ConHex

Type de jeu Connexion
Blocage
Conquête
Auteur Michail Antonow
Editeur (année) 3-Hirn-Verlag (2005)
Nombre de joueurs 2
Durée de partie De 15 à 45 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème Innaproprié
Qualité des mécanismes
Les + – La pureté de
la règle de jeu,
– Le système de prise des cases par majorité des noeuds
entourants,
– Le look et la taille du matériel proposé.
Les – – L’étroitesse
du plateau (nb de cases) favorisant des jeux locaux plutôt que globaux.
Configuration idéale 2
Note subjective 19 / 20 (première
impression)
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Etiquette du tube
(21 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Créé en 2002 et paru dans le fantastique ouvrage
« Connection games », que j’attends ;-), ConHex est un jeu de connexion
conçu par Michail Antonow et édité pour Essen 2005 dans
une version tubulaire jaune poussin. Le matériel, artisanal mais agréable,
permet d’enchaîner les parties sans passer par le jeu online et sans avoir
se fabriquer son propre exemplaire du jeu.

Dans ce jeu, au but extrêmement simple à appréhender,
les joueurs essaient de relier les 2 côtés opposés
qui leur appartiennent par un chemin continu de cases à leur couleur.
Le premier qui y parvient remporte la partie. On est donc exactement dans
le même esprit que Twixt,
Gymkhana ou encore Hex. Mais
la bonne idée, dans celui-ci, est de ne pas donner tout de suite
le contrôle des cases aux joueurs. En effet, avant de prétendre
contrôler une case du plateau, il faut s’emparer de la majorité
des noeuds entourant cette case (au moins la moitié des noeuds).
Ce système, qui n’est pas sans rappeler celui très séduisant
de la prise de contrôle des îles de Kahuna,
fonctionne à merveille et offre de jolies possibilités de
menaces et influences successives…ConHex est un jeu d’apprentissage, dans lequel un joueur entraîné
est certainement imbattable ou presque par un joueur moins formé
à l’esprit de développement de son jeu. Certes, un bon joueur
de Twixt aura un avantage certain
par rapport à un novice, mais avec ce système particulier
de prise de contrôle des cases et ce plateau finalement assez petit,
favorisant un jeu plus local que dans Twixt
notamment, le jeu requiert moins de stratégie et plus de feeling.
Mais bon, on n’est pas non plus dans du light… 😉
Excellent, évidemment, et en tout cas à essayer absolument
si vous ne jurez, comme moi, que par les jeux de connexion…


Une situation de fin de partie où le joueur bleu gagne en ayant
réalisé un chemin du bord inférieur au bord supérieur
du plateau…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 3 = null