[31/07/2015] Morgenland JdC

Trois jours après notre dernière partie (quel rythme ! 🙂 ) nous nous lançons dans une petite partie de découverte d’un jeu sorti en 2009 chez R&D Games : Morgenland. Quoi ? Mais il existait déjà, non ? Et bien, en fait, l’auteur a eu la bizarre idée que de faire porter exactement le même nom à son jeu de plateau sorti en 2000 et à son nouveau jeu de cartes ! Du coup, je me permets d’ajouter la mention JdC après le nom du jeu, parce que, sinon, ça va être compliqué de s’y retrouver…

MORGENLAND JDC

Il n'y a pas de tromperie lorsqu'on regarde la boîte de ce jeu de cartes : c'est bien à Morgenland auquel on va jouer ! Ajoutons que le système de jeu colle de manière hallucinante au jeu de plateau éponyme...
Il n’y a pas de tromperie lorsqu’on regarde la boîte de ce jeu de cartes : c’est bien à Morgenland auquel on va jouer ! Ajoutons que le système de jeu colle de manière hallucinante au jeu de plateau éponyme…
Le jeu en lui-même est très très proche de son grand frère : chaque joueur va placer ses 5 cartes de personnages, face cachée et une à une, en-dessous des lieux sur lesquels il veut se battre. Donc, tout est question de timing, de bluff et de priorités....
Le jeu en lui-même est très très proche de son grand frère : chaque joueur va placer ses 5 cartes de personnages, face cachée et une à une, en-dessous des lieux sur lesquels il veut se battre. Donc, tout est question de timing, de bluff et de priorités….
Petite vue de ma main, afin que vous puissiez découvrir ce que renferment les cartes sorts (les deux de gauche) et objets magiques (les deux de droite). Oui, c'est en anglais...
Petite vue de ma main, afin que vous puissiez découvrir ce que renferment les cartes sorts (les deux de gauche) et objets magiques (les deux de droite). Oui, c’est en anglais…
Et voilà ce que cela donne ! A noter qu'on a même joué visibles toutes nos cartes du tour entier (les 5 donc) alors qu'on aurait dû n'en jouer qu'une seule. Mais bon, tant pis, c'est fait et c'était plutôt violent...
Et voilà ce que cela donne ! A noter qu’on a même joué visibles toutes nos cartes du tour entier (les 5 donc) alors qu’on aurait dû n’en jouer qu’une seule. Mais bon, tant pis, c’est fait et c’était plutôt violent…
Avec ses discours limites kingmaking, Tristan m'incite à venir chiper une des cartes de sorts, afin qu'il ne puisse pas prendre celle qui me ferait du mal à moi uniquement, au profit de... Maitena !
Avec ses discours limites kingmaking, Tristan m’incite à venir chiper une des cartes de sorts, afin qu’il ne puisse pas prendre celle qui me ferait du mal à moi uniquement, au profit de… Maitena !
Je m'adjuge le dernier objet magique en défaussant un objet de valeur 5, alors que j'avais 10 en stock mais que Tristan a divisé par 2 la valeur des cartes. Pas très drôle gamin : de quoi te mêles-tu ?
Je m’adjuge le dernier objet magique en défaussant un objet de valeur 5, alors que j’avais 10 en stock mais que Tristan a divisé par 2 la valeur des cartes. Pas très drôle gamin : de quoi te mêles-tu ?
Sur la table, à 3 joueurs, sont étalées 3 cartes de cavernes de dragons avec, en-dessous 3 cartes, puis 2 cartes puis 1 carte avec des trésors indiqués. Sur la droite, on trouve la tente du Djinn avec deux cartes de sorts. Sur la gauche, on trouve le caravanserail. Au-dessus, on a placé une carte de trésor à l'envers sur le +1 (représentant le garde à combattre pour rentrer dans le palais). Enfin, tout en haut, on a installé 4 salles du palais (il y en a 3 ou 4 à chaque tour) avec un objet magique par salle. N'est-on pas incroyablement dans le même jeu que le Morgeland classique ? Surtout si l'on fait fi du plateau et du matos magnifique de la boîte originelle...
