Les Puzzles Michèle Wilson et autres idées de passe-temps…

Le confinement que nous avons vécu en mars, avril et début mai nous aura incités à découvrir ou redécouvrir des activités de type puzzles, même si certains en font tout le reste de l’année !

Par chez nous, nous aimons bien nous y adonner, par périodes, mais ça faisait bien longtemps que nous n’y étions pas retourné. Du coup, ce confinement tombait à point nommé et je vais vous relater quelques pistes de ce que nous avons fait, dans ce registre…

A noter que je pointerai, dans mon article, sur certains liens, à mon avis incontournables, afin de s’équiper en vue de l’été peut-être : les Puzzles Michèle Wilson et les dés en bois de Thomas Planète

Splendide boîte de la collection Puzzle Michèle Wilson, avec un puzzle de 150 pièces tiré des œuvres de Picasso… Une œuvre d’art à elle toute seule !
Au dos de la boîte, quelques infos concernant ce puzzle d’art en bois, parmi une collection qui peut monter à 5 000 pièces !!!
Allez, hop, Julie se fait un plaisir de déchirer le sachet d’emballage…
Voici quelques exemples de pièces, au verso, afin que vous vous rendiez compte de l’originalité de la découpe pas du tour standard et, donc, particulièrement difficile à identifier lors de la réalisation du puzzle…
D’abord, faire le tour… Et ce n’est pas simple ! 😉
Voici un côté du tableau de Picasso…
Et le tour entier, après avoir beaucoup galéré pour certaines pièces, paraissant vraiment droites, alors que non ! C’est ça qui est bon…
Petite illustration du côté taquin des concepteurs de ce puzzle (et ça doit être pareil avec les autres du fabriquant) : la découpe suit les formes peintes par Picasso, ce qui rend les assemblages encore plus délicats…
Et voilà !
Regardez également le long des habits : la découpe épouse le tracé du peintre !
Vous vous rendez compte ? En fait, c’est très vicieux puisque sur la pièce que s’apprête à poser Julie on ne oit pas de zone blanche ! Normal, sa pièce va coller cette zone blanche de la pièce déjà posée ! Vraiment subtil et intéressant…
On arrive pratiquement au bout de ce très sympathique puzzle… qui n’est clairement pas pour des enfants tout seuls !
Dernière pièce…
Et voilà le travail !
Je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un œil sur le catalogue -impressionnant- de cet éditeur : https://puzzlemichelewilson.com/ vous ne serez pas déçu !
Autre puzzle ressorti, dans la même veine que le précédent, mais sans l’avoir réalisé (il est déjà fait dans ma boîte dénichée en vide-greniers voici de nombreuses années). On y retrouve des découpes similaires…
Vue agrandie du logo de cette société suisse qui semblait proposer des puzzles dans les années 70…
Voici le détail du mien. Joli non ?
Et la finesse de la découpe des pièces.
Autre puzzle familial non encore réalisé, et pourtant j’adore Escher !
Et encore, un, « Jeux d’enfants » de Bruegel qu’on avait terminé avec grand plaisir il y a une quinzaine d’années…
Cette année, pendant le confinement, avec Leila, on a aussi (et surtout !) partagé beaucoup d’excellents moments sur ce puzzle très coloré sur le cirque, de 1500 pièces…
Mais, à un moment, il faut se résoudre à le défaire… pour mieux le refaire dans quelques années !
Autre découverte pendant cette période particulière, le montage d’un dé en bois, produit par un éditeur normand rencontré à Cannes : « Thomas Planète »‘…
Voici le contenu du sachet zippé, un vrai défi pour Julie !
Petite vue de la publicité de cet éditeur…
Quelques infos complémentaires…
Oui, c’est loin d’être facile… même pour la dame !!! 😉
En tout cas, franchement, c’est beau, très beau même !
Petite vue avant assemblage.
Et je clipse par ci, et je clipse par là…
Le plus délicat est que les pièces déjà clipsées ne se détachent pas pendant qu’on en ajoute de nouvelles…
Oui, c’est beau, hein !
Et au final, on obtient un D20 parfait, bien solide !
Si vous cherchez à vous procurer un dé en bois, vous aussi, voici où vous renseigner : https://www.thoplanete.com/
Autre découverte de cette période de confinement, surtout manipulé très régulièrement par Leila : le Happy Cube de chez iello !
L’idée est de construire un cube parfait avec les 6 pièces du jeu… puis de les remettre sur leur support de rangement ! Un sympathique casse-tête.
Pas si facile à moins de 10 ans…
Mais on y arrive quand même !
J’en profite pour ressortir mes bons vieux billards, style de passe-temps complètement désuets aujourd’hui et pourtant énormément joués à l’époque de ma propre enfance.
Exemple d’un de mes favoris (et je n’ai pas perdu la main) : il faut faire transiter les 5 billes de plomb de cette zone vers celle à l’opposé, sachant qu’il n’y a pas de protection / rebord aux extrémités des lignes !
Mais c’est possible !
Alors, bien sûr, j’aurais pu vous en présenter encore plein plein plein, mais je vais m’arrêter là, d’ailleurs le confinement est terminé !
Mais que cela ne vous empêche pas de découvrir ou redécouvrir le plaisir de ce type de jeux… Mention spéciale aux puzzles de Michèle Wilson !

3 commentaires à propos de “Les Puzzles Michèle Wilson et autres idées de passe-temps…”

  1. Merci pour la découverte des puzzles Michèle Wilson, ma compagne est fan de puzzles, ça fera une idée cadeau.
    Toutefois j’ai regardé les prix et… outch ça pique !

  2. Merci Ludovic pour cet article très intéressant !
    Pendant le confinement j’ai moi-même débuté un 1 500 pièces (ciel étoilé de Van Gogh) et ai découvert les tubes spéciaux de rangement pour puzzles, très pratiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 3 = vingt quatre