[Festival des Jeux de Vichy 2021] Reportage !

Après presque deux années sans un seul festival ludique à me mettre sous la dent, le dernier c’était Essen 2019 avec mon ami Grissom 87 que je salue chaleureusement au passage, je ne peux pas cacher ma joie que de retourner traîner mes guêtres dans un lieu ludique de ce genre…


C’est la bonne ville de Vichy qui sera notre terrain de jeux en ce week-end du 18 et 19 septembre. Une sorte de prémisse à mon anniversaire du lendemain, le 20 septembre ! 😉
Pour l’occasion, nous avons fait deux équipes : Leila et moi, puis rejoints en journée du samedi par Julie, Florent et Béatrice.
Je vous propose un -grand- reportage photos, agrémentés de commentaires que j’ai essayé de bien détailler, afin que vous profitiez aussi de ces excellents moments qui semblent pouvoir revenir.
Certes, ce n’est ni Essen ni Cannes, mais ne boudons pas notre plaisir, c’est Vichy et ce 4ème Festival des Jeux de Vichy fera date !!!
Précision : un podcast de type « feux d’artifices » fera suite à ce reportage, bientôt, bientôt, avec des interviews en tous genres et de l’humour à foison…

Arrivée au Palais des Congrès où va se dérouler le 4ème Festival des Jeux de Vichy sur trois jours :
– Un premier jour, le samedi, dédié au grand public, avec un espace pro en cours d’installation dans certaines zones,
– Un deuxième jour, le dimanche, avec une cohabitation grand public / pro, sur des espaces distincts et une soirée de gala à laquelle je ne pourrai pas participer (le dimanche soir…).
– Une troisième jour, le lundi, exclusivement réservé aux pros (boutiques essentiellement).
Le logo du Festival séduit immédiatement Leila : un énorme meeple orange !!!
Le cadre est quand même assez fantastique et en plus il fait super beau ! Nous voilà dans la place…
Petits plans des zones professionnelles. Ça ne paraît pas hyper clair…
Rencontre avec l’inénarrable Bruno Cathala, devant le stand Velonimo, un grand monsieur du jeu que je suis ravi de présenter à Leila, une grande demoiselle du jeu ! A noter qu’on se connaît depuis 2002 avec Bruno, alors, chaque fois qu’on se croise, on fait comme un saut dans le temps ! On discute un peu de Trek 12 à propos de mon dernier podcast sur le fait que je le vois bien remporter le Spiel des Jahres 2022…
Bruno, ainsi que les autres membres de la maison d’édition, a revêtu son poétique maillot petits pois carottes ! 😉
C’est haut, c’est beau, c’est Vichy !
Vue panoramique de la salle principale pour le grand public, avec un public qui se masse en cet espace où les tables sont plutôt très serrées les unes à côté des autres…
Premier jeu découvert, lequel sortira courant octobre si j’ai bien tout compris : Nouvelles contrées chez Olibrius, un vrai OLNI !!!
Leila s’est attablée avec son père et un couple de joueurs pour découvrir ce jeu à base de marque-pages et de livres issus de vos bibliothèques.
En gros, on a affaire à un jeu coopératif, où l’un des joueurs lit un extrait de 6 lignes du livre choisi pour la partie (« Le Nom de la Rose » pour nous) et les autres devront essayer de trouver l’image (parmi 4) qui correspond le mieux à l’ambiance écoutée, tout en essayant de valider un objectif individuel basé sur la forme du texte lu (nombre de phrases, sons entendus, …).
Le but est d’aller faire rejoindre les trois marque-pages à la page finale (en gros située à 50 pages de la première lecture) pour accéder au sens caché du livre… Tout un programme !
Parfois, les défis sont impressionnants…
Julie, Florent et Béatrice, qui nous ont rejoints, s’essaient au jeu Nouvelles Contrées un peu plus tard dans l’après-midi…
Leila, elle, adore essayer de placer les sortes de pierres aimantées du jeu Kluster à l’intérieur de la ficelle orange… Il me fait évidemment penser à Rattlesnake, clairement son grand frère de sang !
Le meilleur proto que nous avons découvert au salon, avec un auteur toujours aussi fantasques (enfin, ses idées surtout), Laurent Escoffier, accompagné de son comparse David Franck.
A la lecture de ce titre, je pense que vous savez déjà jouer !!!
Chacun empile un maximum de pavés sur son chariot dans le but de le faire passer, ensuite, sous la porte qu’il a reçue au départ. Idée juste géniale, bien soutenue par une autre : les portes sont assemblées par moitiés, ce qui crée des configurations toujours différentes !
Mince, c’est tombé ! Enfin, j’en ai quand même passé 7 avec un seul cube perdu, donc un score de 6 PV.
Chez Leila, ça choit un peu plus !!!
Je leur souhaite tout le meilleur pour trouver un éditeur pour ce superbe jeu d’estimation, dans la lignée de Loony Quest !
