Karawane

Type de jeu Mise cachée
Calculs
Parcours
Auteur
Editeur (année) Ravensburger ()
Nombre de joueurs 3 – 5
Durée de partie De 30 à 45 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – La simplicité
de la règle,
– La qualité du matériel : les conteneurs d’eau en 4 morceaux
sont exceptionnels,
– La répartition des gourdes en 3 niveaux non forcément
homogènes,
– Le système de points de victoire : en continu et en fin de chacune
des 3 étapes.
Les – – Le côté
un peu mécanique du jeu,
– Le peu de valeur ajoutée apportée par les sacs de nourriture.
Configuration idéale Pas à 5 (trop aléatoire)
Note subjective 16 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 6 et 10
Illustrations Dessus de la boîte
(48 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Karawane est un jeu de parcours à hasard limité,
dans la veine des Ave Cesar, Tapis
volant
ou autre Lièvre
et la Tortue
. C’est donc un jeu pour tout public, accessible et fort judicieux
au niveau de son système de progression des chameaux, les pions des joueurs.

Dans celui-ci, les joueurs
utilisent un système de mise cachée, à poing fermé,
afin de désigner lequel avancera du plus grand nombre de cases, et ainsi
de suite. Ce nombre de cases est égal au nombre de joueurs encore en
course pour celui qui propose la mise la plus élevée, réduit
de 1 case pour le suivant et ainsi de suite.
Le parcours est divisé en 3 étapes, avec une récolte de
points de victoire en cours et à l’issue de chacune d’elles : des ballots
de soie. Le joueur qui aura accumulé le plus de ballots de soie en fin
de partie sera déclaré vainqueur.

La finesse de ce jeu réside
notamment dans l’utilisation du même nombre de gourdes (les objets que
l’on mise) pour l’ensemble des joueurs sur l’ensemble du parcours, mais avec
une répartition de chacune d’elles pour les 3 étapes. Ainsi, si
vous le souhaitez, vous pouvez répartir vos 60 gourdes comme suit : 12
pour la première étape longue de 15 cases, 20 pour la seconde
étape longue de 25 cases et 28 pour la dernière étape longue
de 19 cases ; au lieu d’opter pour la répartition homogène pronée
dans la règle de base… Malin, ce système offre de la variété
et du relief au jeu.
Karawane ne déçoit pas, et les quelques cases spéciales
rencontrées sur le parcours sont assez bien vues : une récolte
ou une perte d’un ballot de soie, une récupération ou une perte
de 2 gourdes. Ces cases ne bouleversent pas profondément le jeu, mais
elles apportent des challenges intermédiaires avec des tentatives pour
tomber juste sur la bonne case et/ou éviter une case néfaste.
Très bien.

Karawane pourrait devenir mon jeu de parcours favori, car là où Ave Cesar se révèle un peu longuet, il se déroule avec punch, et là où le Lièvre et la Tortue peut être très calculatoire, celui-ci est fluide et assez intuitif.
En plus, c’est bien l’une des rares fois où je trouve que le système
de mise à poing fermée marche du tonnerre de dieu. Un excellent
jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× un = 6