Al Cabohne

Type de jeu Plis
Optimisation
Auteur Uwe Rosenberg
Editeur (année) Amigo ()
Nombre de joueurs 1 – 2
Durée de partie De 30 à 45 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Configuration idéale Certainement à 2
Note subjective 11 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de
la boîte (38 Ko)

Cartes des 3 Boss (18
Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Ce jeu, axé sur le phénomène Bohnanza,
est la variante utilisable à 2 joueurs, voire en solitaire… Ce dernier
aspect attire le chaland, à la recherche d’un jeu auquel il pourra enfin
s’adonner quand bon lui semble, même sans partenaire ludique.

Au premier abord, les rouages
de règles paraissent difficiles à intégrer et à
anticiper d’un tour à l’autre. A ce titre, les remarques concernant des
conseils pour le jeu en solitaire s’avèrent précieuses dans la
gestion de sa main et de ses champs. En s’appuyant sur la règle traduite
de François Haffner, on finit par s’en sortir, même si certains
points restent obscurs :
– Jusqu’à combien de cartes peut-on planter dans la phase de plantation
de haricots venant de sa main ?
– Est-il normal que certains boss de la mafia se retrouvent pendant plusieurs
tours sans culture (en essayant de ne plus avoir de cartes à leur donner,
juste avant la phase de pioche de 2 cartes) ?
– Est-ce qu’à tout instant, si la carte du dessus de la défausse
correspond à l’une des cultures de la mafia, on doit la transférer
sur le dit-champ ?

Je pense que plusieurs parties seront nécessaires
pour que le déroulement du jeu soit fluide, et il doit falloir essayer
la configuration à 2 joueurs pour se en percevoir les différences.
Néanmoins, ce petit jeu suscite un goût de revenez-y…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq − 3 =