[31/05/2020] La Guerre des Moutons

Voici un jeu que je possède depuis mars 2002 et qui n’avait pas été ressorti depuis 2010 ! Suite à un article de l’auteur, Philippe des Pallières sur Facebook, récemment, je lui avais dit que j’allais le faire découvrir à Leila !
C’est chose faite… Voici donc La Guerre des Moutons en 2020 !

LA GUERRE DES MOUTONS

Ouhhhouhhou !!!!!!!!!
Première info, je suis le berger bleu. Leila, je n’en sais rien, et elle pioche à cet instant 4 tuiles du sac pour constituer sa main de départ…
Voici les 4 miennes, avec la chance certaine d’avoir obtenu 2 tuiles de chasseurs !
Premier tour effectué !
Les mauvais coups commencent… Pensant avoir deviné que Leila est jaune, je lui ferme son enclos en haut et j’annonce « 1 loup » afin de lui placer une gentille bébête tout contre cet enclos… 😉
Dans le même temps, je lui fais croire que je suis rouge en agrandissant bien comme il faut l’enclos du bas…
Lorsque je me révèle comme étant bleu, Leila en est totalement sidérée ! En effet, entre temps, j’avais même mis un chasseur contre l’enclos rouge du bas pour tuer le loup qu’elle avait placé ! 😉 Toute la saveur de ce jeu en somme… Et ce n’est pas fini !
Pour le moment, elle est scotchée ! D’autant plus que j’ai placé derechef un autre chasseur contre l’enclos bleu, afin de me prémunir de loups…
Petite vue générale, illustrant tout ce que je viens d’écrire, à l’exception du chasseur d’en haut à droite, que Leila a réussi à placer sur le loup, sauvant définitivement son enclos jaune ! Par contre, il est borné à sa taille, donc 8 têtes.
Ayant compris mon manège avec l’enclos bleu que je construis et qui va nécessairement être plus grand que son jaune, Leila réagit fort bien en essayant de m’empêcher de le fermer ! Et elle se souvient de ce que je lui ai dit avant d’attaquer la partie… je vais couiner !!!
Argh !!! Elle crée un trou en plaçant un village contre celui-ci, ce qui le rend impossible à remplir, puisque aucune tuile du jeu ne comporte forêt + village ! D’ailleurs, ce point de règle m’a toujours affreusement gêné et ça ne change pas aujourd’hui… 🙁 🙁 🙁
La suite de la partie est assez surréaliste, avec une Leila qui essaie de se construire un second bel enclos jaune, histoire de dépasser ce 8 assez faible. Mais, du coup, je m’amuse à lui mettre, non pas un, mais deux loups ! Allez, amuse-toi avec ça maintenant… 😉
Ce faisant, tout discrètement, un peu plus à droite, je tente de me faire un enclos bleu juste plus grand que celui de Leila et, hop, je me retire de la partie dans la foulée, histoire d’empocher un bonus gagnant de 6 PV…
Elle a beau tourner ses tuiles dans tous les sens, les observer, les assembler, rien n’y fait : Leila n’arrive pas à se créer un autre enclos jaune qui vaille le coup !
Et la partie s’achève ainsi, après qu’elle s’est, elle aussi, retirée du jeu pour empocher un bonus (bizarre à 2 joueurs) de 3 PV…

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de cette partie :

Moutons Bonus Total
Leila (jaune) 8 3 11
Ludo le gars (bleu) 10 6 16

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème rigolo, avec cette couleur cachée toujours aussi savoureuse, notamment quand on s’ingénie à faire croire qu’on est d’une autre couleur !
– La possibilité de jouer loup ou chasseur en dehors de son tour,
– Les retournements de situation qui peuvent être nombreux, créant une sorte d’histoire presque épique !

On a moins aimé
– L’absence de tuiles forêt / village, ce qui peut carrément tuer un joueur à un instant t, encore pire à 4 joueurs de mémoire…
– Le nombre de tuiles qu’on a en main au bout d’un moment, surtout si on essaie de connecter 2 ou 3 côtés lors des poses de tuiles…

Variante à essayer
Pour limiter l’impact de l’absence de tuiles forêt / village, ne pourrait-on pas autoriser le le placement d’une tuile qui connecte 3 côtés au lieu de 4, à condition de défausser 3 tuiles de sa main (par exemple) ?

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 8 = seize