Laoupala

Type de jeu Observation
Combinaison
Rapidité
Auteur Valéry Fourcade
Editeur (année) Cocktail Games (2004)
Nombre de joueurs 2 – 6
Durée de partie De 10 à 20 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème Inapproprié
Qualité des mécanismes
Les + – Le packaging magnifique,
– Le principe de jeu totalement innovant,
– Le fun généré par des cartes comme « Tient
sur la tête pendant 1 minute ».
Les – – La trop grande facilité
si trop d’objets peuplent la pièce,
– Les cas litigieux : qu’est-ce qui est râpeux ? aura le même
aspect dans 10 ans…
Configuration idéale ? pour l’instant (certainement le maximum)
Note subjective 13 / 20 (première
impression)
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus
de la boîte (24 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Laoupala est le jeu de la gamme
des Jeux de Poche
qui innove le plus, avec une idée de départ
absolument fantastique : repérer dans son champ visuel un objet qui satisfait
à un maximum de caractéristiques pré-établies. Ainsi,
par exemple, on doit trouver, en un temps limité, l’objet qui ne coule
pas, mesure plus de 30 cm, tient dans la poche, n’aura pas le même aspect
dans 10 ans, contient du rouge ou du jaune et ne tient pas sur la tête
pendant une minute !!! Clairement, on a affaire à un jeu bien fun qui
ne devrait pas prendre la poussière et se doit d’être emporté
partout lors des réunions familiales, pour jouer avec sa belle-mère
ou ses petits neveux…

Dans Laoupala, donc, on
commence par placer sur la table 6 cartes de caractéristiques qui définissent
l’objet à identifier dans la pièce, sans bouger de sa place. Un
compte à rebours d’une minute est alors déclenché et chaque
joueur observe les objets qui l’entourent à la recherche de la perle
rare qui satisfera au maximum de critères. A tout moment, on peut annoncer
le nombre de caractéristiques trouvées pour un objet, qu’on ne
nomme pas. On ne peut pas améliorer son annonce, mais en cas d’égalité,
on parlera en premier. Au bout d’une minute, tous les joueurs qui n’ont annoncé
aucune valeur se doivent de se prononcer. Puis, le joueur qui a annoncé
la valeur la plus élevée désigne l’objet identifié
et justifie son choix. Les autres joueurs jouent alors un rôle d’arbitre
pour valider ou non sa proposition. Si l’objet annoncé est accepté
par les autres joueurs, le joueur obtient une carte de récompense qu’il
place devant lui. Sinon, le joueur ayant fait l’annonce immédiatement
inférieure tente à son tour de râfler les suffrages des
arbitres. Une partie se joue en 3 cartes gagnées par un même joueur.

Laoupala est un superbe
petit jeu bien délirant, qu’il faut avoir chez soi pour le sortir lors
des réveillons ou des repas dominicaux. Vraiment fun, il attire immédiatement
la sympathie et tout le monde se prend au jeu sans problème. Son seul
défaut, bien réel, est de se révéler assez ambigu
parfois, lorsque les critères à identifier sont sujets à
interprétation. On entre alors dans des discussions sans fin pour savoir
si la moustache du grand-père aura le même aspect dans 10 ans,
ou si la jambe de ma belle-mère est râpeuse ou non… ;-))).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − trois =