleurs, ainsi que 2 ânes par couleur de valeur -2 (à deux joueurs), sont mélangées et empilées. Un étalage de 5 cartes est formé, un âne de est placé aléatoirement devant soi (sa réserve) et la partie peut débuter. A son tour, soit on ajoute la carte la plus faible de l’étalage à sa réserve, soit on échange une de ses cartes avec une plus faible de l’étalage, soit on échange un âne contre la carte de son choix de l’étalage. Et on continue ainsi jusqu’à ce que l’étalage soit vide, moment où l’on remet alors 5 cartes sur la table.
Le jeu est assez déstabilisant car on ne sait pas trop si on a tant besoin des ânes que ça... Et on ne choisit jamais l'option de défausser une de ses cartes contre une plus faible ! A noter que le but est de collecter 3 cartes de même couleur pour les empocher (pli), ce qui donne alors, en plus, l'opportunité de voler une carte de la réserve de son adversaire (mais ni de la même couleur que la série réussie ni d'une couleur de carte de sa propre réserve). Ca donne à penser quoi...
Le jeu est assez déstabilisant car on ne sait pas trop si on a tant besoin des ânes que ça… Et on ne choisit jamais l’option de défausser une de ses cartes contre une plus faible ! A noter que le but est de collecter 3 cartes de même couleur pour les empocher (pli), ce qui donne alors, en plus, l’opportunité de voler une carte de la réserve de son adversaire (mais ni de la même couleur que la série réussie ni d’une couleur de carte de sa propre réserve). Ca donne à penser quoi…
Jean-Luc réussit la première série de la partie avec trois cartes vertes très très lucratives : 19 PV !!!
Jean-Luc réussit la première série de la partie avec trois cartes vertes très très lucratives : 19 PV !!!
Avec un étalage constitué exclusivement d'ânes, les possibilités s'amenuisent...
Avec un étalage constitué exclusivement d’ânes, les possibilités s’amenuisent…
Oui, le jeu donne à penser, d'autant plus que les cartes ânes valent -2PV...
Oui, le jeu donne à penser, d’autant plus que les cartes ânes valent -2PV…
Lorsque l'on a épuisé la pioche et l'étalage, on compare nos réserves respectives pour récupérer quelques cartes de plus : le joueur majoritaire par couleur prend la carte la plus forte et la stocke dans ses plis. Ci-dessus, donc, on voit que Jean-Luc empochera le 8 rouge et le 7 bleu, alors que j'empocherai le 8 rose, le 6 violet et le 8 orange. Donc il marque 15 PV et moi 22 PV ainsi. Est-ce que ce ne serait pas déterminant quand même et quasiment incontrôlable ?
Lorsque l’on a épuisé la pioche et l’étalage, on compare nos réserves respectives pour récupérer quelques cartes de plus : le joueur majoritaire par couleur prend la carte la plus forte et la stocke dans ses plis. Ci-dessus, donc, on voit que Jean-Luc empochera le 8 rouge et le 7 bleu, alors que j’empocherai le 8 rose, le 6 violet et le 8 orange. Donc il marque 15 PV et moi 22 PV ainsi. Est-ce que ce ne serait pas déterminant quand même et quasiment incontrôlable ?

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Total
Jean-Luc 73
Ludo le gars 90

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté déstabilisant du système de jeu ! Ça fait du bien dans un jeu à deux…
– Le côté globalement vicieux de la collecte de brelans car on peut aller chiper une carte à son adversaire,
– Le faux rythme lorsque l’étalage est presque vide car on ne veut surtout pas que l’adversaire commence ensuite…

On a moins aimé
– La résolution des cartes par majorité à la fin : artificiel et non neutre (même si ce soir, ça n’a pas changé les scores)…(

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[30/12/2016] Puerto Rico, Gold !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 × = un