Sur la table, à 3 joueurs, sont étalées 3 cartes de cavernes de dragons avec, en-dessous 3 cartes, puis 2 cartes puis 1 carte avec des trésors indiqués. Sur la droite, on trouve la tente du Djinn avec deux cartes de sorts. Sur la gauche, on trouve le caravanserail. Au-dessus, on a placé une carte de trésor à l’envers sur le +1 (représentant le garde à combattre pour rentrer dans le palais). Enfin, tout en haut, on a installé 4 salles du palais (il y en a 3 ou 4 à chaque tour) avec un objet magique par salle. N’est-on pas incroyablement dans le même jeu que le Morgeland classique ? Surtout si l’on fait fi du plateau et du matos magnifique de la boîte originelle…
Fin du premier tour, avec les cartes posées par chaque joueur. On passe donc en phase de révélation des cartes, lieu par lieu, en commençant par les cavernes de dragons. L'idée est d'amasser des trésors en bas, pour les dépenser dans les salles du palais, en haut, afin de collecter des objets magiques, sources de 1 PV par objet et d'un pouvoir qui peut être utile... Les sensations sont aussi bonnes que dans le jeu de plateau, mais c'est juste un peu moins tactile : on a l'impression de jouer à un jeu de plateau sans plateau ! Le truc bien, c'est que ce jeu ne prend aucune place pour être emporté partout...
Fin du premier tour, avec les cartes posées par chaque joueur. On passe donc en phase de révélation des cartes, lieu par lieu, en commençant par les cavernes de dragons. L’idée est d’amasser des trésors en bas, pour les dépenser dans les salles du palais, en haut, afin de collecter des objets magiques, sources de 1 PV par objet et d’un pouvoir qui peut être utile… Les sensations sont aussi bonnes que dans le jeu de plateau, mais c’est juste un peu moins tactile : on a l’impression de jouer à un jeu de plateau sans plateau ! Le truc bien, c’est que ce jeu ne prend aucune place pour être emporté partout…
La partie est un peu plus longue que prévue mais ça passe, le jeu est fluide et agréable. Maitena, qui n'aime pas les coups directs, se permet quand même de nous envoyer un sacré sort dans la tête : Tristan et moi allons jouer nos cartes face visible pour le tour à venir ! Rien que ça...
La partie est un peu plus longue que prévue mais ça passe, le jeu est fluide et agréable. Maitena, qui n’aime pas les coups directs, se permet quand même de nous envoyer un sacré sort dans la tête : Tristan et moi allons jouer nos cartes face visible pour le tour à venir ! Rien que ça…
On arrive presque à la fin de la partie. Je suis en assez bonne posture mais tout est encore possible avec les derniers objets restants. Et puis, il faudrait aussi que je sache me servir un peu mieux du pouvoir de mes objets magiques, sous-utilisés pour le moment...
On arrive presque à la fin de la partie. Je suis en assez bonne posture mais tout est encore possible avec les derniers objets restants. Et puis, il faudrait aussi que je sache me servir un peu mieux du pouvoir de mes objets magiques, sous-utilisés pour le moment…
Voilà, voilà, il prend bel et bien l'autre carte, mais la mienne étant plus forte, je vais choisir avant lui. Il est pénible quand il veut ce gone ! Et la fin de partie sera moins belle qu'escomptée du coup...
Voilà, voilà, il prend bel et bien l’autre carte, mais la mienne étant plus forte, je vais choisir avant lui. Il est pénible quand il veut ce gone ! Et la fin de partie sera moins belle qu’escomptée du coup…

Durée de la partie : 1 heure 30 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores :

Trésors utilisés Trésors en main Total
Maitena (bleu) 2 3 5
Tristan (jaune) 2 2 4
Ludo le gars (vert) 1 5 6

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Autant de possibilités dans un jeu de cartes !
– Des sensations si proches du jeu de plateau…

On a moins aimé
– La durée de la partie : trop longue pour un jeu de cartes,
– Les situations de king making aperçues en fin de partie,
– Des sensations trop proches du jeu de plateau…..

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq + = 6