[Age of Steam] Un jeu vivant…

Age of Steam, le chef d’oeuvre de Martin Wallace, est, à mon avis, l’un des jeux actuels les plus vivants car c’est l’un des jeux qui possède certainement le plus de fans, niveau hardcore gamers en fait. Et oui, avec son système de jeu simple mais très efficace, on peut chacun de son côté bricoler des cartes d’extension au jeu, confectionner des petits éléments complémentaires tous plus inutiles (ou attractifs c’est selon son point de vue) les uns que les autres, ou encore réaliser des clichés sympas avec le joli matériel proposé.
Ce n’est pas pour rien que le Boardgamegeek liste dans sa fiche de jeu autant de composants, exclusivement réservés aux fanatiques…
Pour le plaisir, je vous propose une sélection de quelques exemples :

Des cartes de personnages utilisables avec l’ensemble des extensions du jeu :

Une fiche de résumé des 2 tableaux de suivi, permettant de tout avoir sur un seul exemplaire :

Une carte de l’Alpha du Centaure :

Une carte de la Corse (autre que celle de mon partenaire de la AoS Team, Alban Viard, visiblement) :

Et je ne vous parle pas de la carte d’Age of Steam dans les Terres du Milieu (téléchargeable sur la fiche), de celle du Japon, du programme pour produire des cartes aléatoires ou encore des innombrables traductions des règles en des langues pas si courantes…
Vous êtes intéressés ? Rendez-vous sur la fiche du jeu : fiche du jeu sur le BGG.

Une réponse à “[Age of Steam] Un jeu vivant…”

  1. Ah oui , c’est vrai, j’ai une extension en Corse aussi, tu t’en souviens? Tu sais que depuis , elle marche très bien… Mais elle est bien plus grande que celle du BGG par contre, et pour l’instant « inimprimable » pour des raisons de couts ;-(

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 9 = quarante cinq