Le Fou Volant

Type de jeu Adresse
Ambiance
Auteur ?
Editeur (année) MB ()
Nombre de joueurs 2 – 4
Durée de partie De 5 à 15 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Le fun généré
par les rebonds du Fou Volant,
– L’adresse à déployer pour viser le joueur d’en face et
le 3ème joueur,
– Le rôle de ce jeu en fin de soirée : se détendre,
– Les possibilités de variantes de jeu.
Les – – La relative fragilité
du système de rotation.
Configuration idéale 4 pour que chacun ait quelqu’un à sa gauche…
Note subjective 15 / 20
Nombre de parties effectuées Plus de 20
Illustrations Dessus de la boîte
(25 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Est-il besoin de présenter le Fou Volant ? Sincèrement.
Au vu des tirades enflammées de plaisir des personnes qui y ont joué,
je suis persuadé que chacun sait aujourd’hui de quoi il retourne dans
ce jeu. Néanmoins, il méritait tout à fait sa place dans
ma ludothèque et plus encore une fiche sur mon site. Vous l’avez entre
les yeux…

Dans ce jeu, chaque joueur essaie, à l’aide d’un petit levier,
de faire voler le Fou Volant contre les jetons de poules de ses adversaires,
afin d’en avoir encore lui-même lorsque tous les autres auront été
éliminés.
On ne peut pas faire une règle plus simple, mais au niveau du matériel,
on est en présence d’un jeu très réussi, avec un
ingénieux système de rotation et une vitesse de jeu qui
prend tout son sel dès que les joueurs maîtrisent à
peu près les rebonds de l’aviateur fou.

Si vous aimez les jeux de
fin de soirée et/ou que vous n’êtes pas allergiques aux jeux d’adresse,
le Fou Volant devrait vous combler.
Surtout que, comme on pouvait s’y attendre, le jeu se prête merveilleusement
bien aux variantes…
Je vous livre celle que je préfère :
– Le jeu se joue en plusieurs manches.
– A la première manche, chacun des joueurs dispose de 3 jetons poules
qu’il place sur sa zone réservée.
– Le vainqueur de la première manche entamera la manche suivante avec
un jeton de moins que ses adversaires.
– On attaque une nouvelle manche et le vainqueur retire à son tour un
jeton pour la manche à venir.
– Ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un joueur réussisse à remporter
une manche alors qu’il n’avait qu’un seul jeton au début de celle-ci.
Il est sacré Fou Volant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + deux =