Dvonn

Type de jeu Empilement
Placement
Auteur Kris Burm
Editeur (année) Don & Co (2002)
Nombre de joueurs 2
Durée de partie De 10 à 30 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Les pièces très
agréables à manipuler,
– Le côté « pataud » des grandes piles qui peuvent
de moins en moins se mouvoir,
– L’impression de jouer sur le sable : comme la marée qui empêche
de retrouver une position antérieure, il est interdit de revenir
sur une position précédente,
– Le plateau qui se vide inéluctablement.
Les – – L’impression chaotique
du jeu, due au fait que toute pièce isolée peut grimper
sur une pile adjacente.
Configuration idéale 2 joueurs (il n’y a pas d’autre choix…)
Note subjective 16 / 20
Nombre de parties effectuées De 6 à 10
Illustrations Dessus de la boîte
(43 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Dvonn est un jeu abstrait, purement abstrait, où
chaque joueur tente de contrôler le maximum de piles de pions possédant
un pion de sa couleur au sommet. L’originalité du jeu, qui sinon ressemblerait
à Avalam par exemple, est la capacité de déplacement des
piles : chacune, si elle veut être déplacée, doit l’être
avec les conditions suivantes :
– Le pion du dessus doit être de la couleur du joueur actif,
– Le nombre obligatoire de cases de déplacement corr
espond
à la hauteur de la pile,
– Le déplacement s’effectue toujours en ligne droite,
– Le déplacement doit aboutir sur une case occupée par au moins
un pion qui se retrouve ainsi recouvert.

Il en résulte un
jeu extrêmement tactique, qui débute par un placement initial des
pions de chaque couleur, chacun son tour, et qui se poursuit par un épurement
du plateau, puisqu’il est inéluctable de regrouper ses pions sous forme
de piles.
La présence de 3 pions Dvonn rouges apporte son lot de réflexion,
puisqu’il faut en permanence qu’une chaîne existe entre des pions colorés
et ces pions rouges. Dans le cas contraire, les pions, ou piles de pions, sont
immédiatement retirés du jeu !

Le jeu est très riche
en possibilités et semble voué à un grand avenir (profondeur
stratégique et renouvellement des parties, dus à la constitution
du plateau par les joueurs).
Un excellent jeu abstrait, sélectionné à juste titre parmi
les 10 finalistes du dernier Spiel des Jahres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 4 = un