Vampo

Type de jeu Parcours
Ambiance
Auteur
Editeur (année) Schmidt ()
Nombre de joueurs 2 – 4
Durée de partie De 20 à 30 minutes
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Les + – Une ambiance très
sympa lorsque le vampire vous course,
– La possibilité de ne pas utiliser ses points de déplacement.
Les – – L’extrême légèreté
du jeu,
– La place prépondérante du hasard.
Configuration idéale Vraisemblablement 4 pour l’ambiance
Note subjective 10 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(52 Ko)
Aides de jeu

Critique générale
Vampo est un jeu allemand de 1980, proposé par Seven
Seven Towns et édité par Schmidt avec une règle en allemand
et, heureusement pour nous, en français. Ce jeu, totalement méconnu
si j’en crois mes difficultés à obtenir des informations sur le
web, place les joueurs dans la peau de valeureux aventuriers qui vont tenter
de délivrer d’innocentes et frêles princesses des griffes du redoutable
comte Vampo…
Un jeu dans l’ambiance de Dracula avec un zeste assez marqué du bal des
vampires.

Les mécanismes ne sont ni originaux, ni particulièrement emballants
: à son tour de jeu, le joueur jette deux dés pour déplacer
les pions, un pour lui et un pour le vampire, ce dernier dépendant du
nombre de joueurs en course. Par exemple, à 2 joueurs, le vampire se
déplace à l’aide d’un dé à 8 faces, alors que les
aventuriers se déplacent toujours avec un dé à 6 faces.
On imagine sans peine les difficultés pour distancer le compte Vampo…
L’objectif étant de délivrer 2 princesses sans se faire mordre
plus de 2 fois par le vampire, il faut tenter d’aller vite, c’est une certitude,
mais il faut veiller à se munir d’ail si l’occasion se présente,
ce qui calme clairement le comte Vampo. Sachant que le vampire se déplace
à chaque tour de chaque joueur, vous risquez de vous trouver en fâcheuse
posture si vous êtes engagés dans le dédale du château
et que vous ne parvenez pas à sortir de gros chiffres à votre
tour.

Conçu comme un jeu à éliminations successives, Vampo plaira
aux plus jeunes, grâce à son ambiance incomparable et au côté
gadget du tampon placé sous les pieds du vampire et symbolisant la morsure
lorsqu’il est appliqué sur la main d’un joueur, mais il peut également
convenir pour des joueurs plus chevronnés lorsqu’il s’agit de sortir
un jeu de type fin de soirée. Dans ce registre, et même s’il est
moins réussi que d’autres productions, Vampo ne dépareille pas
et garantit un grand moment de rigolade. Rien de tel qu’un vampire sur ses talons
pour comprendre l’importance de l’ail que l’on a bien entendu pas pris le temps
d’aller ramasser…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux × 5 =