[FIJ Cannes 2015] Le reportage !

Tiens, une fois n’est pas coutume, je m’en vais vous proposer une petite séquence de type reportage photos à Cannes 2015. Ben oui, après tout, Essen y a droit presque chaque année, mais pas le FIJ de Cannes ! Et comme Cannes s’essenise de plus en plus, ça se justifie.
Pourquoi dis-je que Cannes s’essenise ? Tout simplement parce que tout est plus qu’avant : plus de monde, plus d’espace, plus de jeux, plus de nouveautés, plus, plus, plus… Enfin, non, il y a un moins : moins de tables et chaises au Off, et ça ça craint 🙁
Alors, je vous propose une petite ballade sans prétention, divisée en grands thèmes, pas forcément les plus ludiques d’ailleurs, avec une sorte de vision décalée et de choses que vous avez peut-être ratées sur place si vous y avez été. Allez, 5, 4, 3, 2, 1, c’est parti !

Le salon

Un temps superbe, un Festival qui prend de plus en plus d'ampleur, un moment quasi-magique de l'année ludique...
Un temps superbe, un Festival qui prend de plus en plus d’ampleur, un moment quasi-magique de l’année ludique…
Cette année, TricTrac a -vraiment- fait les choses en grand ! Jugez plutôt... Et c'est sans parler des magazines distribués par palettes entières à l'entrée même du salon, avec un Bruno Cathala en pleine forme sous le titre "Le cas Cathala" ;-)
Cette année, TricTrac a -vraiment- fait les choses en grand ! Jugez plutôt… Et c’est sans parler des magazines distribués par palettes entières à l’entrée même du salon, avec un Bruno Cathala en pleine forme sous le titre « Le cas Cathala » 😉
Sur l'immense stand Asmodée, on pouvait jouer à une version géante de Colt Express, le justement récompensé de l'As d'Or - jeu de l'année 2015 ! C'est, comment dire, assez particulier...
Sur l’immense stand Asmodée, on pouvait jouer à une version géante de Colt Express, le justement récompensé de l’As d’Or – jeu de l’année 2015 ! C’est, comment dire, assez particulier…
L'éternel stand de Gigamic...
L’éternel stand de Gigamic…
Oui, ce sont des Party Games, ou des jeux grand public / familles, mais pourquoi pas de temps en temps ?
Oui, ce sont des Party Games, ou des jeux grand public / familles, mais pourquoi pas de temps en temps ?
Le coin restauration tout au bout du salon, enfin plus vraiment suite à l'agrandissement conséquent de l'espace (adjonction d'un grand hall, anciennement utilisé par les joueurs de cartes et le bar pour le Off). La sortie est tout au bout du hall supérieur, après les escalators...
Le coin restauration tout au bout du salon, enfin plus vraiment suite à l’agrandissement conséquent de l’espace (adjonction d’un grand hall, anciennement utilisé par les joueurs de cartes et le bar pour le Off). La sortie est tout au bout du hall supérieur, après les escalators…
Entre Playmobil, Tric Trac et Asmodée (fronton masqué sur cette photo), il n'y a même plus la place pour l'affiche officielle du Festival. Dommage :-(
Entre Playmobil, Tric Trac et Asmodée (fronton masqué sur cette photo), il n’y a même plus la place pour l’affiche officielle du Festival. Dommage 🙁
Des playmobils à foison...
Des playmobils à foison…
La sortie étant à l'autre bout du salon, il faut faire le tour du bâtiment principal pour récupérer le pique-nique à la consigne. Mais ça a l'avantage de clairement fluidifier les flux de personnes...
La sortie étant à l’autre bout du salon, il faut faire le tour du bâtiment principal pour récupérer le pique-nique à la consigne. Mais ça a l’avantage de clairement fluidifier les flux de personnes…
L'un des stands les plus particuliers du salon, puisque celui d'Argentum Verlag présente la particularité d'être le seul stand 100% allemand cette année, après que Queen Games a jeté l'éponge il y a deux ou trois ans. Roman Mathar, le boss, qui s'exprime dans un très bon français, revient, lui, chaque année et apprécie le contact avec les joueurs / auteurs / distributeurs français. Au programme de ce printemps, la réédition de Rette Sich Wer Kann, baptisé "Sauve qui peut !" en français. Une bonne nouvelle...
L’un des stands les plus particuliers du salon, puisque celui d’Argentum Verlag présente la particularité d’être le seul stand 100% allemand cette année, après que Queen Games a jeté l’éponge il y a deux ou trois ans. Roman Mathar, le boss, qui s’exprime dans un très bon français, revient, lui, chaque année et apprécie le contact avec les joueurs / auteurs / distributeurs français. Au programme de ce printemps, la réédition de Rette Sich Wer Kann, baptisé « Sauve qui peut ! » en français. Une bonne nouvelle…
Et une deuxième photo, pour bien comprendre la chose, des fois que... ;-)
Et une deuxième photo, pour bien comprendre la chose, des fois que… 😉
Deux jeux qui font le buzz sur le stand Goliath : Slap, tout d'abord, et Bellz ! ...
Deux jeux qui font le buzz sur le stand Goliath : Slap, tout d’abord, et Bellz ! …
Bellz ! , épuisé sur le salon dès le samedi soir, est un jeu étonnant à base de magnétisme... Intriguant et j'ai hâte de recevoir ma boîte ;-)
Bellz ! , épuisé sur le salon dès le samedi soir, est un jeu étonnant à base de magnétisme… Intriguant et j’ai hâte de recevoir ma boîte 😉
De magnifiques mannequins, vêtus de TomTecT (on y revient plus loin), accueillent les visiteurs qui veulent se diriger vers le hall supérieur et / ou la sortie...
De magnifiques mannequins, vêtus de TomTecT (on y revient plus loin), accueillent les visiteurs qui veulent se diriger vers le hall supérieur et / ou la sortie…
La même, ou presque, de nuit !
La même, ou presque, de nuit !
Et des bagages dans tous les sens :-)
Et des bagages dans tous les sens 🙂

