Fantasy Pub

Type de jeu Parcours
Optimisation
Auteur Emanuele Ornella
Editeur (année) Mind the move (2003)
Nombre de joueurs 2 – 5
Durée de partie De 30 minutes à 1 heure
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Le thème du jeu
: boire un max de bières !
– Le système de tournées : soit on boit tous si on est identique,
soit les plus petits paient à boire aux plus puissants si on est
différent,
– La difficulté de jouer les hobbits et les orcs : les premiers
boivent rarement, les autres trop,
– La possibilité de se faire virer du bar.
Les – – La durée un peu
trop longue des parties,
– Les calculs pour optimiser le rendement sont un peu fastidieux,
– Les composants du jeu sont un peu cheap.
Configuration idéale ? pour l’instant
Note subjective 13 / 20 (première
impression)
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(26 Ko)
Aides de jeu Résumé des règles en français (16 Ko pdf)

Critique générale
Fantasy pub est un incroyable jeu de Emanuele Ornella, sorti
pour le salon d’Essen 2003, auto-édité et possédant une
thématique bien peu utilisée dans les jeux de société
: l’ivrognerie dans les pubs ! Ni plus ni moins, mais plutôt plus, surtout
lorsque l’on sait que les buveurs ne sont pas n’importe qui : des personnages
fantastiques de type hobbit ou orc…

Dans ce jeu, chaque joueur essaie de faire boire
à son équipe de buveurs professionnels un total de bières
qui dépend du nombre de joueurs (de 11 à 17). Chacun dispose d’un
tas de personnages de 4 types différents : les hobbits (qui ramasse une
pièce sur une table où ils arrivent), les nains (qui peuvent se
déplacer dans les deux sens de table en table), les guerriers (qui peuvent
sortir du bar si le barman se trouvent à leur table) et enfin les orcs
(qui laissent toujours une pièce en partant d’une table). Au début
de la partie, chacun des joueurs possède un buveur accoudé au
bar, avec 4 pièces d’or en poche, et charge à lui de se déplacer
dans le sens horaire parmi les 5 tables placées en cercle afin de boire
des coups !
A son tour de jeu, on jette 2 dés et on peut réaliser soit une
action de la somme des dés pour un personnage, soit une action de l’un
des dés pour un personnage, soit une action par dé pour un ou
deux personnages. Les actions possibles sont :
– Faire rentrer un nouveau buveur au bar : à condition de ne pas avoir
encore de personnage à sa couleur accoudé au bar, on peut placer
le premier buveur de son tas au bar avec un total de pièces d’or égal
à la valeur du dé,
– Sortir du bar : à condition d’être accoudé au bar et d’avoir
bu au moins autant de bières que l’argent qu’il lui reste, on peut utiliser
un dé pour faire sortir un personnage et amasser ainsi les bières
bues devant soi,
– Déplacer le barman : sur un résultat de 1 à 5 le barman
se rend à la table portant le numéro en question ; sur un 6, il
se rend à la table du choix du joueur. Déplacer le barman à
une table permet à l’un des personnages de boire une bière (retournement
de l’une de ses pièces côté bière),
– Déplacer un de ses buveurs : cette action est la plus fréquente
et celle qui offre le plus de possibilités. Le nombre de cases de déplacement
est réduit du nombre de bières bues par le personnage et il faut,
en outre, respecter 2 contraintes : 1/ le déplacement se fait en sens
horaire (sauf pour le nain), 2/ à une table donnée, seuls des
personnages de même type ou au contraire tous différents peuvent
être attablés. Dans le premier cas, on assiste à une fête
(chacun doit boire une bière en retournant l’une de ses pièces
côté bière) ; dans le second cas, on procède à
une tournée générale des plus faibles en direction des
plus forts (le hobbit paie une bière au nain, celui-ci paie une bière
au guerrier, celui-ci payant enfin une bière à l’orc).
Il est très important de savoir que tout personnage qui ne peut pas payer
à un moment donné ce qu’il doit est automatiquement viré
du pub. De même, un pochtron qui aurait bu 6 bières subit le même
sort immédiatement.
Le jeu se poursuit jusqu’à ce que l’un des joueurs totalise le nombre
de bières prévues, ce qui lui fait bénéficier du
titre de roi des buveurs :-))

Très agréable à pratiquer,
Fantasy Pub est un jeu hors norme, qui séduira les inconditionnels des
jeux d’ambiance et des jeux curieux. Le système de déplacement,
les contraintes de positionnement aux tables, les particularités des
espèces, la possibilité de se faire mettre dehors, en bref la
qualité thématique du jeu, fait que l’on se prend vraiment à
croire que l’on boit bière sur bière dans ce tripot et, d’ailleurs,
rien n’empêche de procéder de la même manière en y
jouant… A quand un grandeur-nature ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 + = sept