Holiday AG

Type de jeu Placement
Bluff
Auteur Wolfgang Kramer
Editeur (année) FX Schmid ()
Nombre de joueurs 2 – 4
Durée de partie De 45 minutes à 1 heure
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – L’ensemble des éléments
du jeu : kitsch à fond,
– La simplicité des règles de jeu,
– La gestion des actions sur les compagnies,
– Le nombre de cartes en main offrant beaucoup de possibilités
à chaque tour,
– La bonification due au Grand Coup, qui a tendance à paralyser
les placements.
Les – – L’odeur détestable
des pions valises,
– La répétitivité du jeu,
– La difficulté pour anticiper (à cause de l’obligation
de jouer avec ses cartes).
Configuration idéale Vraisemblablement 3 ou 4 joueurs (à mi-chemin entre le contrôle
et le chaos)
Note subjective 14 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus
de la boîte (41 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Dans le style des jeux de placements liés à
des coordonnées, Holiday AG doit être l’un des plus réussi,
puisqu’au côté déterministe du jeu il a la bonne idée
d’offrir de multiples possibilités (10 cartes en main !).

Le but du jeu est d’investir
dans les Tours Opérateurs (les AG) qui seront les plus rentables en fin
de partie, c’est à dire qui auront réussi à remplir leurs
destinations au maximum, en réalisant des chaînes de voyages. Ainsi,
par exemple, si une compagnie parvient à créer une chaîne
de voyages de 13 destinations, elle sera plus rentable qu’une autre qui aura
sa plus longue chaîne de taille 9.
Les joueurs vont donc, à chaque tour, investir sur 2 actions (de la même
compagnie ou non) puis jouer 2 destinations (avec leurs cartes). Habituellement,
il est conseillé d’allonger les chaînes des compagnies sur lesquelles
on mise, mais rien n’est obligatoire… En effet, à trop rendre une compagnie
intéressante, on risque de voir tous les joueurs s’y concentrer…

Holiday AG est un jeu très
plaisant où l’on peut prendre beaucoup de plaisir en dupant ses adversaires,
en réussissant, par exemple, à conserver des groupes de cartes
en main de la même compagnie pour les placer plus tard dans la partie,
lorsque les destinations manquantes auront été comblées
par d’autres…
Attention cependant : à trop attendre, on risque également de
finir lamentablement si l’un des joueurs réussit le Grand Coup avant
vous. Le Grand Coup est une très intelligente facette du jeu : lorsque
l’un des joueurs place un pion valise qui crée une chaîne de longueur
10, le jeu s’achève après deux ultimes tours tronqués.
Autant dire qu’il vaut mieux faire le Grand Coup soi-même, histoire d’y
être préparé…

Holiday AG est incontestablement
une réussite, c’est un bon Kramer, qui, en plus, possède une esthétique
bien à lui qui plaît.
Merci pour tout Monsieur Kramer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + = 9