Durch die Wüste

Type de jeu Conquête
Placement
Auteur Reiner Knizia
Editeur (année) Kosmos (1998)
Nombre de joueurs 2 – 5
Durée de partie De 30 minutes à 1 heure 30
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – La simplicité
et la fluidité du jeu,
– L’esthétique finale du plateau en dépit d’un scepticisme
initial justifié (couleurs pastelles),
– La profondeur stratégique du jeu lorsque vous jouez les territoires,
– Les conditions de fin de partie,
– Les possibilités de blocage du jeu (couleurs de caravanes, accès
réduits aux oasis, …).
Les – – L’abstraction du jeu
qui peut interroger sur sa pertinence : autant jouer au Go ?
– La rapidité des parties,
– Le trop grand nombre de points distribués en cours de partie
par opportunisme au détriment des territoires,
– Le chaos, relatif certes, à 4 ou 5 joueurs.
Configuration idéale Très bonne intéraction à 4 ou 5,
Meilleure maîtrise du jeu à 2 ou 3.
Note subjective 16 / 20
Nombre de parties effectuées Plus de 50
Illustrations Dessus de la boîte
(39 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Durch die Wüste est un jeu remarquable que l’association
« Et c’est heureux car mon frère n’aime pas les épinards »
m’a fait découvrir récemment à Lyon, lors d’une soirée
jeux organisée à la Migraine (pour info : le 1er et 3ème
mardi de chaque mois).
Remarquable car, en dépit d’une réticence initiale, due surtout
au thème réputé pour être abstrait et aux couleurs
des chameaux très peu attirantes,
le jeu se
révèle fort équilibré et subtil :
– Où placer ses cavaliers initiaux ?
– Faut-il se concentrer sur les oasis et les bassins, ou tenter de maîtriser
les plus grands territoires en allongeant ses caravanes ?
– Comment bloquer au mieux ses adversaires, sans qu’un autre en profite ?
– …

Tout au long de la partie,
vous êtes confrontés à des choix cornéliens et aucune
de vos décisions ne vous satisfera totalement, tant les possibilités
de jeu sont nombreuses et difficilement mesurables. Tantôt vous construisez
pour le long terme, tantôt vous êtres dans l’obligation de réagir
à une position adverse. Et, bien entendu, chacun aura les mêmes
problématiques et les mêmes difficultés… Ca promet !

Durch die Wüste est
l’un des tous meilleurs jeux de placement que je connaisse, après l’inimitable
Go auquel il s’apparente par certains de ses principes. D’ailleurs, l’un des
seuls reproches à formuler serait de se demander pourquoi ne pas jouer
au Go, car dans le jeu de Knizia le thème n’apporte strictement rien.
Son avantage par rapport au Go, pour certains, dont je m’exclus 😉 est qu’il
est très rapide à pratiquer et qu’il est plus chaotique que son
glorieux ancêtre.
En bref, Durch die Wüste procure un moment de détente, alors que
le Go procure un moment plus intellectuel.

Un excellent jeu, réédité
depuis peu par UbiK, le nouvel éditeur qui monte… En plus, la nouvelle
version présente l’avantage non négligeable d’offrir le même
jeu dans une boîte plus petite, donc plus facilement transportable partout.
Et quand on connaît la valeur du jeu, on se dit que c’est plutôt
une bonne chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− deux = 4