Fishy

Type de jeu Bluff
Mise cachée
Calculs
Auteur Alan R. Moon
Editeur (année) White Wind (1991)
Nombre de joueurs 3 – 6
Durée de partie 10 minutes environ pour les règles 1
et 2
30 minutes environ pour la règle 3
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – La rareté du
jeu, édité à 1200 exemplaires,
– Le nombre de règles disponibles dans la boîte, qui permet
de varier les parties,
– Le fun généré par le jeu.
Les – – Le fait que le jeu se
résume à un chifoumi amélioré,
– Le côté alambiqué de la 3ème règle.
Configuration idéale ? pour l’instant
Note subjective 13 / 20 (première
impression)
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(25 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Fishy est un jeu d’Alan R. Moon édité dans
la collection White Wind en 1991, la fameuse maison d’édition disparue
de l’auteur qui proposait ainsi ses propres créations en édition
limitée. Le plus connu des jeux de cette série reste l’incontournable
Elfenroads, introuvable et très cher aujourd’hui, mais il y figure également
Elfenwizards et Elfengold, que j’ai en ma possession et qui seront critiqués
prochainement, ainsi que ce marrant jeu de mise cachée qu’est Fishy.

Dans Fishy, dont le thème tourne autour de
la fraîcheur de poissons disposés dans un baril et destiné
à la vente, on essaie de deviner la carte que les autres joueurs vont
miser afin de réaliser une action. De manière générale,
mieux vaut être le seul à miser une carte précise, mais
comme il n’y a que 7 cartes par joueur, on s’expose souvent à des choix
identiques, dictés par la situation sur le plateau et l’anticipation
des choix adverses.
Selon la règle choisie, sur les 3 proposées dans la boîte,
on obtient un jeu qui diffère légèrement mais qui reste
dans le même esprit. Par exemple, dans la règle n°1, que je
pense d’ailleurs la meilleure, il faut essayer de vendre son poisson alors que
celui-ci a tendance à devenir de moins en moins présentable tour
après tour. Au départ, dans une partie à 5 ou 6 joueurs,
chacun place 3 poissons au niveau le plus frais (le niveau 5) du baril, 3 poissons
au niveau 4 et 1 poisson au niveau 3. Puis, chacun va jouer face cachée
l’une de ses cartes, lui permettant de réaliser l’action retenue. Les
actions disponibles sont :
– Vendre des poissons au niveau 5 : si l’on est seul à jouer cette carte,
on retire du baril 3 poissons à sa couleur du niveau 5, si l’on est 2
on en retire 2 et si l’on est 3 on en retire 1 seul. Si l’on est plus de 3,
personne ne retire rien.
– Vendre des poissons au niveau 4 : action identique à la précédente.
– Vendre des poissons au niveau 3 : action identique à la précédente.
– Vendre des poissons au niveau 2 : action identique à la précédente.
– Vendre des poissons au niveau 1 : action identique à la précédente.
– Vendre 3 poissons parmi les moins frais : si l’on est seul à jouer
cette carte, on retire 3 poissons en commençant par le niveau le plus
bas du baril. Si l’on est plusieurs à jouer cette carte, personne ne
retire rien.
– Vendre 4 poissons parmi les moins frais : si l’on est seul à jouer
cette carte, on retire 4 poissons en commençant par le niveau le plus
bas du baril, puis on défausse définitivement la carte jouée.
Si l’on est plusieurs à jouer cette carte, personne ne retire rien.
Chacun reprend alors ses cartes en main, tous les poissons présents dans
le baril sont descendus d’un niveau, et les joueurs n’ayant pas 2 ou 3 poissons
par niveau en rajoutent 3 au niveau 5. Un nouveau tour commence et ainsi de
suite, jusqu’à ce qu’un joueur ait au moins 5 poissons au niveau le plus
bas du baril, celui de la pourriture de poissons. A ce moment-là, le
joueur ayant le moins de poissons en bas du baril l’emporte.

Très simple mais très fun, Fishy est
un jeu très sympa à pratiquer pour rigoler et se détendre.
Il gagne à être joué à beaucoup afin que les actions
se chevauchent. Les règles 1 et 2 sont les plus intéressantes,
la 3ème n’apportant rien de vraiment neuf et complexifiant un tantinet
le jeu qui n’en a pas besoin.
Vraiment, avec son côté chifoumesque pas dissimulé pour
un sou, on est en présence d’un jeu marrant qui génère
de bons moments entre amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ deux = 3