Targui

Type de jeu Placement
Construction
Auteur Dijkstra, Van Dijk
Editeur (année) Jumbo (1998)
Nombre de joueurs 2 – 4
Durée de partie De 1 heure 30 à 3 heures
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Configuration idéale Probablement 4 joueurs
Note subjective 14 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 5 et 10
Illustrations Dessus de la boîte
(31 Ko)

Insigne de collector
(37 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Targui est l’un des premiers jeux de joueurs de ma ludothèque.
Il a donc une place un peu à part au sein de celle-ci, à la frontière
entre l’expérimentation (favorisant la subjectivité) et l’attrait
de la nouveauté (même conséquence).

Ce jeu, initialement paru dans les années
80, a été réédité en 1998 par Jumbo, dans
une version collector (voir
insigne
). Le matériel est très attrayant et le plateau modulaire
renouvelant les parties engage à jouer tout de suite.

Au point de vue des règles et des mécanismes,
Targui possède une particularité bizarre, puisque d’une partie
à l’autre, il nous est très difficile de nous rappeler et les
modalités et le but du jeu ! Il nous faut à chaque fois reprendre
le livret de règles, non pas pour se remémorer quelques bribes,
mais vraiment pour une relecture approfondie…
Je juge cet état de fait comme un mauvais point pour le jeu : s’il n’est
pas capable de rester dans nos mémoires, c’est qu’il doit être
suffisamment artificiel, sans relief et lourd. Le déroulement d’une partie
va effectivement dans ce sens.

Cependant, ce jeu possède plusieurs vertus
:
– Il est accessible pour des non-joueurs, qui ne cherchent pas à découvrir
un jeu trop fin « à l’allemande »,
– Il réserve à chaque fois son lot de surprises, grâce aux
cartes événements,
– Le mécanisme d’ordre du tour est très intéressant, puisqu’il
consiste en une succession de manches (dont le nombre est obtenu par un tirage
de dé), jouées dans un ordre tiré au hasard : si le tour
comporte 4 manches, chaque joueur fournit 4 cartes le désignant, qui
sont mélangées avec les celles des autres. Puis, une à
une elle sont tirées, ce qui indique l’ordre de résolution des
manches. Par exemple, un joueur peut jouer ses 4 manches d’affilée, si
ses cartes sortent à la suite…

Je rejouerai à Targui, mais, à choisir, je préfère les nombreux jeux plus stratégiques de ma ludothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ huit = 10