Members Only

Type de jeu Bluff
Prise de risque
Calculs
Auteur Reiner Knizia
Editeur (année) Blatz (1996)
Nombre de joueurs 3 – 5
Durée de partie De 30 minutes à 1 heure
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Le côté
très très froid du jeu (kniziesque 🙂
– L’ambiance tendue autour de la table,
– L’obligation de jouer, finalement, toutes ses cartes sauf une,
– Le système de score qui ne pardonne pas.
Les – – Le côté
un peu trop froid peut-être 😉
– Le hasard/chaos finalement déterminant ici,
– Le trop faible nombre de tours à 5 joueurs.
Configuration idéale 3 ou 4 joueurs
Note subjective 13 / 20 (première
impression)
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la
boîte (22 Ko)
Aides de jeu

Critique générale

Members Only est certainement l’un des jeux de Knizia les moins connus
par la communauté ludique qui s’intéresse de près
aux jeux allemands. Sorti en 1996, il n’est jamais vraiment apparu sur
le devant de la scène et c’est grâce au site
de Bruno Faidutti
que j’ai eu vent des qualités de ce jeu et
que je me suis démené pour me le procurer. Certes, comme
on pouvait s’y attendre, on a affaire à un jeu plein de rebondissements
et assez imprévisible, mais on a aussi affaire à un jeu
malin, particulièrement au niveau de son système de score…Dans ce jeu, donc, chaque joueur essaie de parier le mieux possible sur
la présence ou non de 5 éléments au sein du club
: parapluie (jaune), journal (violet), thé (orange), Big Ben (vert)
et chapeau (bleu). Le principe est simple : chaque joueur dispose de 7
à 11 cartes (selon le nombre de joueurs) et il sait qu’il devra
les étaler progressivement en haut des colonnes correspondant à
leur couleur. Toutes, sauf une qu’il aura le droit d’écarter en
fin de manche. L’idée est de placer également ses jetons
de paris en fonction du nombre de cartes qu’on estime présentes
en fin de manche, colonne par colonne. Par exemple, si vous pensez que
7 cartes parapluie seront présentes en haut de la colonne jaune,
vous devez placer un de vos jetons sur l’une des cases suivantes : 5 ou
plus, 6 ou plus, 7 ou plus, sachant que vous marquerez d’autant plus de
points que vous avez pris de risque (le pari 7 ou plus vous rapportera
3 points, contre seulement 1 pour le pari 5 ou plus).


A gauche les 5 pistes de scores, en haut à droite les zones
de paris, en bas à droite les zones de placement des cartes…

Cet aspect du jeu est très fin, surtout qu’une case occupée ne
peut pas accueillir d’autre pari…
Lorsque tous les joueurs ont joué toutes leurs cartes sauf 3, ils en
écartent une et posent les deux dernières en haut des colonnes
correspondantes. On procède alors à la vérification des
paris réussis et perdus. Les points sont enregistrés sur les pistes
de scores adéquates, puis une nouvelle manche commence, sauf si au moins
un pion a atteint ou dépassé la case 5 de chaque piste de score
(fin de partie). Le système de score est redoutable : seuls vos pions
ayant atteint ou dépassé la case 5 sont comptabilisés,
le plus grand total désignant le vainqueur !

Members Only est un jeu de paris, exactement dans la lignée de Manilla,
en plus simple et plus froid et, surtout, nettement moins esthétique.
Il s’avère très sympathique à pratiquer, pour peu que l’on
ne soit pas fondamentalement opposé à un grand sentiment de non contrôlabilité.
Comme 13 cartes de chaque type existent (11 cartes normales et 2 cartes No annulant
une carte chacune), comme toutes les cartes ne sont pas distribuées (33
sur 65 à 3 joueurs, 36 sur 65 à 4 joueurs et 35 sur 65 à
5 joueurs) et comme une carte sera défaussée par joueur, il faut
sans cesse prendre des risques sans savoir du tout, mais alors du tout, où
l’on va… Et comme seuls les pions ayant atteint 5 comptent, il faut parfois
s’emballer un peu dans ses choix, pour espérer que plusieurs atteignent
cette valeur…
Bien réussi, mais pas pour tout type de joueurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 9 = douze