L’Héritage de Maloney

Type de jeu Enchères
Prise de risque
Calculs
Auteur Sid Sackson
Editeur (année) Ravensburger (1988)
Nombre de joueurs 3 – 6
Durée de partie De 45 minutes à 1 heure
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – L’originalité
du déplacement commun des joueurs dans une seule voiture,
– Le thème un peu désuet du jeu.
Les – – Les valises aux effets
aléatoires, trop « à l’ancienne ».
Configuration idéale ? pour l’instant
Note subjective 12 / 20 (première
impression)
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de
la boîte (24 Ko)
Aides de jeu

Critique générale

Sid Sackson a toujours été en avance sur son temps. Dans
ce jeu, daté des années 80, il explore le système
d’enchères pour obtenir le droit de déplacer un pion commun,
dans le but de vendre des actions au meilleur prix. Le système,
très ingénieux, s’inscrit dans un thème assez bien
rendu, celui de la course à l’héritage de Maloney…
Chaque joueur va essayer de devenir l’héritier de Maloney, en usant
de ruse et de malice pour maximiser ses gains lors du déplacement
de la traction bleue dans les villes environnantes. A chaque tour, les
joueurs misent à la criée pour s’octroyer le droit de déplacer
la voiture où bon leur semble, en fonction des villes accessibles
depuis celle où elle se trouve. Une fois la voiture déplacée,
chacun peut vendre des actions (cartes en main), qui rapporteront plus
ou moins en fonction du jour de la semaine où la voiture arrive
(on n’est jamais obligé de vendre, on peut attendre un meilleur
profit). Dès qu’un joueur atteint 69 points, la partie s’arrête
et on comptabilise les points des joueurs ainsi qu’1 point par tranche
de 1000 $ encore en main. Le joueur avec le plus grand total gagne la
partie.Très agréable à pratiquer, ce jeu a dû apparaître
comme un ovni ludique en 1988, tant ses mécanismes étaient
novateurs à l’époque. Aujourd’hui, il peut encore rivaliser
avec nombre de jeux actuels, même si le placement aléatoire
de valises (bonus / malus) peut le rendre un peu trop livré à
la merci du hasard.
Une bonne surprise du maître Sackson…


Le matériel est de toute beauté et place bien les joueurs
dans le thème du jeu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − 4 =