Vabanque

Type de jeu Bluff
Placement
Auteur Bruno Faidutti
Editeur (année) Winning Moves ()
Nombre de joueurs 3 – 6
Durée de partie De 30 à 45 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Le matériel
qui donne vraiment envie de jouer,
– L’excellente complémentarité des 3 cartes,
– Le fait de laisser les jetons sur les tables d’un tour à l’autre,
– La fluidité très épurée du jeu : tout à
son honneur.
Les – – La difficulté
extrême de déceler les roublardises des uns et des autres,
– Les possibles retournements de situation lors du dernier tour de jeu.
Configuration idéale ? pour l’instant
Note subjective 15 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(58 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Vabanque est un jeu de Bruno Faidutti, réputé
pour être peut-être son meilleur jeu si l’on se base sur les avis
des joueurs qui n’apprécient que modérément le côté
chaotique de la plupart de ses productions. Il me restait donc à me rendre
compte par moi-même de cette opinion, partageant cette réticence
pour les jeux où l’on contrôle difficilement les événements.

Vabanque est un jeu de bluff, superbement présenté, avec de vrais
jetons de poker dedans, qui propose de simuler le choix de tables de casino
plus ou moins lucratives pour des joueurs qui se promènent dans leur
entourage. Ainsi, plusieurs tables sont disposées en cercle sur la table
et chaque participant utilise 3 cartes afin de générer des effets
sur celles-ci, avant de décider sur quelle table il va y déplacer
son pion joueur. Les cartes disponibles, posées face cachée, permettent
de :
– Tricher : récupérer les gains qu’auraient récupérés
les joueurs présents. En revanche, la carte Tricheur est sans effet si
aucun pion joueur ne s’arrête sur cette table.
– Multiplier les gains : les gains de la table seront doublés, triplés,
voire plus, selon le nombre de cartes de ce type placées sur la table.
Bien entendu, il faut qu’au moins un pion joueur s’y arrête pour que l’effet
ait lieu.
– Bluffer : une carte vierge permet juste de faire croire qu’on y a placé
autre chose…

A chaque tour, avant de placer les croustillantes cartes présentées
ci-dessus, chaque joueur va déposer un ou plusieurs jetons de valeur
sur les tables, ce qui générera des gains différents selon
les tables. Il est aisé de deviner que les tables lucratives risquent
d’être prises d’assaut par les joueurs, à moins que ce ne soit
par les… tricheurs ! Et oui, le jeu est excellent par ce choix continuel
de la manière de se positionner : avec son pion visible ou avec un tricheur
rusé et caché ?

Le jeu est un pur bonheur ludique et il monte en puissance en même temps
que les valeurs des jetons placés par les joueurs s’accroissent. Le dénouement
est souvent inattendu et ce peut être l’un des seuls reproches à
faire à ce jeu, à moins que cette objection se lève avec
la multiplicité des parties entre mêmes joueurs (plus de facilités
pour anticiper et meilleure connaissance de la manière de jouer de chacun).
A voir.

En tout cas, Vabanque est, pour moi aussi, le meilleur jeu de Bruno Faidutti
qu’il m’aie été donné de jouer à ce jour. Fluide
de manière exemplaire et très excitant. Chapeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq − = 2