Elefanten Parade

Type de jeu Parcours
Calcul
Auteur Henri Sala
Editeur (année) Ravensburger (1988)
Nombre de joueurs 2 – 4
Durée de partie Environ 30 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Etre obligé de
déplacer au moins un éléphant adverse,
– L’absence de hasard,
– Le matériel somptueux.
Les – – Les scores à égalité,
– L’aspect un poil mécanique du jeu.
Configuration idéale 4 joueurs
Note subjective 15 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 6 et 10
Illustrations Dessus
de la boîte (33 Ko)

Plateau
et matériel (89 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Ce jeu m’a été présenté par
François Haffner lors du week-end Rêves de Jeux à Péronnas
(01) début mai de cette année. Il m’en a dit et redit du bien,
de la beauté de son matériel, de la subtilité des mécanismes
et de sa rareté exemplaire.
Nous avons joué à ce jeu suite à ces éloges et il
faut dire, une fois n’est pas coutume 😉 qu’il a raison sur tous les points
sauf 1 : j’ai réussi à dénicher ce jeu en moins d’un mois,
ce qui est une performance et un véritable plaisir.

En effet, ce jeu est une vraie réussite,
puisqu’il peut être mis en place en 3 minutes, qu’il n’accorde aucune
place au hasard et qu’il révèle de très grandes finesses
tactiques :
– A chaque tour, chaque joueur déplace 3 éléphants, sachant
qu’il n’en possède lui-même que 2…
– On ne peut passer sur les cases rivières qu’à la seule condition
qu’un autre éléphant s’y trouve…
– Il est parfois possible de choisir qui prendra les prochains bâtonnets
à ramasser, sachant que l’on ne pourra pas les acquérir soi-même…

Ajoutons à cela un matériel exceptionnel, avec des éléphants de bois de belle taille et des bâtonnets que l’on ne peut s’empêcher de triturer dans ses mains tout au long de la partie qui n’excède pas la demi-heure. Pourquoi se priver de jouer à ce jeu si malin, qui n’est pas sans rappeler le jeu de Nim ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un × = 7