[31/07/2007] Alexandros

Suite à notre bien jolie partie du 28 juillet, je propose à Julie de revenir se frotter à moi sur le plateau d’Alexandros. Elle accepte avec plaisir, m’indiquant qu’elle va s’occuper de
mon cas cette fois ! Ca promet…

ALEXANDROS :

Début de partie à l’avantage du joueur rouge, première à posséder un terrain à elle. En même
temps, je préférais le lui laisser, car à mon goût, investir 1 carte Cheval pour prendre le terrain pour espérer ensuite engranger 2 PV pour chaque carte Hopplite jouée, ne me
semblait pas vraiment lucratif…
Curiosité de cé début de partie : Alexandre s’expatrie très rapidement, ne créant qu’un seul
vrai territoire (celui que Julie a pris) et offrant donc un immense autre territoire qui coûtera cher en cartes pour être pris. Je mise aujourd’hui sur une grosse main de cartes,
afin de pouvoir investir à ma guise…
Je ferme un joli terrain puis paie 1 carte Lyre, 1 carte Hopplite, 1 carte Amphore et 1 carte
Temple pour me l’adjuger. Mes gains potentiels (en payant une carte Lyre) : 8 PV. Mais je suis un âne comme le prouvera l’enchaînement suivant…
Couic, couic et re-couic, Julie vient de me tronçonner mon terrain (il reste 1 case) et
s’adjuger la partie la plus intéressante de celui-ci ! J’avais négligemment laissé une carte lui offrant cette possibilité sur la pioche…
Les choses se compliquent sérieusement pour votre serviteur, cérdité d’un seul et misérable PV,
alors que ma main de cartes, fournie, comporte pas moins de 5 cartes Hopplites !!!
Julie joue sérieusement et ses futures collectes d’impôts vont me faire beaucoup beaucoup de
mal : 3 terrains pour elle, 1 seul pour moi. Mais ce ne sera rien, comparé au coup de Trafalgar qui se prépare…
Utilisant mes très nombreuses cartes en main, je prends possession d’un immense territoire,
après avoir pris la peine d’éloigner Alexandre cette fois. Je défausse pas moins de 10 cartes pour une espérance de gains de 16 PV ! Je jubile, clairement, car il me semblait que
Julie, elle aussi, reluquait ce terrain mais qu’elle n’était pas encore prête à le prendre…
Couinement en Sol majeur ! Je me fais reprendre comme un gros naze cet immense terrain acquis à
la sueur de mon front, par une dame peu courtoise qui m’expulse du terrain et en reprend possession avec 2 leaders à sa couleur ! Et comme à 2 joueurs, il n’y a pas de carte remise
à l’expulsé, je ne reçois rien en compensation de cette injustice immonde !
La suite de la partie n’est qu’une succession de frustrations, une lente agonie de votre
serviteur, qui subit les affres d’un déroulement escargotesque. Comprenez que Julie prend tout son temps pour m’achever : elle s’évertue à continuer à me reprendre mes territoires
au lieu de collecter des impôts à qui mieux mieux et finir en 3 tours. Elle m’avouera qu’elle ignorait qu’elle avait le droit de collecter deux fois par tour. Hum…
La partie s’achève enfin et je sui véritablement laminé avec un score pitoyable de 52 points et
surtout une très désagréable impression de m’être fait entubé par mon épouse. Franchement, lorsque deux joueurs peuvent prendre le même terrain au même moment, il vaut mieux être
celui qui éjecte le premier. Savoir attendre en quelque sorte que l’autre se découvre et le mettre dehors pour collecter les impôts à sa place, sachant que sa main de cartes
est devenue misérable entre-temps et qu’on ne risque plus d’expulsion …
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le déroulement atypique de cette partie et son nouvel enseignement stratégique : savoir laisser prendre à l’adversaire un joli terrain et l’en éjecter sans pitié !
– La richesse décidément immense de ce grand jeu dans une petite boîte : de plus en plus indispensable !

On a moins aimé
– Le prolongement des souffrances que m’a infligé Julie alors qu’elle avait toutes les cartes en main pour abréger mon cas.

Scores de la partie :

Julie (rouge) : 127
Ludo le gars (vert) : 52

Note du jeu (sur cette partie) : 19 / 20

———————————————————————————————————————————————–

2 commentaires à propos de “[31/07/2007] Alexandros”

  1. Je partage ton entousiasme pour ce jeu !

    Un petit poitn, contrairement à ce que tu écris, il n’est possible que de collecter une fois des impôts à son tour (sur ses 2 actions de jeu).

  2. Je confirme pour la collecte d’impôts : 1 fois par tour uniquement.

    Et je crois qu’il y a une autre erreur : le déplacement d’Alexandre donne toujours lieu à un placement de frontières, même sur les limites du plateau.
    Certes ces petits bouts de bois noirs ne sont pas nécessaires pour fermer un territoire bordés par les extrémités du plateau, mais ils sont toujours placés lors du déplacement d’Alexandre, même sur les limites en question. C’est important pour l’autre condition de fin de partie, quand on vient à court de frontières noires et qu’on passe aux rouges dans le dernier tour.

    Sinon, c’est très agréable de lire des comptes-rendus de parties de cet excellent jeu malheureusement trop peu connu… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six × = 42