Tikal

Type de jeu Placement
Construction
Auteur Wolfgang Kramer, Michael Kiesling
Editeur (année) Ravensburger (1999)
Nombre de joueurs 2 – 4
Durée de partie De 2 à 3 heures
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Le système de
déplacement,
– Le matériel somptueux,
– Le renouvellement des parties.
Les – – Le résidu d’un
point d’action,
– L’implantation distante de camps.
Configuration idéale 4 joueurs (mais excellent à 2)
Note subjective 17 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(26 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Magnifique jeu que ce Tikal de l’incomparable
Wolfgang Kramer ! Lauréat du Spiel des Jahres en 1999, Tikal est une
référence dans le monde de jeu de société à
base de tuiles et de découverte.

Le but du jeu est de découvrir la région
de Tikal, en mettant à jour des temples et des trésors, en réussissant
à s’approprier les résultats des fouilles. Le gagnant est le joueur
qui aura su être présent au bon moment et en quantité suffisante.

Les mécanismes sont très bien pensés,
le matériel est très esthétique, le hasard est très
limité, l’interactivité est forte, en clair ce jeu ne semble recéler
que de minimes défauts. Incontestablement, Tikal est une grande réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq × = 30