Die Händler von Genua

Type de jeu Parcours
Négociation
Auteur Rüdiger Dorn
Editeur (année) Alea (2001)
Nombre de joueurs 2 – 5
Durée de partie De 1 heure 30 à 2 heures
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – La qualité du
matériel,
– L’idée du mécanisme de déplacement.
Les – – La formidable part de
hasard du jeu,
– Le fait que pour gagner il faut se contenter d’attendre,
– Le mécanisme de déplacement qui ne fonctionne pas : le
joueur marchand n’a quasiment aucun intérêt à écouter
les autres joueurs.
Configuration idéale Sûrement 3 ou 4, car à 5 on joue trop peu
Note subjective 11 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus
de la boîte (45 Ko)
Aides de jeu Résumé
des règles (35 Ko)

Critique générale
Die Händler von Genua est l’un des jeux de la gamme
Alea de Ravensburger, celle où la tranche de la boîte représente
le profil d’un personnage du jeu. Cette série de jeux fournit des perles
ludiques, telles que Les princes
de Florence
ou Puerto Rico,
pour ne citer que mes 2 préférées.
Die Händler von Genua a donc tous les atouts pour me plaire et il n’a pas
le droit de me décevoir, tant l’originalité du déplacement
du marchand et les imbrications de négociation et commerce paraissent
prometteuses…

Ce jeu se révèle
être un jeu de hasard et de farniente. Je m’explique :
– Hasard : vous devez, normalement, réaliser des livraisons un peu partout
dans la ville de Gênes. Le problème est que ce sont des dés
qui déterminent la position initiale du marchand à chaque tour.
Si vous n’avez pas la chance de le voir atterrir dans une zone qui vous intéresse
lorsqu’il vous incombe de le déplace, vous pouvez vous ronger les sangs,mais
je doute qu’un autre joueur vous vienne en aide, puisque chacun est confronté
au même problème…
– Farniente : pour gagner, contentez vous d’attendre la fin de la partie en
ramassant les billets qu’on vous offre pour vous déplacer et sans investir
dans aucune action. Dépenses inexistantes et position de rentier : la
monnaie rentre tandis que vous ne faîtes rien.

Vous l’aurez compris, sous
un aspect magnifique et une idée novatrice en ce qui concerne le déplacement,
Die Händler von Genua est une vraie déception, où l’on passe
le plus clair de son temps à s’ennuyer.

Je lui mets un 5 / 10, pour
le matériel surtout et l’idée de base du jeu, mais d’un point
de vue plaisir ludique, il mérite un 3 ou 4…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ trois = 5