Castel

Type de jeu Défausse
Placement
Auteur Bruno Faidutti, Serge Laget
Editeur (année) Descartes Editeur ()
Nombre de joueurs 2 – 5
Durée de partie De 30 minutes à 1 heure
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Les capacités
des personnages sont souvent bien senties (combinaison roi/favorite par
exemple),
– Les graphismes sont réussis,
– L’intéraction carte/pion.
Les – – Le chaos généré
par les capacités des cartes,
– L’obligation de connaître les cartes en amont.
Configuration idéale A 2 joueurs pour la tactique,
A 5 joueurs pour le chaos et le fun
Note subjective 12 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(32 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Castel est un jeu de Bruno Faidutti et Serge Laget, que
j’ai d’ailleurs croisé récemment au Jeux Descartes de Lyon, et
il reflète bien les gouts de ses auteurs :
– Chaos et situations alambiquées,
– Retournements de situations permanents,
– Cartes joliment illustrées et comportant des capacités spéciales.

Intrigué par le principe
de ce jeu : placer le premier toutes ses cartes personnages dans un château
où les places sont limitées, je souhaitais mesurer sa fluidité
et son intérêt. Au final, je pense que Castel est un jeu réussi,
et qui s’inscrit pleinement dans les critères de la série Blue
Games de Jeux Descartes :
– Simplicité des règles,
– Peu de temps de mise en place,
– Fun incontestable et mécanismes ingénieux.

Castel ravira les amateurs
de jeux de cartes à collectionner, qui ne pourront s’empêcher de
retouver le principe des capacités liés aux cartes, tout en étant
plus riche que ceux-ci, grâce aux techniques de placement et aux contraintes
nombreuses et subtiles :
– La favorite ne peut être placé qu’en l’absence de la reine dans
le château,
– Le fantôme renvoie la carte dont il prend la place.

Castel est donc un jeu simple mais riche, tactique
et néanmoins chaotique, non dépourvu d’humour mais où l’on
doit réfléchir pour jouer astucieux, en bref, un jeu que l’on
peut emporter avec soi (format de la boîte pratique) pour jouer sans se
prendre la tête, et qui plus est avec le même intérêt
de 2 à 5 joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× cinq = 10