Bamboleo

Type de jeu Adresse
Prise de risque
Auteur Jacques Zeimet
Editeur (année) Zoch (1996)
Nombre de joueurs 2 – 7
Durée de partie De 15 à 30 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème Innaproprié
Qualité des mécanismes
Les + – Le matériel somptueux
qui invite à jouer et à contempler,
– Les équilibres improbables,
– Les risques que l’on s’évertue à prendre pour marquer
plus de points,
– La variante qui lie les points marqués au poids des plots (encore
plus de risque).
Les – – Les chutes parfois trop
rapides avec des joueurs maladroits.
Configuration idéale Le maximum pour le fun
Note subjective 15 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(26 Ko)
Aides de jeu

Critique générale

Bamboleo est l’un des plus jolis jeux de ma ludothèque, avec son
matériel en bois absolument superbe et son irréstisible
attrait pour le joueur qui sommeille en chacun d’entre nous…Dans ce jeu d’équilibre, où la prise de risque le dispute
à l’adresse, on commence par placer l’ensemble des plots (une trentaine)
sur un disque jaune qui va se retrouver comme par magie déposé
en équilibre sur une boule de liège, au sommet d’un totem
noir. Puis, à tour de rôle, chacun retire un plot de son
choix, en veillant à ne pas faire choir le moindre plot, sous peine
de clôture de manche.
Deux situations particulières surviennent en cours de partie :
– Si un joueur ne réussit pas à retirer le plot qu’il tentait
d’extraire (il la voit venir, la chute du plateau…), il peut le laisser
en place mais doit alors se défausser d’un plot précédemment
collecté.
– Si un joueur ne se sent pas capable de retirer le moindre plot, il peut
dire « Je pense que c’est impossible », lançant une sorte
de défi aux joueurs suivants. Dans l’ordre du tour, si l’un d’entre
eux y parvient, tous les joueurs précédents lui remettent
un plot en guise de félicitations et la partie reprend son cours.

La partie s’arrête dès que le plateau s’effondre, réduisant
de 4 points le score du joueur maladroit, chaque joueur marquant 1 point
par plot collecté. Une nouvelle manche débute alors, et
la partie s’arrête dès qu’un joueur atteint 30 points.


Placer le plateau en équilibre sur la boule, même la plus
grosse des deux, est toujours un moment particulier et délicat
à négocier…

 


Un matériel de très grands classe
au service d’un plaisir rare…


Calme et sérénité vous seront d’un précieux
secours lorsque vous tenterez de retirer les plots les plus gros ou
les plots empilés par deux…

Bamboleo fait partie de ces rares jeux qui
permettent à enfants et adultes de s’adonner à un plaisir
ludique équivalent. On reste admiratif devant l’équilibre
bien précaire du plateau jaune et on est abasourdi, souvent,
lorsqu’il s’immobilise dans une position inclinée assez déroutante.
Avec sa variante « Gravité et légèreté »,
le jeu devient alors carrément excellent, puisque les points
ne sont plus fonction du nombre de plots ramassés, mais deviennent
fonction du poids de ceux-ci. La prise de risque a alors tendance à
s’accroître, car si un petit plot est plus facile à prendre,
un gros rapporte tellement plus de points qu’on se laisse forcément
tenter…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept × = 7