Zombies !!!

Type de jeu Survie
Construction
Auteur Todd Breitenstein
Editeur (année) Journeyman Press (2001)
Nombre de joueurs 2 – 6 (variante en solitaire)
Durée de partie De 1 heure à 1 heure 30 (version ajustée)
Hasard
Mobilisation de réflexion
Reflet du thème
Qualité des mécanismes
Configuration idéale ? pour l’instant
Note subjective 13 / 20
Nombre de parties effectuées Entre 1 et 5
Illustrations Dessus de la boîte
(36 Ko)
Aides de jeu Tout le nécessaire en français

Critique générale
Un thème très fort, des graphismes éblouissants,
un matériel somptueux, que demander de plus ?

Certes vous ne jouerez pas à ce jeu avec
tout le monde. Certes, mieux vaut ne pas le laisser traîner au tout-venant.
Bien sûr si vous n’appréciez pas les films de morts-vivants, passez
votre chemin.
Mais pour les autres, quel bonheur ! On se croirait tout à fait au coeur
d’une ville infestée de zombies, comme dans le film « Le retour des
morts-vivants ».
Grâce à un plateau modulaire, se construisant au fur et à
mesure de la partie, vous avez la sensation de courir un peu n’importe où,
dans le seul et unique but de fuir au plus vite cette ville. Votre héros,
un survivant pour l’instant, n’aura de cesse de rechercher l’hélicoptère
pour échapper à cette horde innommable.
Et le pire, c’est que les autres joueurs vont tout faire pour vous empêcher
d’atteindre votre but et parvenir sur cette fameuse tuile avant vous. Comment
? En déplaçant les zombies bien entendu… Vous me direz, vous
pourrez faire de même, ce qui génère un jeu profondément
dynamique et emballant.

Encore des hésitations ? Sachez qu’une bonne
centaine de zombies en plastique sont présents dans la petite boîte
noire, et que, rien que pour ça, ce jeu est une perle.

Les points négatifs que l’on peut noter concerne
la règle du jeu, qui semble avoir été un peu bâclée.
En témoigne par exemple, le système de combat décevant
: un simple jet de dé résout tout affrontement. Bonjour le hasard
! mais, après tout, faut-il se prendre au sérieux quand on joue
à un jeu de ce type ? Et puis, le matériel offre une source d’inspiration
quasi-inépuisable :
– 30 tuiles de lieux,
– 50 cartes d’événements (qualité exceptionnelle),
– 100 zombies de plastique.

Attention, l’éditeur de ce jeu Journeyman
Press
semble avoir fait faillite, alors, s’il vous intéresse, dépêchez-vous
!

La règle en français est disponible
sur mon site (règle à
télécharger
), ainsi qu’une bible des questions les
plus fréquemment posées (FAQ
à télécharger
), le descriptif en français des
cartes d’action (cartes
à télécharger
) et une compilation de variantes
multi-joueurs et autorisant le jeu en solitaire (variantes
à télécharger
).
Elle est pas belle la vie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 × un =