[Essen 2006] La fabrication d’un jeu

ESSEN 2006 : la première carte modulaire pour Age of Steam sort des ateliers de fabrication Gimet & Cie. Les étapes de cette réalisation vous sont pour la
première fois contées sur le net.
En direct de par chez moi, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la conception made in home !

L’une de nos parties de test sur le prototype original
Une autre partie de test : merci à Vincent, Romain et Thierry
Une nouvelle partie de test. Merci à Pierre et François
La partie des ultimes ajustements. Merci à Sylvain et Julie
Les grandes planches sont arrivées : il ne reste plus qu’à les découper… c’est-à-dire à donner la bagatelle de 70 000 coups de cutter environ !!!
Comme tout bon travail à la chaîne, une fois les grandes planches tronçonnées en carrés, elles sont une à une coupées aux angles pour former des erzatz d’hexagones
Après les hexagones like, voici la délicate phase de finalisation des tuiles : l’opération la plus lourde et la plus méticuleuse concerne celle de l’évidement des bords des tuiles
Julie est vraiment l’experte des évidements de tuiles : elle aura passé pas moins de 5 heures par jour pendant des semaines pour que l’on obtienne les 180 précieux sets de jeux
Et un coup de cutter délicat
Et un autre !
Ici, c’est l’homme qui bosse, en agrafant les 180 livrets de règles, dont les dimensions sont
pile-poil celles attendues pour entrer dans la pochette carrée de 12,5 par 12,5 cm
Pour ce poste, une agrafeuse spéciale aura été nécessaire : une long bras permettant un agrafage parfait
Les règles s’empilent
Les 20 piles de 180 tuiles sont réalisées : mission accomplie !
Un boulot de dingues !
Jugez-en par l’épaisseur des tas !
 Le cimetière aux lames de cutter
 L’une des innombrables poubelles de chutes de papier
 Quelques dernières tuiles de réparation : seules 27 ont été chutées sur les 4 000 découpées (intégrant les 20 exemplaires hors commerce), soit 0,675 % seulement !
 Les pochettes se remplissent, plus qu’à fixer les rabats avec des pastilles adhésives repositionnables. On y est presque…

9 commentaires à propos de “[Essen 2006] La fabrication d’un jeu”

  1. Impressionnant.
    Ce nouveau post est très instructif et je reste admiratif devant la patience et la ténacité pour amener ce jeu à son terme, depuis la conception et les parties de tests jusqu’à la production et la commercialisation.

  2. Merci à tous pour vos chaleureuses réactions.

    Le salon se termine juste et toutes les cartes ont trouvé preneur, ce qui promet de belles parties, je l’espère, à tous ces possesseurs de l’extension modulaire.
    Philippe : désolé de ne pas avoir pu revenir découvrir Panama avec toi. Sincèrement déçu.

    A l’année prochaine pour une nouvelle carte ? Hein, va savoir…

    Ludo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− sept = 1