Les expositions

La première de ces deux expos, une par hall en fait, est consacrée aux 10 ans de Repos Prod, un éditeur devenu incontournable aujourd'hui. J'aime beaucoup ce côté culturel qu'on associe ainsi aux jeux...
La première de ces deux expos, une par hall en fait, est consacrée aux 10 ans de Repos Prod, un éditeur devenu incontournable aujourd’hui. J’aime beaucoup ce côté culturel qu’on associe ainsi aux jeux…
Une vue plus proche pour voir qu'en 2005 il y avait 12 m2 de stand à Essen pour 4 animateurs...
Une vue plus proche pour voir qu’en 2005 il y avait 12 m2 de stand à Essen pour 4 animateurs…
Thomas à gauche, Cédrick à droite, les deux seuls vrais belges à sombrero...
Thomas à gauche, Cédrick à droite, les deux seuls vrais belges à sombrero…
Ou en version biographie ?
Ou en version biographie ?
Plein d'infos sur ce premier panneau, immense, avec notamment des renseignements très amusants comme le temps passé entre l'idée d'un jeu et sa réalisation effective, sans compter les différentes versions qui ont pu voir le jour et à quel rythme. Vraiment top !
Plein d’infos sur ce premier panneau, immense, avec notamment des renseignements très amusants comme le temps passé entre l’idée d’un jeu et sa réalisation effective, sans compter les différentes versions qui ont pu voir le jour et à quel rythme. Vraiment top !
La progression est assez impressionnante, non, avec les années ? ;-)
La progression est assez impressionnante, non, avec les années ? 😉
Peut-être les préférez-vous comme ça ?
Peut-être les préférez-vous comme ça ?

