Pico

Type de jeu Bluff
Plis
Auteur Doris Matthaus, Frank Nestel
Editeur (année) Spiele von Doris & Frank (1996)
Nombre de joueurs 2 (ou 3 avec 2 jeux)
Durée de partie Environ 10 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Les graphismes de Doris,
– Le système de gain : la plus forte carte à moins que celle-ci
dépasse le double de l’autre,
– La revanche en inversant les mains de cartes.
Les – – Le hasard généré
par le fait que l’on peut difficilement prévoir ce que jouera l’autre,
– Le risque d’avoir des scores exactement inversés d’une mache
à la suivante,
– La futilité du jeu : extrêmement court, froid et répétitif.
Configuration idéale ?
Note subjective < 10
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la carte de
couverture (39 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Ce jeu de cartes de Doris & Frank fait figure de jeu
minimaliste : 11 cartes et puis c’est tout ! Et en plus, on ne joue en réalité
qu’avec 10 cartes puisque l’une d’entre elles est directement écartée
pour le reste de la partie… Cela fait peu, très peu même. Mais
bon, le jeu coute 1 euro symbolique, alors…

Les auteurs ont créé
un jeu ressemblant vaguement à Stupide Vautour, mais jouable à
2 joueurs et nettement moins fun. Dans Pico 2, vous avez 5 cartes en main (soit
la moitié des cartes en jeu, c’est à dire que vous connaissez
précisément celles que possède votre adversaire), que vous
devez tenter de remporter de la manière suivante :
– Vous jouez une carte face cachée et votre adversaire également,
– Les cartes sont révélées simultanément et la plus
grande l’emporte, à condition de ne pas être plus de 2 fois plus
élevée que la plus faible, auquel cas c’est cette dernière
qui gagne. Par exemple, si vous jouez un 10 et votre adversaire un 5, vous gagnez.
Mais s’il joue un 4 c’est lui qui gagne.
– La carte remportée est placée face visible devant soi, alors
que l’autre carte retourne dans la main du perdant,
– Le jeu se poursuit de la même manière jusqu’à ce qu’un
joueur n’aie plus qu’une seule carte en main,
– Les 2 joueurs comptabilisent le nombre de cerles jaunes présents sur
leurs cartes remportées,
– Ils échangent alors leur paquet de cartes et la seconde manche commence,
– Lorsque la seconde manche se termine, les points sont comptabilisés
et additionnés à ceux de la première manche,
– Le joueur ayant le plus de points est déclaré vainqueur.

Pico est un petit jeu, un tout petit jeu même,
avec un intelligent système de gain, mais c’est bien tout… Du bluff
certes, mais à condition de conserver des cartes de diverses valeurs.
Un peu de tactique, c’est vrai, mais le jeu reste quand même extrêmement
rudimentaire et léger.
Je n’ai pas vraiment accroché, en dépit d’un graphisme général
très sympa, comme toujours avec Doris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − 8 =