Mort Subite

Type de jeu Alignement
Placement
Auteur Serge Bouquet
Editeur (année) Alveole (2004)
Nombre de joueurs 2
Durée de partie De 5 à 10 minutes environ
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème Inapproprié
Qualité des mécanismes
Les + – Le fait de jouer les
2 symboles à chaque fois,
– La simplicité élémentaire du jeu permettant de
jouer sans problème avec les plus jeunes.
Les – – Le faible intérêt
du jeu entre adultes,
– La répétitivité des parties.
Configuration idéale 2 joueurs
Note subjective 10 / 20 (première
impression)
Nombre de parties effectuées De 1 à 5
Illustrations Dessus de la boîte
(32 Ko)
Aides de jeu

Critique générale

Serge Bouquet poursuit son petit bonhomme de chemin, avec sa petite maison
d’édition Alvéoles basée à Istres, avec la
sortie en cette fin d’année 2004 de 4 nouveaux jeux toujours présentés
dans des petits cylindres cartonnés.
Chacun de ces 5 jeux est en quelque sorte le petit frère de l’autre,
puisqu’ils proposent tous le même principe de jeu, à savoir
l’alignement de formes à l’aide de pions constitués de 2
hexagones accolés. En réalité, seule la version intitulée
Mort Subite présente un intérêt pour des adultes,
les 4 autres boîtes étant véritablement réservées
aux plus jeunes : Domipuzzle en version couleurs, voyelles, géométrie
ou encore sécurité routière.Dans Mort Subite, exactement comme au classique morpion, mais ici sur
un espace de jeu non limité et avec des pièces bi-hexagonales,
il faut être le premier à aligner 4 fois son symbole pour
l’emporter. L’un des joueurs joue la croix, l’autre le rond, et on pose
alternativement une pièce sur la table, accolée à
au moins deux côtés d’une ou plusieurs pièces déjà
posées. Tout l’intérêt du jeu réside dans le
fait que chaque pièce jouée vous oblige à poser également
le symbole de votre adversaire.


Un exemple d’alignement réussi pour le joueur croix…


La boîte, version enfants, avec les visuels, sur la gauche,
des dominos bi-hexagonaux de sécurité routière
et de couleurs…

Assez rapidement, en jouant, on se rend compte qu’il est
possible de se créer des situations gagnante, pour peu que l’on
ait préparé le terrain et contraint l’adversaire à
vous « aider ». Bien entendu, l’avantage d’être premier
joueur est ici relativement déterminant, puisqu’il a l’opportunité
de mener le jeu comme il l’entend et qu’ainsi, il peut obliger son adversaire
à défendre perpétuellement.

Si vous êtes adepte des jeux de grande stratégie
ou que vous n’êtes que peu disposé à jouer en acceptant
de laisser une chance à l’autre joueur, je pense que Mort Subite
ne sera pas fait pour vous. En revanche, si vous estimez intéressant
de faire découvrir un petit jeu abstrait à vos enfants,
en expliquant comment construire petit à petit des coups gagnant,
alors Mort Subite est un très bon moyen d’apprentissage.
Dans la même veine, je le disais plus haut, Serge Bouquet propose
4 autres modèles à destination des enfants d’environ 6
ans, avec des symboles qui leur parlent : des panneaux routiers, des
voyelles, … Dans ces versions-là, il suffit de connecter des
symboles identiques sur la table et l’enfant joue habituellement seul
en essayant de ne pas se retrouver bloqué. Sympathique et éducatif

Les connaisseurs auront reconnu dans Mort Subite une version
très allégée du Par
5 !, peut-être le meilleur jeu de l’auteur et qui reste quand
même nettement plus ludique et intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre + 5 =