Les tables de Gigamic sont disposées dans une sorte de couloir, tout en longueur, plutôt spacieux. A noter la présence de Meuhte en chair et en os ! 😉
L’un des stands les plus impressionnants du salon, surtout que je ne me souviens pas les avoir déjà rencontrés : Grain de Crea, c’est un fou furieux du bricolage ludique dans son garage ! Il fabrique moult jeux en bois, de taille standard, comme ci-dessus, mais aussi des jeux de dingues, de type escape, voir plus loin…
Vue générale de cette zone ludique plus qu’originale…
Alors, petit exemple : vous avez toute cette réserve de clés et, sur les quatre côtés de la grosse boîte en bois, quatre cadenas. Les ouvrir avec certaines clés ? Sûrement, mais rien n’est sûr : on ne vous dit rien et vous devez même tenter de découvrir ce qu’on attend de vous !
Leila et Julie s’en sont donné à cœur joie, notamment sur cette box pleine de seringues qui entrent et qui sortent de tous côtés !
Impressionnant et mystérieux, non ?
Non loin de là, la suite des jeux de type Escape, avec une version démo qui utilise une tablette pour nous transporter au cœur d’une sinistre histoire horrifique…
Le secret d’Amélia a de quoi inquiéter et nous allons aller voir de quoi il en retourne, munis de notre tablette…
Le principe est plutôt pas mal : sur les murs de la pièce ont été installées des affichettes blanches avec des dessins qui interagiront avec la tablette de l’enquêteur pour afficher toute une série d’animations absolument incroyables.
Si vous observez la pièce de l’extérieur, jamais vous ne pouvez imaginer ce qui apparaîtra sur la tablette…
Mon bilan, puisque j’ai fini seul (Leila a eu beaucoup beaucoup de mal avec les scènes macabres horribles et elle est sortie avec Julie), n’est pas fantastique avec un temps de 22 minutes 50 secondes… Mais qu’est-ce que c’est bien fait !!!
A proximité immédiate de cette salle virtuelle, on avait aussi d’autres attractions d’Escape Game, comme ce qui est visible sur cette photo, sur une table, avec une autre table presque accolée que vous pourrez observer ci-dessous…
Un puzzle d’Escape Game ! Rendez-vous compte…
Je ne peux pas m’empêcher d’admirer le cadre assez incroyable de ce Festival des Jeux de Vichy…
Le stand des jeux Opla présente une nouveauté notable, avec les Cartzzles…
Les Cartzzles ce sont des cartes qu’il va falloir assembler, en les faisant se superposer parfois, afin de résoudre des sortes d’énigmes ou de missions. Ci-dessus, le co-auteur de Florent Toscano, Juan Rodriguez, qui m’a dit que l’échelle de difficulté des Cartzzles était de son fait et que Florent n’avait pas les mêmes repères que lui ! Intéressant…
Vous prendriez bien un petit chamalow grillé chez Lumberjacks ?
La nouveauté à venir chez Blue Cocker de l’ami Drax : Welcome to the Moon, avec un système basé sur le principe du jeu éponyme mais sur des plateaux modulaires (8 différents) de plus en plus durs et des feutres effaçables pour jouer. Ça promet…
La foule se presse parfois pour pénétrer en ce lieu…
Le soir venu, le samedi, Leila et Julie vont rentrer se reposer tandis que je vais rester avec Florent et Béatrice pour le Off, sous un temps qui va vite virer au déluge…
Le Off, c’est ça, en panoramique ! Comme à Cannes, dans la Rotonde, là aussi c’est assez majestueux et c’est juste parfait…
Pour ma part, je fais jouer à mon proto « Malins comme la Buse » sur lequel les parties se sont enchaînées… Pour la petite histoire, je l’avais déjà fait vivre au Off de Cannes en février 2018 et m’étais bien éclaté dans cet exercice.
Une tablée de pirates découvreurs…
Votre maestro en action !
Une autre tablée…
Si la jeune fille en haut se couvre les yeux, c’est parce que la joueuse qui tient le crachoir en bas lui a asséné avec force et persuasion : « Ferme tes yeux !!! »
Encore une tablée avec, en arrière-plan, beaucoup d’autres protos découverts par les joueurs présents…
Incroyable et carton rouge pour le coup : plus une goutte de bière avant 23h00 ! Je suis obligé de me rabattre sur une boisson gazeuse qui me sied moins… 🙁
Ultime proto découvert avant d’aller se coucher, en espérant que la pluie aura cessé… Ce jeu, magnifique visuellement, à base de Légo, se révèle diablement hasardeux ce qui est fort dommage car l’idée de départ était superbe : faire reproduire un modèle de mémoire (il est caché sous un couvercle de boîte)…
Et c’est reparti ! Nous sommes dimanche (manche)…
La photo ci-dessus a été prise le samedi, en début d’après-midi, dans l’espace pro, avant l’installation. Ça a bien changé…
Chez Supermeeple, étalage de leur superbe catalogue de jeux…