La deuxième expo, c'est celle qui retrace le succès hallucinant de Dixit, édité par Libellud. Une autre belle ballade...
La deuxième expo, c’est celle qui retrace le succès hallucinant de Dixit, édité par Libellud. Une autre belle ballade…
Là aussi, une chronologie qui permet de dater les événements...
Là aussi, une chronologie qui permet de dater les événements…
Encore un joli mannequin juste avant la sortie...
Encore un joli mannequin juste avant la sortie…
Là encore, on y trouvera foule de renseignements concernant la genèse du jeu, ses temps de développement, ses choix éditoriaux, ... Vraiment une belle idée et une belle réalisation que cette exposition que l'on aimerait revoir à Essen par exemple...
Là encore, on y trouvera foule de renseignements concernant la genèse du jeu, ses temps de développement, ses choix éditoriaux, … Vraiment une belle idée et une belle réalisation que cette exposition que l’on aimerait revoir à Essen par exemple…
Un panneau redoutablement intéressant. Une sorte de recette de cuisine pour concevoir une bonne carte de Dixit. Tout simplement passionnant...
Un panneau redoutablement intéressant. Une sorte de recette de cuisine pour concevoir une bonne carte de Dixit. Tout simplement passionnant…
Et un échantillon de boîtes de Dixit dans quelques langues plutôt exotiques...
Et un échantillon de boîtes de Dixit dans quelques langues plutôt exotiques…

Les improbables

L'une de mes vraies surprises sur le salon fut d'y retrouver la Falsab, une association bretonne qui œuvre pour le développement des jeux traditionnels bretons, du genre quilles et palets. Je n'en revenais pas ! Eux que j'avais rencontré il y a une grosse dizaine d'années, en Bretagne évidemment, les voilà qui venaient quelque part à ma rencontre, au sein d'un Festival des jeux de Cannes que je pratique tous les ans. J'ai adoré ce moment...
L’une de mes vraies surprises sur le salon fut d’y retrouver la Falsab, une association bretonne qui œuvre pour le développement des jeux traditionnels bretons, du genre quilles et palets. Je n’en revenais pas ! Eux que j’avais rencontré il y a une grosse dizaine d’années, en Bretagne évidemment, les voilà qui venaient quelque part à ma rencontre, au sein d’un Festival des jeux de Cannes que je pratique tous les ans. J’ai adoré ce moment…
Juste derrière la Falsab, je tombe sur... Sport en Milieu Rural ! D'autres doux dingues désireux de faire découvrir les sports ou jeux traditionnels au plus grand nombre et basé en région PACA. Génial !
Juste derrière la Falsab, je tombe sur… Sport en Milieu Rural ! D’autres doux dingues désireux de faire découvrir les sports ou jeux traditionnels au plus grand nombre et basé en région PACA. Génial !
Un peu plus loin, c'est le vrai coup de coeur... Pensez : des sortes de maquettes en 3D de bâtiments connus du monde entier, des sortes de machines articulées, des animaux représentatifs, ... le tout réalisés avec des planchettes de bois et des petites charnières. Je ne connaissais pas et j'ai été sous le charme.
Un peu plus loin, c’est le vrai coup de coeur… Pensez : des sortes de maquettes en 3D de bâtiments connus du monde entier, des sortes de machines articulées, des animaux représentatifs, … le tout réalisés avec des planchettes de bois et des petites charnières. Je ne connaissais pas et j’ai été sous le charme.
Quelques-uns des jeux traditionnels bretons présentés sur place, enfin plutôt leur matériel. On y reconnaît les palets pour jouer à la galoche sur billot, les quilles de Plogastel, les palets de planche et / ou de route, sans parler du birinig non visible ici. Pour mémoire, j'avais rédigé un article en 2006 sur ce thème : un panorama des jeux bretons.
Quelques-uns des jeux traditionnels bretons présentés sur place, enfin plutôt leur matériel. On y reconnaît les palets pour jouer à la galoche sur billot, les quilles de Plogastel, les palets de planche et / ou de route, sans parler du birinig non visible ici. Pour mémoire, j’avais rédigé un article en 2006 sur ce thème : un panorama des jeux bretons.
A l'entrée de l'espace Enfants / Familles, on découvre une exceptionnelle Tour Eiffel version Kapla. Bravo...
A l’entrée de l’espace Enfants / Familles, on découvre une exceptionnelle Tour Eiffel version Kapla. Bravo…
La société qui commercialise ce produit est TomTecT, qui travaille en étroite collaboration avec l'inventeur. Tiens, si je vous dis que c'est le même qui a créé le Kapla... En tout cas, j'espère que l'éditeur m'enverra bel et bien une boîte de démonstration afin que je puisse vous en parler plus longuement, vidéo à l'appui peut-être bien...
La société qui commercialise ce produit est TomTecT, qui travaille en étroite collaboration avec l’inventeur. Tiens, si je vous dis que c’est le même qui a créé le Kapla… En tout cas, j’espère que l’éditeur m’enverra bel et bien une boîte de démonstration afin que je puisse vous en parler plus longuement, vidéo à l’appui peut-être bien…

