[Toulouse] Festival des Jeux 2004

Du 17 au 18 avril 2004 : 3ème salon du
Jeux de Société de Toulouse

L’année dernière c’était très
bien, cette année l’Alchimie du jeu a encore mieux fonctionné,
même s’il a manqué des auteurs que j’apprécie toujours
de côtoyer…

 


Un jeudi particulièrement culturel nous attendait, Julie et
moi. Ici, le premier étage du Capitole avec des peintures couvrant
l’ensemble des murs et des plafonds….


La façade bien connue du Capitole


La première partie de l’incontestable jeu du week-end, côté
organisateurs et assimilés : Funkenschlag. A gauche Cédric,
à droite Ivan du site Ludism,
en grande séance d’enchères…

Si vous voulez savoir comment on peut remonter
en flèche à ce jeu mais se faire malgré tout coiffer
au poteau, lisez le
compte-rendu de la partie


Première partie au salon en ce qui me concerne : une partie
en 2 manches de Blokus avec un résultat saisissant pour la première
(lire le compte-rendu)….

Ivan et moi en train de découvrir le nouveau
jeu de Bruno Cathala (lire
le compte-rendu de la partie
)….

L’un des deux jeux du week-end, côté public : Les Aventuriers
du Rail ! Un vrai succès populaire, pour tous les joueurs (lire
le compte-rendu de la partie
)…

La seconde partie de Funkenschlag du week-end s’est
déroulée la nuit du samedi soir, avec une tablée
de fous-furieux : Krazey, Laurent Escoffier, Agartha, Julie, Drax et votre
serviteur (lire
le compte-rendu de la partie
)…

Mon ultime partie du week-end : une initiation à Râ pour
3 visiteurs sauvés in-extremis d’une partie à la Courte
Paille 😉 (lire le compte-rendu)…


Au niveau communication, les organisateurs du salon du jeu ont été
exemplaires ! Ici, ils ont réussi à faire venir une équipe
de FR3 qui interview un animateur en train d’initier le public aux…
Aventuriers du Rail… Trop forts ces toulousains !


Du monde à n’en plus pouvoir, des tables et des chaises finalement
insuffisantes (pour infos, il y avait 250 chaises dans les lieux !) et
une ambiance de folie…

Une autre vue générale, avec sur la droite le stand de
Bruno Desch, de la boutique du Passe-Temps, qui a quasiment épuisé
son stock le dimanche soir ! Malgré cela, il a mal estimé
le succès de certains jeux (Rumis notamment)…

Quand un salon ou une manifestation d’envergure se déroule en
France, Matthieu d’Epenoux s’y trouve ! Infatigable globe-trotter du
jeu, il a eu bien raison de se déplacer surtout que le public ne
s’y est pas trompé : ses petites boîtes carrées en
métal ont eu un vif succès (mais chut ! ne parlons pas trop
des nouvelles boîtes…)

Une dernière photo de l’un des deux jeux qui aura fonctionné
à fond auprès du public : Rumis. Pour ma part, j’en ai fait
8 ou 9 parties en 2 jours, ai participé à 2 tournois et
considère aujourd’hui que ce jeu doit être joué à
3 pour optimiser son plaisir.
Bravo à Xavier pour la conception du modèle sur-dimensionné
de la photo et pour son énergie lors des animations (dommage que
le plateau choisi pour la première finale ait été
aussi litigieux)…
Bravo à toutes et à
tous et à l’année prochaine pour une nouvelle édition
encore plus majestueuse :
le Festival du jeu le plus représentatif et le plus populaire de
France !

Ludo le gars 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre × = 24