Gute Freunde

Type de jeu Parcours
Hasard
Auteur Alex Randolph
Editeur (année) Drei Magier Spiele (2005)
Nombre de joueurs 2 – 4
Durée de partie De 20 à 30 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – La qualité exemplaire
du matériel,
– La tendresse inspirée par les bisous des bons amis, présents
sur le même nénuphar,
– Le nombre de dés à jeter selon son rang.
Les – – La place de total-hasard
qui ruine un peu le jeu,
– La longueur des parties si le hasard se montre rebelle.
Configuration idéale Certainement 4 et avec des plus jeunes
Note subjective 11 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus
de la boîte (23 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Gute Freunde est la réédition d’un des nombreux
jeux pour enfants auxquels le regretté Alex Randolph aimait s’adonner
pour se détendre certainement de la richesse stratégique de plusieurs
de ses nombreux autres jeux. Gute Freunde, bien que totalement dominé
par le hasard, est un régal pour les enfants qui le trouvent superbe
(avec ses grenouilles attendrissantes) et qui peut les initier un peu au système
vicieux du nombre de dés qui dépend de son rang dans la course…

Dans ce jeu, chaque joueur déplace une grenouille
sur une piste constituée de 9 nénuphars, celle se trouvant
en tête étant affublée d’un joli anneau d’or autour
de son cou animal. Le plus jeune place la sienne sur un nénuphar,
puis dans l’ordre des aiguilles d’une montre, chacun se place à
la queue-leu-leu, le dernier ayant le droit de piocher 3 jetons (or de
valeur 3 points ou argent de valeur 1 point) depuis un sac bleu et de
les mettre sur le nénuphar placé derrière lui.


Pour les plus petits (ici mon fils Tristan de 2 ans 1/2), ce jeu permet
d’appréhender simplement le comptage des cases et leur montre que
certains mécanismes peuvent être originaux (autant de dés
à jeter que son rang)…

Lorsque le sac bleu est vide de pièces, la partie
prend fin et le joueur possédant le plus de valeurs en jetons est
considéré vainqueur d’une course plus amicale que réellement
compétitive…

Plaisant à jouer avec ses plus jeunes enfants, Gute
Freunde est à déconseiller entre adultes, et même
joué rapidement, on a tendance à s’ennuyer tant le hasard
est partout : dés pour avancer, pioche des jetons, … Certes,
on ne peut s’empêcher de trouver mignon les phases d’échange
de bisous et de jetons, tout comme la qualité des grenouilles en
bois, mais cela est bien peu pour un jeu de société actuel.
Le matériel rappelle celui de Geister
Treppe
, chez le même éditeur, mais dans ce dernier jeu,
les adultes y trouvaient quand même leur compte, ce qui n’est que
trop peu le cas ici, surtout pour ceux qui seraient insensibles à
cette poésie d’étang.

Gute Freunde est donc un jeu pour les enfants, et les plus
petits j’insiste (ma fille de 5 ans 1/2 ne peut pas s’empêcher de
le trouver répétitif : « y’a rien à faire dans
ce jeu Papa », même si les phases de poutous lui plaisent bien
😉


Une fois les bisous échangés, on doit offrir une pièce
issue du sac à son gentil copain (attention que les plus petits
ne regardent pas ce qu’ils piochent…) !

Ler mécanisme est ensuite simpliste : à son
tour, on jette autant de dés (de valeur 0, 1, 2 ou 3) que sa position
dans la course et on fait avancer sa grenouille. Si, ce faisant, on dépasse
la grenouille en tête, on lui dérobe l’anneau d’or. Si on
tombe sur un nénuphar plein de pièces, on les gagne et on
les pose devant soi. Si, enfin, on tombe sur un nénuphar occupé
par au-moins une autre grenouille, celles-ci sont considérées
comme de bons amis et se font un gros bisou, avant de s’offrir mutuellement
un jeton issu du sac.


4 grenouilles bonnes amies se bécotent sur un nénuphar…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


trois − 1 =