Le Off

Venir au Off de Cannes relevait cette année du parcours du combattant : une queue de près de 20 minutes pour entrer à 21h00, aucune certitude de trouver ne serait-ce qu'une demi-table pour placer son prototype, et une absolue certitude de ramer comme des morts de faim pour dénicher une ou, soyons fous, quelques chaises... Est-ce du jeu, ça aussi ?
Venir au Off de Cannes relevait cette année du parcours du combattant : une queue de près de 20 minutes pour entrer à 21h00, aucune certitude de trouver ne serait-ce qu’une demi-table pour placer son prototype, et une absolue certitude de ramer comme des morts de faim pour dénicher une ou, soyons fous, quelques chaises… Est-ce du jeu, ça aussi ?
Deuxième partie le lendemain, à 3 joueurs cette fois...
Deuxième partie le lendemain, à 3 joueurs cette fois…
L'ensemble du matériel de mon jeu, une fois la dernière partie terminée. Elle fut hyper tendue, prouvant d'ailleurs que l'on peut gagner en construisant des enceintes ou pas du tout... Et ça, c'est bon, très bon même...
L’ensemble du matériel de mon jeu, une fois la dernière partie terminée. Elle fut hyper tendue, prouvant d’ailleurs que l’on peut gagner en construisant des enceintes ou pas du tout… Et ça, c’est bon, très bon même…
Première partie de mon Colonization sur place le vendredi soir, à 4 joueurs...
Première partie de mon Colonization sur place le vendredi soir, à 4 joueurs…
Troisième et dernière partie, à nouveau à 4 joueurs, de 1h40 à 3h30 du matin ! On a colonisé la nuit ;-)
Troisième et dernière partie, à nouveau à 4 joueurs, de 1h40 à 3h30 du matin ! On a colonisé la nuit 😉

Voilà, le Festival International des Jeux de Cannes est à présent derrière nous, espérons que les organisateurs, qui nous avaient déjà bien surpris cette année en agrandissant considérablement l’espace et en modifiant la position du bar et son mode de fonctionnement (sympa les quatre bières artisanales !), sauront tirer les enseignements de cette aberration incompréhensible qu’a été le Off cette année. Militons pour plus de chaises et plus de tables ! Quitte à ouvrir un second espace : le Off du Off en quelque sorte, ce qui existait informellement les années précédentes, à proximité du bar du bas, au milieu des tables des joueurs de bridge…
On l’espère et, si besoin, on peut toujours envoyer un petit mail aux organisateurs comme nous l’a fortement conseillé sur place le responsable sécurité de la salle (lien vers la page de contacts du site officiel). Joueuses, joueurs, réagissez ! 🙂
Et à l’année prochaine…

6 commentaires à propos de “[FIJ Cannes 2015] Le reportage !”

  1. Mince, j’ai raté ton proto ! Après où est Charly, où est Ludo ? 🙂

    Pour ma première sortie au FIJ, j’avoue avoir été bluffée par le nombre de jeux. Et en parcourant les différents reportages sur les blogs, je me rend compte que j’en ai raté la moitié ! merci pour ce retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 1 = quatre