6 nimmt !

Type de jeu Plis
Calculs
Auteur Wolfgang Kramer
Editeur (année) Amigo ()
Nombre de joueurs 2 – 10
Durée de partie De 1 à 2 heures
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – La simplicité
du jeu,
– Le nombre extensible de joueurs,
– La touche de Kramer pour les 2 variantes pro.
Les – – Le manque d’intérêt
dans le jeu de base à moins de 4 joueurs,
– La répétitivité des parties.
Configuration idéale Au moins 5 ou 6 joueurs (risque de compléter une ligne dès
le premier tour)
Note subjective 13 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus
de la boîte (34 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Ce petit jeu de cartes est reconnu comme l’un des tous meilleurs
jeux de cartes modernes
. Il a pour lui un mécanisme
unique et limpide, une durée de partie raisonnable et une proportion
de réflexion assez importante. De plus, le jeu fait beaucoup appel au
bluff et génère une ambiance très conviviale et peut accueillir
de 2 à 10 participants.
Lorsque l’on sait que l’auteur est l’inévitable Wolfgang Kramer, on ne
peut que se réjouir à l’idée de disposer d’un jeu léger
et fin, que l’on aura plaisir à emporter partout et à jouer et
rejouer sans se soucier d’un hasard trop marqué ou un jeu déséquilibré.

6 nimmt est un jeu où
il faut gérer les cartes que l’on a en main (10 parmi 104) afin de ramasser
le moins de têtes de boeuf possible, sachant que l’on s’y trouve confronté
dès que l’on place la sixième carte d’une rangée parmi
les 4 en cours de construction.
Les 2 seuls contraintes de placement de cartes sont :
– Obligation de placer ses cartes par ordre croissant,
– Obligation de placer sa carte sur la rangée où elle occasionnera
la plus petite différence (exemple : si on joue une carte 35, celle-ci
sera placée à côté de la carte 30 plutôt que
de la carte 26).
Si la carte jouée est la sixième d’une
rangée, le joueur ramasse toute la rangée et sa carte devient
la première de la nouvelle rangée ; si la carte jouée est
trop faible pour être placée, le joueur prend toutes les cartes
de la rangée de son choix et sa carte devient la première de la
nouvelle rangée.
Lorsque l’un des joueurs atteint le total de 66 têtes
de boeuf, le jeu prend fin et le joueur ayant le moins de points à cet
instant remporte la partie.

6 nimmt est donc un jeu
d’optimisation et d’anticipation, sachant que l’on est sans cesse confronté
au délicat problème de devoir jouer toutes ses cartes, même
les plus faibles, même si l’on doit tôt ou tard ramasser des points.
Il convient de prendre des risques, de tenter d’influencer ses adversaires en
leur faisant croire que vous visez une rangée alors que vous jouez pour
une autre, et de se méfier des placements en cascade, du type : Je pense
placer ma carte 35 à côté de la carte 32 dans une rangée
où se trouvent déjà 4 cartes. Problème : quelqu’un
ayant joué la carte 33, il la place avant vous sur la rangée et
vous vous retrouvez à récupérer toute la rangée
puisque votre carte en devient la sixième…

Un très bon petit
jeu, à consommer à partir de 5 joueurs pour que les effets en
cascade soient plus fréquents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 1 = neuf