Goldland

Type de jeu Construction
Collecte
Auteur Wolfgang Kramer
Editeur (année) GoldSieber (2002)
Nombre de joueurs 2 – 5
Durée de partie De 45 minutes à 1 heure
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Le matériel somptueux,
– La gestion de son sac à dos,
– La capacité de déplacement lié à l’encombrement
du sac à dos,
– Le principe d’échanges en « arbre ».
Les – – La rapidité des
parties,
– La stratégie : « je file direct au temple »,
– Le côté très linéaire du jeu.
Configuration idéale ?
Note subjective 13 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus
de la boîte (34 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Goldland est le nième jeu de Wolfgang Kramer, et
c’est à nouveau un jeu d’exploration, genre Tikal,
avec des tuiles qui constituent progressivement le plateau de jeu et une bonne
dose d’innovation et d’originalité.

Dans ce jeu, chaque joueur est un aventurier qui
tente d’explorer une région où seraient enfouis maints trésors,
et il ne pourra espérer s’en sortir qu’en remportant des aventures contre
divers obstacles (animaux sauvages, brigands, gouffres, déserts, …)
en utilisant au mieux le contenu de son sac à dos et les objets qu’il
aura acquis au cours de la partie.
Par exemple, si vous possédez du poisson et que vous vous trouvez sur
une case donnée, vous pourrez récupérer une corde. Pour
remporter une aventure, il faut par contre se défausser de un ou deux
objets et placer alors un marqueur Camp sur la tuile considérée,
ce qui valide votre succès. 7 disques différents désignent
le meilleur aventurier dans un type d’aventure donnée, et ces mêmes
disques rapportent également des points en fin de partie.

L’idée la plus originale est de conditionner
la capacité de déplacement des aventuriers en fonction du nombre
de places libres dans le sac à dos. Par exemple, si vous avez 4 objets
dans votre sac, vous pouvez vous déplacer d’un maximum de 6 cases. Par
contre, si vous avez 9 objets, bien pratiques pour les aventures et les collectes,
votre capacité de déplacement se restreint à une seule
case !

Si vous avez toujours rêvés de vous
prendre pour Indiana Jones et si vous êtes adeptes des jeux courts (moins
d’une heure), alors Goldland est un jeu qui conviendra à la perfection.
Ce n’est pas le meilleur Kramer, mais ce jeu mérite une bonne place dans
votre ludothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− deux = 7