Ils croient énormément en Virtù qui va sortir vers Essen…
Ils présentaient aussi Brazil, toujours dans l’espace pro, un jeu 4x qui me fait plus que de l’œil !!!
Au stand Pixie Games, on pouvait observer leurs jeux phares et leurs nouveautés…
Notamment ce si attendu Burgle Bros 2, avec la boîte qui sert de supporte pour le jeu ! Superbe !
Une photo que Leila voulait absolument que je prenne…
On y croise des gens sympa mais ultra-concentrés ! N’est-ce pas Ludovic Maublanc (le faux Ludo) et ReiXou ?
Ce petit stand met en avant des sortes d’arbalètes en bois, faites artisanalement, à moins que ce ne soit des fusils à bouchons, ou un truc du genre…
Le responable du stand a également recyclé les bonnes idées du passe-trappe pour en fait un jeu de palets et de cible, dans deux versions différentes… Ça glisse très bien et ça a l’air plutôt sympa…
MicroMacro multiprimé… Et la seconde boîte était là également !
Flroent Coupeau, le très sympathique boss de la maison d’édition Nuts Publishing m’a exposé leurs projets et autres sorties pendant plus d’une demi-heure ! Un très bon moment et quelques goodies pour Sub Terra dont j’ignorais jusqu’à l’existence…
Il y avait aussi Mini Rogue, sur lequel nous n’avions pas trop accroché, et le dialogue avec Florent a été riche et constructif, jamais négatif ! On aimerait que tous les éditeurs soient comme lui…
Chez Ludonaute, on se prépare à découvrir bientôt What’s missing en boîte violette, ainsi que Living Forest…
GameFlow est là aussi avec leurs nombreux ouvrages de livres-jeux que Leila adore ! Je crois que vous allez en entendre reparler sous peu…
Happy City, de chez Cocktail Games, un mécanisme ultra-épuré et ramassé, ça sent tout bon…
On en a vu et revu et rerevu de ces boîtes de pétanque en balles en mousse à lancer sur une cible au plus près du centre ! En journée dehors, au Off le soir, dans le salon vers les toilettes, …. et j’en passe. Trop pour moi…
Les auteurs de jeux sont ingénieux pour trimballer leurs protos… J’ai bien aimé ce système !
Une petite pause avant la suite et… la fin tout bientôt !
Un petit tour chez Iello dans l’espace pro, en haut. Ils étaient plutôt isolés quand même. Bizarre.
J’adore le distributeur de gel !!!
L’une des sorties à venir me rappelle un proto vu à Cannes plusieurs années durant et conçu par un français. Je ne retrouve ni son nom ni un visuel. Je me souviens juste qu’il devait être toulousain le bougre…
Ah… mon futur précieux… Hallertau et son matériel de folie bientôt édité chez Funforge ! Hâte…
A l’extérieur, juste avant de s’en aller, nous nous faisons quelques parties de jeux d’extérieur, plus ou moins idiots !
Ci-dessus, vous devez projeter un anneau métallique accroché au bout d’une ficelle, pour qu’il aille s’accrocher au piton planté vers le bas du mât ! J’adore…
Une sorte de passe-trappe avec une cible centrale.
Du maillet de bois pour recouvrir un pion central en fonction du résultat d’un dé ! On dirait un vieux jeu, mais je n’en avais jamais entendu parler. Il me fait penser à Attrape-Souris ou Souristeric si vous connaissez…
Une sorte de billard à angle droit. Vraiment magnifique, voire somptueux…
Un jeu où on doit faire remonter le poisson jusqu’au bateau sans qu’il tombe dans le creux des vagues. Classique mais pas dans cette version.
Un jeu de dosage de projection, afin de faire rouler ses billes sur l’arête centrale entre les joueurs et qu’elles s’immobilisent pour scorer des PV. Gare à ne pas tirer trop fort : votre adversaire récupérerait votre bille et s’en servirait !
Et cette fois, c’en est terminé…
C’était TRÈS bien !

5 commentaires à propos de “[Festival des Jeux de Vichy 2021] Reportage !”

  1. Beau retour, dommage que tu ne sois pas passé sur notre stand, j’aurai bien voulu te saluer, je suis ton blog depuis des années, rendez vous a Cannes 😉

  2. Merci Ludo pour ce reportage. Très sympa ce festival.

    Alors il en a pensé quoi Bruno du SdJ pour son Trek 12 ? Modeste comme il est…

    Et dire que tu carbures au coca maintenant !!!

    • Merci Indy de ton retour !

      Oui, c’était vraiment bien comme salon et ça faisait un bien fou… même avec juste du coca à à peine 23h00 🙁

      Pour Trek 12, tu fais référence à ce podcast https://www.ludolegars.fr/04-09-2021-podcast-n210/ où j’indique que le Spiel des Jahres est prévu pour Trek 12 en 2022 ! J’en ai parlé à Bruno, en off, et il n’y croyait guère, quant à Xavier des Lumberjacks, la réponse dans quelques jours avec un podcast spécial !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 × = soixante trois