Salut les Pingouins !

Type de jeu Adresse
Prise de risque
Auteur ?
Editeur (année) Ravensburger (1996)
Nombre de joueurs 1 – 6
Durée de partie De 5 à 15 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Les pentes de l’iceberg
déjà présentes,
– La réelle difficultés de placer plusieurs pingouins sur
ce maudit iceberg !
– L’ambiance, évidemment…
Les – – Les imprécisions
de la règle en cas de chute.
Configuration idéale Le maximum pour le fun
Note subjective 13 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de
la boîte (27 Ko)
Aides de jeu

Critique générale

Salut les Pingouins est l’archétype du jeu débile que je
n’aurais jamais cru insérer dans ma ludothèque ! Et voilà
que je l’achète en brocante pour la qualité de sa boîte
(résistante, bien carrée et épaisse pour mes protos),
et voilà que je joue le jeu avec mes gones ! Et voilà que
je trouve le jeu plutôt sympa, voire excellentissssssime entre adultes
légèrement comateux après 1/ une grosse soirée
ludique et 2/ après quelques boissons bien alcoolisées.
Et voilà, donc, que le jeu rejoint ma ludothèque et qu’il
va certainement devenir un hit de nos soirées, dans la même
veine que Brise Glace ou
que le Fou Volant pour parler
des plus célèbres.Dans ce jeu, c’est très simple, on possède tous une colonie
de pingouins qu’il convient de placer à tour de rôle sur
l’iceberge en veillant à ne pas faire choir les autres. Car, sinon,
et bien on récupère tous les pingouins tombés ! Ni
plus ni moins, et le vainqueur est évidemment le premier à
s’être débarassé de tous ses bestiaux !

Fun et très dynamique, Salut les Pingouins s’installe entre Kippit
et Villa Paletti, dans un registre décidément incontournable pour
qui aime les jeux d’enfants pour adultes…


La technique de pose n’est jamais très académique,
mais le plaisir est là pour tous, vraiment…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 − sept =