Shendao

Type de jeu Blocage
Placement
Auteur Valéry Fourcade
Editeur (année) La Mèche Rebelle (2002)
Nombre de joueurs 2
Durée de partie 15 minutes environ
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Le principe de fermeture
des portes,
– La simplicité de la version de base.
Les – – Le thème artificiel,
– Le rôle spécial des cases centrales,
– Le chaos généré par les cartes,
– Les règles qui semblent inachevées.
Configuration idéale 2
Note subjective 10 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(24 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Ce jeu est édité par La Mèche rebelle,
jeune pousse dans le domaine des jeux.
A la vue de Shendao, force est de reconnaître qu’ils possèdent
déjà une jolie carte de visite, car le principe novateur de la
porte qui se ferme après le passage d’un pion est excellent. Ajoutons
à cela un matériel (pions, portes et plateau) agréable
à regarder et à manipuler, et vous aurez une impression du sérieux
de l’éditeur.

Au niveau des mécanismes
de jeu, Shendao est un pur jeu de réflexion, et à ce titre, le
fait de plaquer un thème oriental peut sembler un peu malheureux et inutile
: les dames sont les dames, les échecs sont les échecs, le Shendao
devrait se suffire à lui-même.

Dans la même logique,
autant le système de fermeture des portes est génial, autant l’intrusion
de cartes action m’apparaît comme surfait et réducteur de stratégies,
même si celles-ci apportent du piment au jeu qui serait sinon un tantinet
statique.

Shendao est un bon jeu,
dans sa version de base (sans les cartes), qui devrait surtout plaire aux plus
jeunes, qui y trouveront un dérivé du morpion, tout en les préparant
au roi des jeux de placement et de territoires : le jeu de Go, qui s’y apparente
(d’où le thème ?).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre × 4 =