Lange Leitung

Type de jeu Construction
Blocage
Bluff
Auteur
Editeur (année) Winning Moves ()
Nombre de joueurs 2 – 4
Durée de partie De 15 à 30 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – L’esthétique
bizarre des cartes,
– L’extrême simplicité du jeu,
– La part de bluff lié au blocage des adversaires.
Les – – Le manque évident
d’intérêt ludique,
– L’encombrement des cartes sur la table,
– La répétitivité des coups et des parties,
– La place prépondérante du hasard.
Configuration idéale 3 ou 4 pour la part de bluff
Note subjective < 10
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus
de la boîte (37 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Lange Leitung est ni plus ni moins que le jeu du plombier,
celui où vous devez allonger votre conduite d’eau, en réparant
les éventuelles fuites et en créant des dommages aux installations
de vos adversaires.
C’est donc un jeu de connexion de cartes qui se résume à la pose
de cartes de tronçons sur votre conduite d’eau et à la pose de
cartes de fuites sur celles des autres joueurs, en essayant d’atteindre le premier
une longueur d’installation suffisante (exemple : 15 cartes à 2 joueurs).
Le jeu est amusant, surtout au début, puisque vous devez mesurer où
se situe votre intérêt : allonger votre propre conduite vous procure
un avantage immédiat et individuel, mais bloquer un adversaire en lui
occasionnant une fuite peut également être payant si celui-ci est
en tête et proche de la victoire. Bien entendu, il vaudrait mieux que
ce soit un autre joueur qui se sacrifie pour placer la fameuse fuite. Mais,
votre voisin ossède-t-il la carte qui lui permettra de le bloquer ? En
êtes-vous sûr ?
Car sinon, vous risquez
de laisser gagner le joueur en tête…
Le jeu offre deux types de tuyaux : plomb et cuivre, dont seul le dernier ne
peut pas être endommagé, ce qui amène à quelques
tactiques de jeu, tout comme l’utilisation des tronçons coudés
ou des bouchons. Heureusement…

On le voit, Lange Leitung
est un jeu très simple, et même simpliste, mais où la facette
bluff procure le seul intérêt du jeu. C’est déjà
une bonne chose et mais, à mon avis, absolument pas suffisant pour en
faire un bon jeu, de ceux que l’on a plaisir à ressortir souvent.
Il y en a tellement d’excellents dans l’excitation due à ce type de bluff
(Die Mauer par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre − 3 =